Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Réaction de Léon BERTRAND après sa condamnation par la cour d'appel de Fort de France


L'ancien ministre et député de Guyane, Léon Bertrand, a été condamné ce jeudi matin par la cour d' appel de Fort de France, à 20 mois de prison dont 4 avec sursis dans l'affaire de l'attribution de marchés publics au sein de la Communauté de Communes de l'Ouest Guyanais.

La cour d'appel vient de confirmer ce jugement, l'ancien ministre peut toujours faire un pourvoi en cassation.

Son ancien directeur général des services, Augustin To-Sah Be-Nza a vu sa condamnation requalifiée en complicité de corruption. Il écope de dix-huit mois de prison, dont quatre avec sursis, et de 40 000 euros d'amende.
Son ancien directeur de cabinet, Richard Cheung-A-Long, est condamné à douze mois avec sursis et à 30 000 euros d'amende.
L'ancien directeur de la Senog, Guy Le Navennec, est relaxé.
La culpabilité de l'architecte Jean-Pierre Lasalarié et de l'entrepreneur Jean Pradié est confirmée.


2 Octobre 2014 - écrit par


              





Les annonces

Vente (69)

Divers (13)

Immobilier (35)



Partager ce site
Suivez-nous