Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Norma Claire termine à St-Laurent sa première série de stages de danse afro contemporaine


Norma Claire termine à St-Laurent sa première série de stages de danse afro contemporaine
Après avoir porté son art sur de nombreuses scènes hexagonales et européennes, Norma Claire est en Guyane pour mener à bien le projet qui lui tient à cœur : développer dans le département la danse afro contemporaine et faire émerger des créations. b[« Il me semble important que nous puissions passer un cap nouveau qui serait de développer l’imaginaire identitaire guyanais au travers de la danse, et pour cela il faut passer par l’acte de création. Moi je le fais depuis des années, sur le territoire mais aussi en Europe, mais je pense maintenant important pour moi de passer à ce niveau là, et puis [de] recommencer l’initiation au niveau des amateurs aussi de la danse contemporaine parce que c’est en développant chez les amateurs l’envie que l’on va développer l’intérêt pour tout le département »]b.
Ce vaste projet commence donc en allant à la rencontre des amateurs, ce que fait Norma Claire à travers une série de stages de week-end, organisés à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent. C’est le week-end dernier, samedi 11 et dimanche 12 octobre que s’est déroulé le dernier de ces trois stages, dans le gymnase départemental de notre commune. Environ 35 personnes (quasiment le double des stagiaires de Cayenne et le triple de ceux de Kourou), vrais débutants ou danseurs avertis, avaient noté le rendez-vous et ont bénéficié du précieux enseignement de l’artiste.

Norma Claire termine à St-Laurent sa première série de stages de danse afro contemporaine
« L’intérêt, c’est de pouvoir en 6 heures, deux fois 3 heures, samedi et dimanche, aborder, toucher, se mettre dans l’initiation de cette danse. La première partie est un échauffement bien précis de barres contemporaines, et en deuxième temps on a un travail d’initiation aux mouvements contemporains. Ensuite sur des tambours, on aborde plus la danse traditionnelle africaine », explique Norma sur le déroulement de la formation.
Pour l’instant, la danseuse en est encore au stade de l’évaluation des niveaux et de l’intérêt des stagiaires, cependant elle espère assez vite pouvoir évoluer, d’ici un an, vers le niveau plus avancé « débutant en évolution ». Les inscriptions sont donc toujours ouvertes à tous ceux et celles qui seraient intéressés par la danse afro contemporaine.
Pour ce qui est de ses projets, car Norma Claire n’en manque pas, toujours dans l’objectif de développer dans le département l’art auquel elle a voué sa vie, un projet de création d’un centre chorégraphique n’attend que l’appui d’une commune de Guyane pour voir le jour.
En attendant, si vous avez raté la première session de stages de week-end, il est encore temps de prendre le train en marche, les prochaines dates vous seront bientôt communiquées sur le 97320.com.

Norma Claire termine à St-Laurent sa première série de stages de danse afro contemporaine
13 Octobre 2008 - écrit par C.C


              




Les annonces

Vente (98)

Divers (50)

Immobilier (43)



Partager ce site
Suivez-nous