Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Mauvais temps pour les squats

Lors de l'installation du CLSPD, le Sous-préfet a insisté sur les occupations illégales de bâtiments. L’éradication des squats, refuges pour les délinquants, est l’un des objectifs du groupe de travail.


Mauvais temps pour les squats
Pour lutter contre la clandestinité, les habitats illégaux doivent être radiés de la commune, car les squats abritent souvent des individus sans papiers. Le Sous-Préfet, Angelo Calandra, insiste pour que cette réalité soit prise en compte par le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. " L'occupation illégale de terrains rentre dans le cadre de la délinquance, et si l’on veut que ce combat aille jusqu'au bout, il faut employer toutes les méthodes nécessaires " explique-t-il. En effet, cette pratique ne cesse de croître dans l'Ouest : sur les bords des routes, des carbets sont occupés de façon parfaitement illégale, parfois par des délinquants sans papiers qui s'y cachent. La commune de Saint-Laurent mène dores et déjà des opérations de destruction de squats sauvages.
19 Novembre 2003 - écrit par REDACTION


              

Suivez-nous