Saint-Laurent du Maroni

SIDA, la lutte continue

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre 2004, différents acteurs du monde socio-économique, associatif et culturel se mobilisent dans l'ouest guyanais.


SIDA, la lutte continue
Placé cette année sous le thème de "Femme, filles, VIH et sida", c'est un cri d'alarme qui est lancé au regard de la recrudescence de cette épidémie et du nombre de personnes atteintes dans le monde et notamment en Guyane où le taux est 3 fois supérieur à celui de la métropole et où 60 pour cent des patients suivis sont des femmes.

Dans l'ouest guyanais 300 patients environ sont suivis et 2 personnes sur 3 ignorent qu'elles sont séropositives. Durant cette journée de mobilisation, différentes actions d'information et de sensibilisation seront proposées par le biais de questionnaires de connaissance de la maladie, de ses moyens de prévention, et de protection par ses différents acteurs. Des activités sportives et culturelles sont aussi à l'ordre du jour afin que nous nous sentions tous concernés et ce, dès 8 heures du matin par une marche de solidarité avec comme message : "Faisons du bruit autour du sida!"

Les rendez-vous du 1er décembre:

- 8h: Départ de la Grande marche
Rendez-vous devant le presbytère avec un tee-shirt blanc et un instrument de
votre choix

- 8h à 12h: micro-trottoir au marché "Le SIDA...parlons-en!"

-8h à 16h: dépistage du VIH anonyme et gratuit au CHOG

-10h à 18h: Forum associatif "Le SIDA...ça nous concerne tous!"
au Square Colonel Prévot

-10h à 15h: Porte-ouverte à la Maison des Parents(CHOG)

-14h à 17h: Démonstrations sportives
Concours de jonglage et basket - Démonstrations de karaté et capoera


SIDA, la lutte continue
23 Novembre 2004 - écrit par CMM


              

Commentaires

1.Posté par POLOE le 30/12/2004 03:04
Fa ai go dapé na st Laurent, wi no mu saca ana gi a féti di wi é féti dé bica na fu wan bun sani , bica a siki dé na é gi paadon .U mu su soli den fa a siki dé ogii taki a wan sani di yéépi den na condoo.U pasa wan switi yari tjahu

2.Posté par kamto le 10/03/2005 12:57
Arrivée à l'université de yaoundeII en 2001,j'en avais déjà entendu parler.Comme bon nombre de mes amis je pris cela comme des mensonge pour escroquer de l'argent.
Et c'est lors du premier test de depistage gratuit d'avais organisée l'université que je commencerà croir à une quelconque existance .Jean piere est un bachelier de serie A et qui fait des etude en droit ,nous sommes arrivée à SOA ensemble et dieu seul sais comment il se portait bien à notre arrivéeen septembre2001.Comme jean piere je ne m'etais jamais fais depister et lors d'un grave paludisme jean p pris la decision de le faire;quelque plustard il se trouve d'apres les resultat que jean p est porteur de virus .Comme beaucoup d'autre secret ,il garde celui ci pour lui et continue tant bien que mal ses etude de droit
C'est 2004 plus précisement pendant la preparation de la session de rattrapage que jean p commence à manifester la maladie .
En ce moment ou je vous ecris je ne sais conbien de jeune fille sont victime du secret de jean p ni conbien de garçon sont contaminés par cette derniere.
Tout ce que je sais et qui n'est pas tres sûr c'est que:d'apres mon de janvier je suis bien portant mais je voudrais encore en faire plusieurs pour etre sûr .
Je souhaite qu' à parir de cette histoire bon nombre de freres et soeurs comprennent conbien il est important de ce faire depister ou de connaitre son etat serologique.
En tout dire je suis membre d'une association des etudiants residents à SOA et nous souhaitons etre soutenu dans cette luute contre le vih/sidapour cela nous contons sur vous pour nous mettre en contact avec des associations, ong et autre organisme pouvant nous aider dans cette lutte qui nous préoccupe beaucoup,soutout en ce moment ou nous savions que même les innocents peuvent etre victime

SOA,le 10 mars 2005

merci

Nouveau commentaire :
Twitter







Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube