Saint-Laurent du Maroni

Portes ouvertes sur la prévention des infections nosocomiales au CHOG Franck JOLY


Portes ouvertes sur la prévention des infections nosocomiales au CHOG Franck JOLY
Le jeudi 27 septembre 2007 de 10 h à 16 h, une journée portes ouvertes aux professionnels de santé et au public a eu lieu au centre hospitalier Franck Joly.

Cette journée thématique consacrée aux précautions complémentaires d’hygiène à mettre en œuvre chez un patient infecté s’est déroulée dans le hall d’accueil (voir galerie photos).

L’objectif de la manifestation était de démystifier le risque infectieux, d’expliquer, de rassurer la population et surtout de l’associer à notre action. La prévention des infections nosocomiales nécessite la participation de tous.

A l’hôpital, il y a un flux de patients aux pathologies diversifiées et donc une concentration de germes. Les professionnels de santé mettent en œuvre des moyens importants pour lutter contre les infections nosocomiales (infections acquises à l’hôpital). Ils doivent rester mobilisés pour répondre aux attentes du public dans ce champ de la prévention.

Plus d’une centaine de personnes, professionnels et visiteurs se sont rendus sur place, où l’équipe animatrice, une douzaine de personnes, leur a expliqué les moyens mis en œuvre selon le type de pathologie, avec démonstration de matériel (gants, masques surblouses), remise de documents, discussion. Les débats étaient animés, le sujet passionnant, les questions pertinentes.

Portes ouvertes sur la prévention des infections nosocomiales au CHOG Franck JOLY
Cette équipe composée de diverses catégories hospitalières - médecins biologistes, préparateur en pharmacie, aides-soignants, cuisinier, agents des services hospitaliers, manipulateur en radiologie, infirmiers - forte de son professionnalisme, s’est véritablement impliquée pour que cette journée soit un succès, qu’elle en soit remerciée.

Les posters affichés évoquaient les différents types de précautions à prendre, l’humour présent dans les slogans contribuait à rendre le tout très accessible au public.

Une journée très animée pour la satisfaction de tous, sera à reproduire. N’oublions pas que l’hôpital est un lieu de vie et que la population doit être actrice de sa santé.

Portes ouvertes sur la prévention des infections nosocomiales au CHOG Franck JOLY
2 Octobre 2007 - écrit par N. Monier – hygiéniste – CHOG -


              

Commentaires

1.Posté par Anik le 03/10/2007 07:29

Belle initiative cette journée portes ouvertes sur les infections nosocomiales, j'espère que le public avait répondu massivement car la vie à l'hosto, c'est aussi la leur, il est droit de savoir et connaître les précautions qui sont mises en place. J'ai eu grand plaisir à revoir certains de mes collègues... Bravo, continuez dans ce sens.
Bises automnales depuis la Métropole.

2.Posté par Chinellato le 04/10/2007 10:47
Je note qu’à ces journées étaient conviés les professionnels et le grand public pour « associer la population à l’action des soignants ». Sur les photos, je réalise aussi l’effort de l’équipe animatrice qui a imaginé les posters, les slogans …. avec humour. Le succès était au rendez-vous puisqu’une centaine de personnes a trouvé de l’intérêt à ce thème comme le montrent les questions, les discussions, la curiosité pour la documentation.
Il me semble avoir lu que chaque année 300 000 personnes sont victimes d’infections nosocomiales. Un peu plus de 4000 de ces victimes en meurent. Parmi celles qui survivent, certaines ont pu se faire opérer pour traiter un problème et se sont retrouvées plus handicapées après l’opération qu’avant.
Les spécialistes pensent que 1 infection sur 5 est évitable. Pourtant malgré les moyens supplémentaires octroyés aux hôpitaux, une meilleure formation du personnel soignant, la création de postes d’infirmières hygiénistes, une meilleure transparence vis-à-vis des patients, le lavage des mains systématique, le nombre de ces maladies n’a diminué que de 4 % en cinq ans. Progrès minimes par rapport aux moyens investis. Que faire ?
Attendre l’augmentation des effectifs pour que le personnel soignant soit moins débordé pour travailler dans des conditions idéales ?

3.Posté par battais patricia le 05/10/2007 02:56
bravo pour cette etude et surtout a n monnier notre marseillaise qui nous manque et qui a fait beaucoup de chemin dans sa carriere dans les 2 sens du terme merci patricia battais







Facebook

Les annonces

Vente (69)

Divers (15)

Immobilier (39)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube