Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Les résidents de Maryflore et Maripa ne sont plus propriétaires de leurs demeures selon un courrier qui leur a été adressé


Une centaine de résidents des cités Maryflore et Maripa sont en colère suite à la réception d'un courrier notifiant qu'ils ne sont plus propriétaires de leurs demeures mais locataires. Samedi après midi, ils étaient réunis chez un particulier du quartier afin d'entamer une procédure judiciaire pour se défendre de ce qu'ils estiment être une arnaque.
25 Février 2013 - écrit par


              






Les annonces

Vente (91)

Divers (40)

Immobilier (68)



Partager ce site
Suivez-nous