Saint-Laurent du Maroni

Réaction de Goerges PATIENT suite à la mort de 2 militaires au cours d'une opération contre l'orpaillage illégal


C’est avec une profonde émotion que j’ai appris le décès de deux militaires tués par des garimpeiros lors d’une mission de lutte contre l’orpaillage illégal sur le site de Dorlin. Mes pensées vont aujourd'hui à leur famille et à leurs proches, que j’assure de toute ma sympathie et à laquelle j’adresse mes sincères condoléances.

Mes pensées vont également aux gendarmes blessés à qui je souhaite un prompt rétablissement. Enfin à tous, gendarmes et militaires, je veux dire la gratitude qui est la mienne et celle de tous les guyanais pour l’abnégation et le dévouement dont ils font preuve dans l’exercice difficile de leur mission.

Cet événement tragique doit faire prendre conscience à chacun des grands risques et des difficultés rencontrés par les forces de l’ordre dans la lutte contre ce fléau que constitue l’orpaillage illégal. Force est de constater que les mesures de sécurité mises en place sont insuffisantes pour faire face à cette criminalité galopante qui est loin de diminuer compte tenu de la hausse du cours de l’or.

Je suis persuadé que la seule intervention en forêt ne suffira pas à éradiquer ce fléau. Il nous faut également coopérer avec nos voisins, Brésil et Suriname, pour couper les filières de sortie et de revente de l’or extrait illégalement afin que cesse ce pillage des richesses de la Guyane.

J’en appelle au gouvernement afin qu’il tire toutes les conséquences du drame qui vient de se produire et qu’il prenne des mesures réellement adaptées afin d’éradiquer l’orpaillage clandestin et ses effets dramatiques tant sur le plan social qu’économique et bien évidemment écologique.
28 Juin 2012 - écrit par M.F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube