Saint-Laurent du Maroni

Opération d’envergure de police des pêches au large de Mana


Opération d’envergure de police des pêches au large de Mana
Le 20 novembre 2008, une opération d’envergure de police des pêches a été menée au large de Mana.
Décidée par le préfet de Guyane, sous la coordination de son assistant pour l’action de l’Etat en mer, de nombreuses administrations ont participé à cette opération :

- les affaires maritimes ;
- la brigade de gendarmerie de Mana ;
- des agents de l’ONCFS ;
- la brigade nautique de la gendarmerie (avec un Boston Whaler et deux Jet-ski) ;
- Le patrouilleur « La Capricieuse » de la marine nationale ;
- la vedette « Alizé » de la douane ;
- la vedette « Organabo » de la gendarmerie maritime ;
- un hélicoptère Fennec de l’armée de l’air.

Les unités maritimes et terrestres étaient guidées par l’hélicoptère. Alors que les navires contrôlaient les pêcheurs en mer, les unités à terre traitaient les pêcheurs tentant de se soustraire aux contrôles en fuyant dans la mangrove ou les rizières de Mana.

Cette opération a eu pour résultat le contrôle et l’interpellation de 11 tapouilles (10 surinamaises et une brésilienne), dont 6 déroutées (5 surinamaises et une brésilienne), la saisie de l’intégralité du poisson (9700 kilos), la saisie de 14 km de filet.

Ce résultat est le fruit d’une coopération maritime et terrestre entre les administrations impliquées dans la protection de la ressource halieutique des eaux guyanaises.

Opération d’envergure de police des pêches au large de Mana
24 Novembre 2008 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par Johann le 01/12/2008 11:43
Ces opérations devraient être plus régulières. Ces actions de pêches illégales sont hors de contrôle des quantités importantes de poissons pêchés dans les eaux guyanaise. Il est actuellement impossible de calculer et de construire une pêche responsable et un préservation des ressources.

Depuis quand n'avez-vous plus vu de machoiran jaune sur l'étale de marché ? Alors que ce dernier était abondant il n'y a pas 5 ans, il s'est totalement raréfier à cause d'une sur-pêche. Les poissons sont capturer avant même de pouvoir se reproduire. L'acoupa est en train de suivre ce chemin tout comme le mérou.

A méditer...







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube