Saint-Laurent du Maroni

Lu sur le France-Guyane: « Retrouvez au plus vite les violeurs de ma fille ! »

Les vacances familiales en période de carnaval se sont transformées en cauchemar pour une étudiante de 21 ans, retrouvée inconsciente samedi matin, après la soirée tololos.


Lu sur le France-Guyane: « Retrouvez au plus vite les violeurs de ma fille ! »
Dans son salon au premier étage de la maison dans une cité de Cayenne, une femme est au désespoir. Cette maman de dix enfants, âgée de 44 ans, ne sait pas à qui s’adresser pour comprendre ce qui s’est passé vendredi soir, lors de la soirée tololos de Matoury. Au petit matin samedi, sa fille, la cinquième de ses enfants, a été retrouvée inconsciente près de la Pharmacie du Larivot, non loin du rond–point de Balata (voir France - Guyane de lundi et mardi).
Les constatations laissaient à penser qu’elle aurait été victime d’un viol collectif après avoir été droguée. À l’hôpital, lorsqu’elle a appris cela, la maman s’est évanouie : « C’est la première fois qu’elle allait à une soirée comme celle-là. Elle est partie avec deux amies qui ne l’ont pas attendue pour revenir ». Debout, s’appuyant sur le dossier d’une chaise, cette maman a la gorge serrée. Depuis samedi, elle a peur pour sa fille. Cette dernière est rentrée chez elle lundi matin après son hospitalisation : « Elle s’est enfermée dans sa chambre. Elle pleure, elle a mal ! Elle ne veut ni manger ni boire. Elle pense en finir avec la vie….Elle ne se souvient de rien. Seulement d’avoir bu un Martini blanc ! » Une perte de mémoire qui fait penser à la drogue GHB, acide gamma hydroxybutyrique.
Étudiante à Paris, la jeune femme était venue en vacances, retrouver ses frères et sœurs à l’occasion des vacances et du carnaval, elle devait repartir la semaine prochaine poursuivre ses études.
« C’est plus que la colère. Si je les retrouve… » La phrase s’arrête dans sa gorge, des mots étouffés par une douleur trop grande. Et la colère laisse place à l’inquiétude : « Ces criminels sont peut-être des personnes qui nous connaissent. J’ai peur de rester là, seule avec mes enfants. J’ai envie de tout quitter…De partir de la Guyane ! » Soudain elle se ressaisit pour demander de l’aide : « Je veux que l’on retrouve les gens qui ont fait cela ! S’il y a eu des témoins, il faut qu’ils le disent aux gendarmes de Chaton. Un témoin l’aurait vu repartir avec deux hommes…Ils l’ont violée et ils ont volé tous ses bijoux, sa chaînette avec une carte de Guyane et son téléphone portable…Ce sont des monstres ! »
3 Mars 2009 - écrit par Source France-Guyane - D. St-J


              

Commentaires

1.Posté par valencia le 04/03/2009 17:24
C'est triste pour cette famille!! La chance n'était pas avec eux!!Il faut qu'ils trouve ces criminels,ces monstres. Si non, tous les filles sont en danger!!La fête de diable,( le carnaval) !! C'est mieux de ne pas aller danser le tololos car il y a de monstres, les diables qui nous attendre!!!Attention!!!

2.Posté par samkoukai973 le 06/03/2009 18:13
le gros problème en Guyane elle se trouve où la prévention différentes des drogues, l'alcoolisme et d'autres encores dans les écoles,les boîtes de nuit...
il ne faut pas oublier que ne nous trouvons pas loin de la Colombie...
J'aime mon pays mais il faut les protéger de ce fléau,faisant une compagne pour sensibiliser aux danger des diffèrentes des diffèrentes drogues à chaque entré de boîte de nuit,de soirée et que ton verre il faut le garder vers soi...

3.Posté par doc le 08/03/2009 09:23
Ne jamais accepter le verre d'1 inconnu...qlq la raison !

4.Posté par djalil973 - Paris le 19/03/2009 12:27
Le GHB est en train de se répandre dans les bandes de jeunes hommes en Guyane. Prevenez vos enfants de ne boires que dans leurs verres. Ne pas laisser un verre à moitié plein sur un table, aller danser et revenir pour finir le verre. Cette drogue fais des ravages à Paris. Si on ne préviens pas les plus jeunes (mais aussi les adultes), si on ne leurs donnes pas les consignes à appliqués en soirées alors il faudra s'attendre à d'autres drames.

5.Posté par nounouche406 le 25/03/2009 19:45
g ss vraiment désolé pour la jeune fille main vraimen g me ss mise a sa place et sa me fait très mal aussi. Vraiment il faut retrouvé ses incensés , ses criminelles là. Ses genres de créatures la, mérite de resté enfermé pour le restant de leurs vie. bein maintenant , la seule chose ke g peux dire a tous est ke kan vous allé dans une soirée ou peu importe, ne buvez pas le reste de la boisson ke lon vous donne et encore mouin laissé le reste d'une boisson sur le bar et reprendre pour boire. je suis sincerment désolée.







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube