Saint-Laurent du Maroni

SIDA : Le combat continu


Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre 2011, différents acteurs du monde socio-économique, associatif et culturel se sont mobilisés dans l'ouest guyanais sur la place Prével. Les élèves des collèges et Lycéens ont fait de ce jour une préoccupation en s'informant d'avantage à la prévention de ce fléau. Reportage vidéo sans commentaire comme si vous y étiez...
4 Décembre 2011 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par youness le 07/12/2011 10:27
statistiquement parlant le sida n'occupe pas une tel place prévilégié pour la mettre a chaque fois devant la scène médiatique et sociale.
par contre la société doit équilibré le coté commercial de la médecine...

il faut militer nuit et jour l'année entière, pour revenir à instaurer la ''Prévention sociale'' ou le médecin et dentiste se déplacent en allant vers la population et non pas attendre le transport du malade vers le médecin pour que celui fassent du chantage commercial.....

on ne peut pas enlever le coté commercial de la médecine (évaluation et mesure de l'activité médicale par l'intermédiaire de la monnaie, si le solde est positif l'hôpital c'est bon, si le solde est négatif il faut opérer des mesures draconiennes) mais rétablir ''l'équilibre préventif'''

2.Posté par Arielle Grosvenor le 10/12/2011 20:07
Facebook
Belle boîte MA*GI*QUE !!! suis MDR !!! merci pour l'iNfoo !!! ma fifille chéwiii !!!♥♥♥

3.Posté par moi pas toi le 13/12/2011 10:51
statistiquement parlant le sida n'occupe pas une tel place prévilégié pour la mettre a chaque fois devant la scène médiatique et sociale.

Ben alors, quelle est l'affection la plus critique rencontrée en Guyane ???

par contre la société doit équilibré le coté commercial de la médecine...

Mais oui... Et de quoi vivent les médecins et autres professionnels de santé ?

il faut militer nuit et jour l'année entière, pour revenir à instaurer la ''Prévention sociale'' ou le médecin et dentiste se déplacent en allant vers la population et non pas attendre le transport du malade vers le médecin pour que celui fassent du chantage commercial.....

Je suppose que tu as une solution pour mettre un médecin, un dentiste, un centre de santé dans chaque village !!!

si le solde est positif l'hôpital c'est bon, si le solde est négatif il faut opérer des mesures draconiennes

Si je comprends ton raisonnement, si l'hôpital fait des bénéfices, on le garde. Par contre, s'il fait des pertes, on le ferme !!! Cela me parait en contradiction avec tes affirmations précédentes !!!







Facebook

Les annonces

Vente (70)

Divers (14)

Immobilier (40)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube