Saint-Laurent du Maroni

Lettre de Walwari à madame la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche


Madame la Ministre,

Tout d’abord, je tiens à vous exprimer, au nom du Mouvement politique Walwari, mes félicitations pour le vote de la loi pour l’enseignement supérieur et la recherche. Nous retenons la priorité retenue en faveur de la réussite étudiante avec notamment, l’affirmation du principe de la continuité entre le secondaire et le supérieur. Nous nous félicitons aussi de l’ambition d’ouvrir l’Université sur son environnement et le monde socio-économique qui l’entoure.

Walwari place l’éducation, l’enseignement et la formation, dans le secondaire et le supérieur, parmi les grandes priorités du projet de société pour l’émancipation et l’épanouissement de la jeunesse. Le taux d’accroissement de la population en Guyane est inédit en France et dans l’Union européenne alors que les indicateurs sociaux sont mal orientés. C’est donc bien un enjeu d’égalité et de justice sociale qui tient compte du défi démographique en traçant des perspectives de long terme.

Or, des doutes s’expriment sur les conditions d’égal accès à l’enseignement supérieur. Des questions se posent sur l’organisation complexe de l’Université en Guyane et sur les garanties d’un service public de bonne qualité.

Suite à des consultations menées ces dernières semaines, le Mouvement Walwari reste très fortement préoccupé par la situation de l’enseignement supérieur ainsi que la gouvernance et le fonctionnement du pôle Guyanais de l’UAG. Walwari a exprimé sa position en faveur d’une Université de plein exercice en Guyane comme solution viable et pérenne pour sortir des dysfonctionnements actuels et d’avenir pour la société guyanaise composée majoritairement par des jeunes de moins de 25 ans.

Dans ce contexte, il semble important et urgent d’identifier les problèmes du pôle guyanais de l’UAG et de l’IESG pour en sortir puis de tracer les perspectives d’avenir. C’est pourquoi, madame la ministre, il nous paraît opportun de diligenter une mission générale ou d’inspection de votre ministère sur la réussite étudiante en Guyane.

Dans cette hypothèse, le Mouvement politique Walwari et ses experts seraient disposés à rencontrer les membres de la mission.

Je vous remercie de bien vouloir nous informer sur l’accueil que vous voudrez bien réserver à cette suggestion.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de ma très haute considération.


Signé : Le Secrétaire général
Joël PIED
8 Août 2013 - écrit par M. F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube