Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

MARDI GRAS : la magie des 'jé farin'.

Ils sont attendus avec impatience et leur arrivée devant l'église dans un nuage de farine suscite toujours une émotion forte. Les "jé farin" de Mardi Gras demeurent une tradition bien ancrée à St Laurent. Philippe THOMAS a bien voulu nous parler de sa passion pour ce personnage du carnaval guyanais.


MARDI GRAS : la magie des 'jé farin'.
Tout de blanc vêtu, les poches de son tablier pleines de farine, avec sa corniche de couleur sur la tête, il apparaît dans un nuage blanc et symbolise la joie et la vie. Le "jé farin" a toujours gardé à St Laurent ses lettres de noblesse, grâce à des passionnés comme Philippe THOMAS. Enfant déjà, il regardait avec envie sortir les anciens déguisés en "jé farin", les dimanches et mardi Gras (voir notre galerie photos).
Alain ROYER, Alex CHARLEY, Roland LO A TJON, "papy" CHARLES, Rico SAINTE LUCE et bien d'autres créaient l'évènement à chacune de leur sortie. Puis ce fut le tour de la bande à M. JEAN FRANCOIS qui s'habillait au "3° bureau"; un groupe de "jé farin" qui atteignait parfois 80 personnes! Philippe se souvient de sa première corniche fabriquée avec soin par M. Claude AVRIL et des heures passées à observer M. CHARLES s'appliquer. "A l'époque on prenait des cartons d'emballage qu'on mouillait et qu'on séchait au soleil ; puis on gardait la partie qui nous intéressait pour faire la corniche ; on la décorait ensuite avec du papier couleur.
" Au départ, c'est avec quelques camarades du quartier des Cultures qu'il a formé sa bande. " Avec Fred BLUD, Edouard MAGLOIRE, les frères KAYAMARE, "Baboulou" et d'autres on se retrouvait chez ma mère pour s'habiller, puis on rejoignait l'autre groupe des anciens à l'école Laure Paulus : Pierre TINAUT, les frères LENOL, René ALEXANDER, Julien COUACHI, Alain CHARLES … à 16 heures, on était tous devant l'église."

MARDI GRAS : la magie des 'jé farin'.
Depuis son groupe s'est intégré à celui des anciens qu'il invite désormais chez sa mère pour s'habiller. " On se retrouve pour manger et boire ensemble, puis on s'habille et je remets à chacun sa corniche". C'est naturellement que Philippe a pris la relève depuis maintenant 10 ans et qu'il fabrique avec passion et talent les corniches pour tout le monde. Cette année encore, il aura confectionné une cinquantaine de corniches." C'est un groupe ouvert : créole, bushi-nenge, blanc, amérindien, jeune et vieux, fille et garçon …chacun a sa place; le doyen du groupe a 50 ans et le plus jeune a 13 ans. On a même eu un gendarme! Mais attention, à St Laurent, on respecte la tradition, alors autant bien faire les choses …"

MARDI GRAS : la magie des 'jé farin'.
Si Philippe fait les choses avec passion, il est aussi perfectionniste! Avant de sortir, il inspecte le linge, les chaussures, les gants et même les chaussettes … certains "jé farin" négligés se sont fait rappeler à l'ordre. Et puis il y a toujours l'hommage à "papy" CHARLES avant le départ, avec la traditionnelle photo. Puis le groupe sort, " Lanmo zépingles " en tête. Pour les dix ans du groupe, il a tenu à marquer le coup, et réserve un clin d'œil aux spectateurs. Alors rendez-vous dans la rue pour retrouver une fois encore ce plaisir simple d'apeller "vyé farin, vyé farin".

MARDI GRAS : la magie des 'jé farin'.




24 Février 2006 - écrit par C. M


              

Commentaires

1.Posté par samkoukai973 le 28/02/2006 06:35
bon souvenir mon enfance , je ne suis pas là pour les faire courir ces" je-farin". MERCI les gars de perpétuer nos traditions... à Bientôt

2.Posté par samkoukai973 le 28/02/2006 06:35
bon souvenir mon enfance , je ne suis pas là pour les faire courir ces" je-farin". MERCI les gars de perpétuer nos traditions... à Bientôt

3.Posté par Mélisa Ferdinand le 28/02/2006 08:40
c'est bien de voir que vous perpétuez la tradition, ca fait chaud au coeur.
pa jin blié ki koté to soti

4.Posté par LAURIETTA D le 28/02/2006 18:45
Bravo philippe, et salut à toute l'équipe, j'ai pu en reconnaitre plusieurs. Depuis mon départ aucun mal du pays, mais avec ses photos j'ai envié les spectateurs, qu'est ce que ça devait être beau devant l'église. Par contre, il y a un hic si tous mes potes font les jé farine, qui y aura t-il pour les embêter, donc faudrait varier les plaisirs, à chacun son tour. Mes frères "les ti-milos", pensés à occuper aussi le rôle de ceux qui crient. Bon mercredi des cendres et j'espère qu'il y aura un vidé, mais qui se déroulera sans problèmes.
BISOUS A TOUS

P.S. : SUPER CETTE EQUIPE ON CONSTATE QUE TOUTES LES HETNIES ENCORE UNE FOIS, PEUVENT SE RETROUVER, ESPERANT QUE CELA SE FERA AUSSI DANS D'AUTRES DOMAINES.

5.Posté par MAITHE le 05/03/2006 14:48
Salut à tous il serait bien d'envisager pour la grande parade de Kourou ou Cayenne nos très beaux jé-farin, représentés exclusivement par sa superbe CORNICHE, la mort avec toutes ses epingles et l'anglai-banane
FELICITATION.

6.Posté par LYVIE P. le 11/03/2006 23:49
Je ne participe plus vraiment au carnaval et je vous ai manqués ! C'est ma mère qui m'a prévenue, car de son balcon, elle a assisté à un très beau spectacle dont elle a voulu me faire partager par téléphone. A sa voix, je ressentais son émotion et le plaisir des yeux que vous aviez suscité en elle. Aujourd'hui, je regarde ces quelques photos et je comprends ce que j'ai manqué. BRAVO A TOUS, surtout à Mr CHARLES ainsi que PHILIPPE THOMAS.

P.S : JEUNES ET PLUS AGES, CONTINUEZ A PERPETUER CETTE TRADITION, CAR A MON HUMBLE AVIS, C'EST UN DES PLUS BEAUX PERSONNAGES DE NOTRE CARNANVAL ! JE SUIS TOUT A FAIT POUR QUE CE PLAISIR DES YEUX SOIT REPETE CHAQUE ANNEE.





Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)



Partager ce site
Suivez-nous