Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Menace de grève à la mairie de Saint-Laurent


Menace de grève à la mairie de Saint-Laurent
La grogne monte à la mairie de Saint-Laurent et il se pourrait qu’un mouvement de grève soit entamé avant la fin de la semaine. A l’origine du mécontentement des employés municipaux, le nouvel organigramme général sur lequel travaillent le syndicat et la municipalité depuis un an, et qui a été adopté lors du conseil municipal du 10 mai dernier. C’est plus particulièrement la nomination d’un deuxième Directeur général adjoint, actée également lors de ce conseil, qui a mis le feu aux poudres et entraîné le dépôt d’un préavis de grève illimitée dès le 11 mai.
Les représentants du personnel s’étaient en effet opposés à cette nomination au cours des différentes réunions du Comité Technique Paritaire, arguant du fait que la personne pressentie pour ce poste ne pourrait assumer la tête d’une direction regroupant le Contrat de ville, la bibliothèque, le CCL, l’Ecole de musique, le cinéma, le CIAP, le CCML, dans la mesure où selon eux, "elle éprouve des difficultés à remplir les missions du contrat de ville" qu’elle dirige actuellement.
L’autre point de mécontentement des représentants syndicaux est la gestion des affaires de la collectivité par le Directeur général des services, dont ils demandent le départ.
Une situation tendue donc, au sein de la collectivité, qui peut à tout moment déboucher sur une grève illimitée si les syndicats mettent leur menace à exécution.

19 Mai 2010 - écrit par C.C


              

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Chris le 24/05/2010 17:13
Je comprends pourquoi il n'y a plus de postes intéressants à SLM, on fait cumuler les postes, je pense que le poste de responsable de la culture serait intéressant pour une personne habitant déjà Saint-Laurent, personnellement j'ai un bac + 5 et je n'ai aucune débouché à SLM je comprends pourquoi maintenant.

Les postes de bases à la mairie sont distribués à tour de bras, mais quand il s'agit de choses plus sérieuses on prend toujours des gens de métropole, pas forcément plus compétent, on ne regarde même pas le cru des diplômés locaux, c'est bien dommage. Je pense qu'il serait intéressant de créer un poste de responsable culture et tourisme, les 2 étant plus ou moins liés. Là cela vaudrait un salaire à 6.000 €.

21.Posté par Pan dans les dents le 24/05/2010 13:46
OK avec Lunés. Six mille €, c'est un plus qu'excellent salaire !
Si les employés municipaux ont peur des outils et accidents de travail, leur hiérarchie semble ignorer les vertiges des chiffres !
Gaspillage, inefficacité, gestion bling bling sont les trois mamelles de Saint-Laurent ! Beaucoup de poudre aux yeux pour des actions nullement prioritaires car ne débouchant sur rien de solide. La culture (Ou ce qui est considéré comme tel) c'est bien, mais il me semble qu'il y aurait autre chose à faire. Par exemple, la mise en place d'une zone vraiment franche (Pour le moment c'est franchement la zone) qui serait de nature à attirer quelques investisseurs...

A l'attention de Céline DELAVAL, je dirai que la possibilité d'occuper deux postes en dit long sur la charge de travail réelle.

Depuis le mois de novembre, notre service a géré le Carnaval, les cultures urbaines, l'abolition de l'esclavage élaboré un livret sur la programmation 2010,; a collaboré à 2 concerts, au festival des tréteaux et nous préparons des tremplins et des animations pour cet été....je pense que plus ,ce serait trop !

Cool, Céline, cool... Ce sont des tâches relativement répétitives, plus ou moins identiques d'une année à l'autre et ne semblant pas nécessiter un investissement temps important une fois leurs canevas mis en place. Sur la plaquette glacée, seules les dates sont modifiées...
C'est un peu comme les profs d'histoire : Tous les ans, ils enseignent que Marignan, c'est en 1515. Leur cours est rédigé de façon immuable. Point barre.

SVP, ne nous faites pas le coup de l'année exceptionnelle où le lundi de Pentecôte tombera un jeudi...

20.Posté par silo le 24/05/2010 12:28
Attention à cette tendance facile d'amalgamer les choses!
En effet, selon moi, vous vous trompez de débat, et vous vous trompez aussi de cible.

Le directeur des affaires culturel étant parti, il s'agit de le remplacer 'officiellement' par une personne dévouée et compétente. D'ailleurs le bilan des actions du service politique de la ville est largement correcte. D'autre part, la gestion du service culturel depuis le départ du directeur démontre aussi l'efficacité de la Directrice du Cucs à ce poste. Il est aussi à rappeler que les différents services culturels possèdent des responsables à leur tête, mais qu'il faut cependant une personne pour chapeauter le tout.

A partir de là, et après cette période d'essai positive de plusieurs mois, je trouve tout à fait normal d'officialiser les choses et de proposer une rémunération (380€). Celle-ci est d'ailleurs plutôt faible au regard du travail, des responsabilités mais aussi de la disponibilité. En effet les manifestations culturelles ont lieu généralement le week-end. D'ailleurs, la mairie est la grande gagnante car le salaire de l'ancien directeur est économisé ainsi que les charges et les primes.

Bien-sûr, vous pouvez faire dévier le débat sur le personnel mairie, ou encore sur la CCOG, sur ce qui vous chante, mais concernant le choix du remplacement de l'ancien directeur culturel et, au vu du nombre de services à diriger, le choix d'attribuer les fonctions de DGA à la directrice du Cucs me paraissent plutôt judicieux. A moins que vous ne préféreriez recruter un nouveau directeur, le faire venir, lui laisser 1 an pour prendre ses marques et le payer comme l'ancien?




19.Posté par lunès le 23/05/2010 21:23
Même si la majorité des agents municipaux sont des fainéants qui se dorent au soleil - qui celui de Saint-Laurent (village chinois) qui celui d’Albina-, il n’en demeure pas moins qu’ils ont le droit de s’insurger quand des promotions inutiles sont à l’ordre du jour !

Pour une fois qu’un cadre est amené à donner le meilleur de lui-même et à prendre des initiatives permettant de compenser les salaires indus de ses pairs qui perçoivent des sommes mirobolantes comme celui payé pour être responsable de la cellule reprographie et de la cellule communication, il n’y a pas de quoi fouetter un chat et, encore moins devenir DGA !

S’il faut considérer le nombre d’agents de bonne volonté (très peu j’en conviens) qui font des heures supplémentaires sans bénéficier de la moindre compensation, au regard des déboires financiers de notre édile, l’attitude appropriée aurait été de continuer de lui permettre de faire 6000 euros d’économie par mois compte tenu que sa carrière à Saint-Laurent est des plus fulgurantes ! Un tel titre dans ce patelin en déclin, garni incontestablement un CV et sert de faire-valoir ailleurs.

D’ailleurs, si c’est cette « surcharge » de travail qui justifie cette promotion, autant passer la balle à quelqu’un autre ainsi cela vous laissera du temps pour être plus performante dans vos attributions de directrice du contrat de ville. Pourquoi s’affilier à la multi casquette team quand on prétend que cela ne change pas grand-chose à son salaire ? La CCOG : le nom du responsable de l’immobilisme caractérisé est cité ! Inutile d’en dire plus. La médiocrité personnifiée a encore frappé.

Si ce n’est pour le prestige d’être DGA, faites-en le deuil et exigez de votre employeur qu’il mette tout le monde au travail ainsi des économies pourraient être faites à plus grande échelle, pour le bien de tous. Allez, justifiez tous votre salaire, il est temps !

18.Posté par Bob le 23/05/2010 20:50
Pour une fois que nos chers amis de la mairie ne font pas grève pour leur intérêt personnel, mais pour l'intérêt de la mairie, supportons les. Il y a déjà un DGA à la mairie cela suffit largement.

17.Posté par APODO le 23/05/2010 17:28
Bravo, Bravo et encore Bravo Mme Celine DELAVAL argumente très bien , il faut le reconnaître , mais je ne comprends toujours pas pourquoi vous (Mme )répondez a côte des questions posées , après on oubli même la question .
En matières de copier-coller je constate que vous maîtrisez ce domaine.
Concernant ce caractères que je considère très méprisant, je site"Mes limites de discussion avec des anonymes étant atteintes" si vous vous estimez legitime et avez les compétences pour cette "pseudo fonction" , je trouve que le débat a été très correct , entre personnes ne partageant pas les même convictions , cela nous montre vos limites relationnelle , c'est a dire "au pied du mur , vous faites que regarder le mur."

16.Posté par Bob le 23/05/2010 14:34
La culture c'est bien beau mais vu l'état de la ville, n'y a t-il pas d'autres priorités, insécurité permanente, des routes lamentables, manque chronique de logements, des tonnes de gamins scolarisés qui n'ont aucunes débouchées à la sortie car l'activité économique de la ville est inexistante, un cinéma digne de mon home cinéma à la maison, un port sans activité (indispensable au développement de la ville) toujours la même rengaine depuis 10 ans et jamais rien n'est fait. Des actions ciblés uniquement dans le but de gagner de l'électorat, l'église la route de la charbonnière, mais jamais dans l'intérêt général des administrés. Toujours les mêmes qui payent des impôts. Saint-Laurent est une bombe à retardements, on verra le résultat dans une dizaine d'années.

15.Posté par Pan dans les dents le 23/05/2010 13:55
Un jour une personne de la municipalité m’a dit : si l’on paye une association pour faire l’entretien, c’est pour leurs montrer ( aux personnels du service technique) que si ils veulent, ils peuvent !!!!.

Ben mon colon ! Quand on en est à ce stade... On comprend mieux pourquoi certains réclament leur dignité !

Avec de tels lions, travailleurs fanatiques, kamikazes du labeur, briseurs de manches, broyeurs de hamacs, il ne me semble pas évident de faire quelque projet que ce soit. Peut-être prévoir sur le budget une ligne de crédit pour les équiper en armes de poing, afin qu'ils puissent tirer les limaces courant sur les manches ? Ou leur fournir une pommade émolliente afin de radoucir l'épais cal incrusté sous le menton, du aux longues heures d'appui sur l'extrémité de ces mêmes manches ?

Seul espoir : Quand des feignants se mettent en gréve, peut-on comprendre qu'ils vont enfin bosser ? C'est pas certain, hein ? Ah bon, ce serait donc un rêve ! Feignants, mais pas fous, nos acteurs de présence en zone ombragée...

14.Posté par duval le 23/05/2010 13:40
pauvre dormeur !!!!!! ridicule !!!!! tu as besoins de te cultiver, ces balivernes comme tu le dis, émanent directement du ministère en charge du dossier, alors renseignes-toi, ou consulte internet ! pathétique !!!!

13.Posté par Céline DELAVAL le 23/05/2010 10:51
Si vous considérez le fait de gérer un 2ème service comme un emploi fictif, c'est que nous n'avons pas la même définition de l'emploi fictif...
Il est facile de faire un copier-coller sur internet pour rappeler ce qu'est un contrat urbain de cohésion sociale.....
Mes limites de discussion avec des anonymes étant atteintes, je ne répondrais plus aux interpellations ici et je réitère donc ma proposition de vous rapprocher de mon secrétariat (34 27 00) si vous souhaitez connaitre mon bilan depuis 1999...
cordialement.....

12.Posté par Sergegarysbarre le 23/05/2010 10:36
J'adore, ça frite. Saint-Laurent fait toujours la Une....

11.Posté par dormeur le 23/05/2010 09:18
La critique est facile, Duval, tes arguments ne valent pas un clou !

Faudrait te renseigner un peu avant de déverser de telles aberrations surtout qu'effectivement, sur ce coup là, la mairie économise pratiquement l'intégralité du salaire de l'ancien Directeur du service Culturel !

10.Posté par duval le 23/05/2010 01:25
ALLEZ J'EN RAJOUTE UNE COUCHE

Le contrat urbain de cohésion sociale est conclu entre l’État et les communes, ou l’EPCI, et d’autres partenaires. Il fédère les actions des signataires autour de cinq champs prioritaires fixés par le Civ du 9 mars 2006 : emploi et activité économique, habitat et cadre de vie, réussite éducative, prévention de la délinquance et citoyenneté, santé.

Il intègre et met en cohérence l’ensemble des dispositifs existants sur le territoire concerné et concourt aux objectifs prioritaires fixés, quelle que soit l’échelle d’intervention : convention de rénovation urbaine, programme local de l’habitat (PLH), zones franches urbaines (ZFU), plan local d’insertion par l’économie (Plie), équipe de réussite éducative (ERE), contrat éducatif local (Cel), Ecole ouverte, contrat local d’accompagnement à la scolarité (Clas), illettrisme, atelier santé ville (ASV), réseaux d’accès aux droits, contrat local de sécurité (CLS), Ville Vie Vacances (VVV), charte de cohésion sociale…

Les quartiers prioritaires, déterminés en concertation avec les partenaires locaux, bénéficient de moyens renforcés. Ces crédits n’ont cependant pas vocation à eux seuls, à atteindre les objectifs précités. L’amélioration des conditions de vie des habitants de ces quartiers nécessite l’implication de l’ensemble des acteurs publics. C’est pourquoi, la politique de la ville, essentiellement partenariale et interministérielle, se caractérise au niveau territorial par la mobilisation du droit commun de l’Etat, des collectivités et établissements territoriaux et de leurs partenaires, sans oublier les crédits européens. i[

9.Posté par duval le 23/05/2010 01:21
Le contrat urbain de cohésion sociale est le cadre de mise en œuvre du projet de développement social et urbain en faveur des habitants de quartiers en difficulté reconnus comme prioritaires.

Il comporte :

>> un projet urbain de cohésion sociale, visant l’ensemble des objectifs définis aux articles 1 et 2 de la loi du 1er août 2003 ;

>> des programmes d’actions pluriannuels déclinant ce projet sur des champs et des quartiers prioritaires ;

>> les modalités de mise en œuvre, d’évaluation, de suivi et d’adaptation du projet urbain de cohésion sociale et des programmes d’action.

Le contrat urbain de cohésion sociale prend en compte tant les politiques structurelles développées à l’échelle communale ou intercommunale influant sur la situation des quartiers (emploi, développement économique, transport, habitat et peuplement, politique éducative et culturelle, santé, insertion sociale) que les actions conduites au sein même de ces quartiers pour améliorer le cadre de vie ou la situation individuelle des habitants.

alors ou sont vos compétences ? que faites vous ?

8.Posté par Bob le 22/05/2010 22:50
Il est formellement interdit en droit public, ce serait donc un poste fictif puisque la seule et unique raison de ce poste est l'augmentation de salaire et aucunement de remplir les fonctions de ce poste, faudrait arrêter les multi casquettes à la mairie juste pour des augmente de salaires.

7.Posté par Céline DELAVAL le 22/05/2010 18:09
DROIT DE REPONSE
1. tout d'abord, le développement économique n'est pas une compétence du CUCS, ni même de la Mairie, puisqu'elle revient à la CCOG, qui fait notamment de l'immobilier d'entreprises sur l'ensemble du territoire de la CCOG.
Le rôle du CUCS en matière de développement économique est d'accompagner les associations et organismes facilitant la création d'entreprises et d'activités dans les quartiers prioritaires, ex : microcrédit guyane ( ADIE), Boutique de gestion, EVE, Régie de quartier, etc..., et non pas de monter directement des projets.
2. concernant les économies que la mairie va faire sur les "petits", je tiens à préciser que depuis le 1er novembre 2009, je gère en plus du CUCS, le service culturel sans aucune augmentation salariale, ce qui fait économiser à la collectivité plus de 6 000 € par mois (charges patronales comprises).
Etant fonctionnaire, la seule façon de pouvoir être augmentée de 380 € net / mois comme compensation de la gestion de ce 2ème service, est que je sois nommée DGA, fonction (qui donne droit à une prime de responsabilité de 15 %)... Ce qui fera donc que je gérerais 2 services pour quasiment le même salaire . Je vous demande donc sur qui la Mairie fait des économies !
Depuis le mois de novembre, notre service a géré le Carnaval, les cultures urbaines, l'abolition de l'esclavage élaboré un livret sur la programmation 2010,; a collaboré à 2 concerts, au festival des tréteaux et nous préparons des tremplins et des animations pour cet été....je pense que plus ,ce serait trop !
Tout ce que je peux dire, c'est que mon EGO ne s'entêtera pas à garder ces 2 services si l'on ne veut pas de moi: trop de soucis pour trop peu de contre-parties... donc ne soyez pas inquiet !
Ceci dit, je reste disponible si vous souhaitez continuer cette discussion dans mon bureau...
cordialement.

6.Posté par Bob le 22/05/2010 07:37
Je suis du même opinion que les précédents commentaires, cependant sur ce point je les rejoint, il ne faut pas oublier que les employés représentent l'image de la Direction. C'est valable dans le privé comme dans le public, il serait peut-être temps que l'on paye les chefs de services et autres à leur juste valeur.

5.Posté par duval le 21/05/2010 19:44
bla, bla, bla !!!! on a touché la bête en plein cœur. Je soutiens le revendications du syndicat. il me semble que la création d'un deuxième de DGA n'est pas une priorité. ce poste c'est juste pour satisfaire l'égo d'une personne. Pourtant il me semble que la Mairie connait des difficultés financières, donc le but n'est - il pas de faire des économies ? visiblement on les fera sur les petits comme d'hab !!!!!.
Il serait intéressant de demandé le bilan du CUCS car en matière de développement économique et autres c'est le néant le service ne remplit pas sa mission. Saint Laurent régresse. la culture n'est pas un facteur de cohésion sociale, elle est réservée qu'à une élite. Il est vrai qu'une bonne grève pourrait recadrer les priorités et mettre du plomb dans la tête de certains. c'est toujours les mêmes qui s'engraissent dans cette mairie !!!!!

4.Posté par tropicoco le 21/05/2010 19:34
juste pour dire que j approuve les 3 précedents commentaires. tous ces planqués sont payés à trainer la patte et à rien faire. Quand je vois que mes impots servent à financer leur salaire et le porte monnaie de notre cher Léon .... j'ai la nausée !

3.Posté par Pan dans les dents le 20/05/2010 23:31
Je ne serai pas aussi dur que le précédent commentaire, mais quand on connait leur productivité...

A leur place, je serais très satisfait d'avoir un emploi (Je ne parle pas de travail, tout le monde aura compris...).

1 2




Les annonces

Vente (96)

Divers (50)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous