Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

M. Jean-Marie NICOLAS, le sous-préfet de Saint-Laurent, s'exprime sur l'incendie du vendredi 27 juin


Les différents services impliqués dans le maintien de l’ordre public ont été informés, le 27 juin 2008 en fin de matinée, qu’un bâtiment du centre ville de Saint-Laurent du Maroni était l’objet d’un vif incendie menaçant propagation aux structures limitrophes.

Selon les informations recueillies, le bâtiment sinistré présentait un fort potentiel calorifique et son embrasement généralisé a été des plus rapides.

Dès que l'information a été connue et confirmée par les services de secours et de gendarmerie, des actions d’extinction ont été entreprises et une montée en puissance s’est effectuée avec célérité, bien que les secours étaient déjà engagés sur une opération de secours à personne distincte. Au final, une trentaine d’intervenants (pompiers, gendarmes, policiers municipaux…) a été mobilisé, permettant de circonscrire le sinistre et d’éviter toute propagation.

Parallèlement, les autorités présentes sur site ont été confrontées à un débordement de foule qui a ralenti l’efficience des secours en engageant la responsabilité et surtout la sécurité des personnes qui refusaient d’évacuer la zone soumise au risque.

Aussi, le sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni rappelle à la population de laisser, en tout temps, les services de secours effectuer sans entrave leurs missions en évacuant le périmètre de sécurité délimité par les forces de l’ordre.
8 Juillet 2008 - écrit par Sous-préfecture de Saint-Laurent du Maroni


              

Commentaires

1.Posté par Rud le 14/07/2008 12:54
c'est bien de vouloir donner un coup de main aux secours mais quand ils vous le demandent. Les pompiers sont équipés et formés ce qui n'est pas le cas du citoyen qui veut aider. pour finir les pompiers de St laurent souffrent d'un manque important d'effectif et de considération pour preuve la route qui passe devant la caserne

2.Posté par tdgi le 05/08/2008 03:40
bravo à éric léon pour la vidéo montrant clairement la situtation des sapeurs pompiers il en faudrait d'autres pour marquer les esprits car saint laurent est vraiment laisser pour compte pour mémoire deuxième ville au nombres d'intervention dans le département..... manque de moyens car face à un tel sinistre il aurait fallut deux engins pompes tonnes dignes de ce nom un camion à échelle également pour une attaque en partie haute bref le minimum. Et pour finir monsieur le sous préfet force est de constater que vous êtes une personne de parole d'action également pour avoir à travailler à vos côté c'esr pourquoi je vous demande de bousculer les autorités compétentes afin qu'enfin les soldats du feu oeuvre dans des meilleurs conditions pour l'intérêt de tous


Suivez-nous