Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Quand la gastronomie vient en aide à la paroisse.


Quand la gastronomie vient en aide à la paroisse.
Les amateurs de grasse matinée ont pu rester plus longtemps dans les bras de Morphée, ce dimanche matin, sans avoir à se préoccuper de la préparation du repas dominical. Les membres du Renouveau avaient tout prévu et proposaient aux gourmands de se composer un menu à la carte, de l’entrée au dessert, en choisissant parmi tous les plats qu'ils avaient concoctés. Pour commencer, les tartes et le pain de poisson, puis le choix devenait plus difficile entre le colombo, le calalous, les fricassées de poule, de porc ou de cochon bois et le poissons frits, accompagnés de légumes divers. Pour finir, les quatre-quarts, américains, pudings de pain et de cramanioc, et le sorbet coco, offraient une façon agréablement sucrée de terminer un repas des plus copieux. Friands de ces ventes de repas traditionnels à emporter, les saint-laurentains étaient nombreux, dès 11h, devant les stands dressés devant le presbytère.

Quand la gastronomie vient en aide à la paroisse.
Cette action menée par les membres du Renouveau, groupe de prière de la paroisse existant depuis 25 ans, joignait l’utile à l’agréable car elle était destinée à récolter des fonds afin de rénover la salle paroissiale, qui leur sert de salle de réunion depuis le départ des sœurs franciscaines de la commune. Ils s’y réunissent tous les lundis soirs, de 19h à 20h30 pour prier et chanter mais la vétusté et l’exiguïté impose des travaux de réaménagement et de rénovation. Tous les membres du groupe ont donc mis la main à la pâte dès samedi soir avec la vente de marinades, puis dimanche avec la confection et la vente des différents mets proposés. Une opération qui a ravi petits et grands et qui mérite d’être renouvelée.
3 Mai 2005 - écrit par C.C


              




Les annonces

Vente (95)

Divers (52)

Immobilier (43)



Partager ce site
Suivez-nous