Saint-Laurent du Maroni

Problématique de l’alimentation en eau potable du collège de CAMOPI


Photo: D.R
Photo: D.R
A la demande du Préfet, suite à sa visite à Camopi en date du jeudi 16 novembre 2006 en compagnie du Recteur et du commandant des Forces armées en Guyane, deux agents du Service des Equipements Ruraux de la Direction de l’Agriculture et de la Forêt ont été missionnés pour dresser un diagnostic du fonctionnement du dispositif d’adduction d’eau potable du bourg de Camopi, trouver l’origine du dysfonctionnement constaté au niveau du collège, et proposer des solutions techniques pouvant être mises en œuvre dans les meilleurs délais.

Lors de leur mission effectuée le lundi 20 novembre 2006, les services de la DAF ont pu constater un certain nombre d’anomalies. Il semblerait notamment que d’importantes fuites en partie basse du bourg soient à l’origine du dysfonctionnement. Situés en partie haute du bourg, le collège et les maisons avoisinantes n’ont alors plus suffisamment de pression pour être alimentés en eau.

Toutefois, la localisation précise de la fuite reste délicate à mettre en œuvre en urgence. D’autre part, faute de plans suffisamment précis et fiables, quelques incertitudes demeurent sur la configuration exacte du réseau souterrain et des équipements. Pour ces raisons, une solution technique « sécuritaire » a été proposée, en accord avec les services du Rectorat, de la Commune et l’entreprise assurant les réparations du système de production d’eau à Camopi. La mise en place d’une première vanne de sectionnement en bas du bourg permettra d’isoler la fuite suspectée. Si cette mesure ne permet pas un retour à la normale, une deuxième vanne de sectionnement sera mise en pace à l’aval immédiat du collège, et sera partiellement fermée pour réduire l’écoulement et augmenter la pression en amont. Une troisième alternative, légèrement plus longue à mettre en œuvre, est prévue pour pallier tout imprévu, en raccordant directement le collège à la canalisation de refoulement sous pression entre la pompe du forage et le réservoir de stockage, via 80 mètres de canalisation.

L’ensemble de ces travaux, estimés à environ 6000,00 €, trajet et approvisionnement en avion compris, seront financés intégralement par des fonds d'ETAT mis à disposition en urgence par la Préfecture.

L’entreprise chargée de réaliser les travaux s’est rendue le mercredi 29 novembre à Camopi pour la livraison du matériel et le début du chantier. Les travaux ont été terminés le vendredi 1er décembre, date à laquelle le Directeur de la DAF s'est rendu sur place pour juger de l'efficacité de l'opération.

Photo: D.R
Photo: D.R
4 Décembre 2006 - écrit par Direction de l’Agriculture et de la Forêt de la Guyane


              

Commentaires

1.Posté par Pïjaiwale le 07/12/2006 15:51
Fascinant.

L'abondance des explications techniques a certainement dû en convaincre plus d'un. Cependant la problématique de l'eau à Camopi fait partie de la problématique des services publics, qui elle, touche au politique. Dans nombre de lieux isolés de Guyane, les principes d'égalité et de continuité sont abandonnés, sans que nos élus et décideurs ne s'en émeuvent, jusqu'à ce que l'on en arrive à des situations d'urgence. L'eau n'est-elle pas une denrée de première nécessité ?

Pïjaiwale

2.Posté par SV le 18/12/2006 12:03
precisions
rappellons egalement que CAMOPI n'as pas l'electricite 24 heures/24, un fonctionnement du telephone plus que tres aleatoire et je mes au defit les "elus et decideurs" de boire l'eau de "potable " de CAMOPI apres une averse ( elle a la couleur de l'eau du maroni a saint laurent )
bravo les services publics en zone isolee







Facebook

Les annonces

Vente (74)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube