Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Saint-Laurent du Maroni fête ses 60 ans


Saint-Laurent du Maroni fête ses 60 ans
Par décret du 9 novembre 1949, Saint-Laurent du Maroni fut érigée en commune de plein exercice. Le décret mettait ainsi fin à une véritable exception dans le droit public français en supprimant l'ancienne commune pénitentiaire dont les maires et la moitié de leurs conseils municipaux étaient tout simplement désignés par l'administration pénitentiaire. Véritable Etat dans l'Etat, cette administration avait toute latitude et tout pouvoir pour organiser et gérer le bagne à sa guise et selon les conditions les plus favorables pour elle. En même temps qu'il érigeait une commune de plein exercice, ce décret abolissait donc les derniers relents du bagne supprimé en 1938. Les derniers bagnards rentreront en métropole en 1953, mettant ainsi fin à un siècle d'expérience catastrophique pour des milliers d'hommes.

Le Soixantenaire doit être l'occasion de rappeler à la mémoire de nos concitoyens la réalité du bagne et de son organisation, les souffrances et les absurdités qu'il a engendrées, son échec. C'est à la fois un devoir de mémoire et un devoir de transmission envers la population de Saint-Laurent du Maroni, de la Guyane et de la France, notamment les jeunes. Chaque saint-laurentais doit s'emparer de cette histoire qui explique l'origine de sa Ville à l'architecture si riche et particulière.

Soixante ans, c'est aussi soixante ans de vie d'une Ville qui s'est profondément modifiée, c'est soixante ans de vie d'une population avec une histoire propre et singulière, avec sa culture, son imaginaire et sa capacité à vivre ensemble au-delà des particularismes de chaque communauté. C'est aussi ces soixante ans de vie que nous souhaiterions évoquer à travers l'histoire, la présentation des richesses culturelles de celles et ceux qui s'inscrivent pleinement dans la modernité sans oublier leurs racines. Cette communauté de destins croisés qui unit les concitoyens de Saint-Laurent du Maroni en fait une ville ouverte aux sociétés et au Monde.


Léon Bertrand
Ancien Ministre,
Maire de Saint-Laurent du Maroni
12 Septembre 2009 - écrit par


              


Suivez-nous