Saint-Laurent du Maroni

Recommandations concernant la papillonite en Guyane


Recommandations concernant la papillonite en Guyane
Selon les informations collectées par la DSDS auprès du réseau des pharmaciens de la Guyane, un certain nombre de personnes recommencent à venir les consulter pour des symptômes de papillonite. La papillonite est une dermatose due à un papillon nocturne, le papillon cendre, dont les femelles attirées par les lumières, libèrent en vol, des milliers de fléchettes urticantes microscopique qui provoquent des éruptions cutanées, des démangeaisons locales importantes et quelques fois des réactions plus violentes (oedèmes des paupières, conjonctivites…).

A l’occasion d’épisodes de pullulation, les papillons cendres dont le milieu de vie habituel est la mangrove âgée constituée d’arbres de plus de 20 mètres de haut, quittent leur habitat familier attirés par les lumières des villes.

En termes de prévention individuelle, il est conseillé de :

=> porter des vêtements longs, se changer fréquemment, laver le linge à l’eau très chaude et éviter de faire sécher le linge dehors ;
=> éviter de circuler et stationner sous des lampadaires allumés ;
=> éteindre ou remplacer les ampoules et néons extérieurs de couleur blanche par des lampes de couleur orange ;
=> éviter de circuler en voiture dans des zones infestées, sinon circuler fenêtres fermées, climatisation et aérations arrêtées ;
=> en cas de présence de papillons cendres sur une terrasse ou de pénétration de papillons dans l’habitation, les saisir avec un papier et ne pas utiliser de bombe aérosol, laver fréquemment le sol, les meubles, éviter de marcher pieds nus et éviter les courants d’air ;
=> surveiller les animaux domestiques et les laver régulièrement.

Si les premiers signes d’une atteinte de papillonite apparaissent, il est recommandé de :

=> prendre des douches chaudes ;
=> éviter de se gratter et appliquer un produit calmant délivré par un pharmacien ;
=> consulter rapidement un médecin si les symptômes persistent ;

Contact presse : Cellule de veille sanitaire François Mansotte : 05 94 25 53 45 et Docteur Françoise Ravachol : 05 94 25 53 14
10 Octobre 2007 - écrit par Communiqué Préfecture


              

Commentaires

1.Posté par Raynald le 29/01/2008 14:24
Bonjour
je viens d'arriver en Guyane, on parle de la papillonite, de Hylesia Metabus mais sur internet on ne trouve nulle part des photos de qualité du papillon dans une présentation naturelle. Pourriez faire paraitre (ou les organismes officiels) des photos qui aideraient les touristes à déterminer s'ils ont été en contact ou non avec le papillon cendre.
Merci

2.Posté par Ysa le 30/07/2008 18:57
Je me présente en tant qu' enfant disant que c'est très facile de dire de ne pas gratter !! Mais mettez vous à notre place et j'ai une petite question:
Quel remede (à part l'eau chaude ) peut-on avoir pour les papillons cendre ??







Facebook

Les annonces

Vente (42)

Divers (20)

Immobilier (27)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube