Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

« Lyan’naj » : s’unir autour d’un même patrimoine culturel.

Evoluant de manière ponctuelle lors de mariages, d’anniversaires, la bande de copains d’origine antillaise, accompagnés de Rosan GOUBIN, ont décidé d’officialiser leurs actions en créant l’association « Lyan’naj ». « Créer un lien » entre les différentes communautés résidant à St Laurent du Maroni, c’est l’objectif de cette toute nouvelle association.


« Lyan’naj » : s’unir autour d’un même patrimoine culturel.
Avec le désir profond de se retrouver entre amis et de se sentir moins isolés, loin de leurs îles natales, quoi de plus naturel que de s’adonner à leur passion commune: le folklore.
Si pour certains cette association reste encore méconnue, souvenez-vous, il était très agréable de faire son marché le samedi matin au rythme des tambouyens et des chants traditionnels.

Depuis décembre 2005, l’association « Lyan’naj » décide de s’intégrer entièrement à l’animation culturelle de la ville et de rassembler toutes les ethnies présentes à St Laurent, autour d’un projet commun : « l’union de tous, créoles, bushi-nengués, amérindiens ».

Pour les mois à venir, il sera difficile de ne pas assister aux prestations de cette association, car « Lyan’naj » possède déjà un calendrier assez étoffé.
-Le 1er avril, elle participera à un concert en plein air, sur la place du marché, organisé par l’association La Kaz, agrémenté de contes et d’une exposition artisanale. Ce sera l’occasion pour le public d’apprécier leur nouveau répertoire, basé sur les voix et les chœurs.
-Egalement pour le mois d’avril, elle organisera une grande foire culinaire avec la participation des autres associations de la ville.
- Le 10 juin 2006, l’association Lyan’naj présentera une comédie musicale qui retracera les grandes périodes de l’esclavage.

L’association Lyan’naj ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, car dès le mois de septembre, elle créera une section d’initiation de percussions et de chants pour les enfants et les adultes du quartier des Acacias.
Elle souhaite également élargir ses actions aux scolaires et aux périscolaires.

Même avec une vingtaine de membres à son actif, l’association Lyan’naj reste toujours à la quête de nouveaux adhérents ou sympathisants, sans distinction, et surtout possédant cet amour pour le tambour, qui est « la base même de notre culture. »

Pour plus de renseignements :
-Contacter Mr Rosan Goubin au 0694. 40.29.41
- ou tous les mardi et vendredi de 17h30 à 19h30 à la maison de quartier de la cité des Acacias.


« Lyan’naj » : s’unir autour d’un même patrimoine culturel.
28 Mars 2006 - écrit par MH.


              




Les annonces

Vente (98)

Divers (51)

Immobilier (46)



Partager ce site
Suivez-nous