Saint-Laurent du Maroni

Projet Bancs MAGUY à Cayenne afin de favoriser le lien social


Projet Bancs MAGUY à Cayenne afin de favoriser le lien social
« Planter des bancs à Cayenne, faire pousser du lien social !» ... Et si on commençait par le quartier Route-Tarzan/ Mont-Lucas ?

Co-construire un urbanisme à visage humain en invitant les citadins à se réapproprier leurs quartiers.


Trois photographes talentueux et sensibles (Katia Clamaran, Ronan Liétar, José Prosper) ont saisi l’intimité de rencontres fugaces sur des coins de trottoirs, chaises de fortunes, palettes entassées, rebords de fenêtres, capots de bagnoles, terres-plains poussiéreux, transpalettes, scooters et guidons en goguette… Leur travail sera visible jusqu’à l’été sous la forme d’une exposition itinérante (dans tous les quartiers concernés par l’action) intitulée « A ban kourt ki fé gogos kontré ».

Chacun le sait, le voit, le vit, nos quartiers manquent de bancs, d’éclairages, de poubelles… Cayenne manque de ce mobilier urbain qui rend la vie plus facile et conviviale.

La Maison de l’Architecture en partenariat avec la Ville de Cayenne propose aux citadins de se réapproprier le quartier Mont-Lucas en deux étapes.
1) Une enquête d’opinion réalisée par des étudiants de l’IUT de Cayenne auprès des habitants pour connaître votre avis sur le mobilier urbain.
2) La réalisation et la pose des bancs choisis par les habitants avec l’aide des’ artisans, entrepreneurs du quartier de préférence.

La thématique du banc, mobilier urbain majeur, permet de se poser, de se rencontrer, se détendre, manger, jouer, se disputer ou rigoler, attendre.

Le thème du banc, de l’assise, est au cœur du projet car il peut être décliné dans toutes ses expressions et sous toutes ces formes, y compris avec des possibilités de couverture ou d’accompagnement végétal, dispenser de l’ombre, protéger de la pluie.

Cette action citoyenne s’inscrit dans un projet plus vaste « Regards croisés des villes capitales d’outre-mer », Cayenne y tient une place de choix puisque MAGUY (la jeune maison d’architecture de Guyane) a été désignée comme pilote de l’ensemble du projet.

Les partenaires sont d’ores et déjà très nombreux et de qualité : DAC, DEAL, EPAG, CEGELEC, la mairie de Cayenne, l’Université (IUT) des Antilles-Guyane, la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse), le CAT, L’IRDTS et les associations de quartier.
25 Mars 2012 - écrit par M.F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube