Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Saint-Laurent reçoit le Ministre chargé des Transports et de l’Equipement

Au cours de sa courte visite en Guyane, Gille de Robien s’est rendu dans la capitale de l’Ouest où il a visité avec intérêt les installations portuaires. Cela faisait 15 ans qu’un Ministre des Transports et de l’Equipement n’était pas venu en Guyane.


Saint-Laurent reçoit le Ministre chargé des Transports et de l’Equipement
Dans l’emploi du temps très serré de sa visite dans le département, Gilles de Robien a tenu à faire figurer un passage à Saint-Laurent du Maroni, où il a été chaleureusement accueilli. Le Ministre du Transport a pu faire un petit tour sur le fleuve, dans une pirogue de la DDE et expérimenter ainsi un moyen de transport indispensable dans l’Ouest. Durant son séjour, M. De Robien a bien marqué sa volonté de développer les infrastructures aéroportuaires et portuaires du département, et c’est donc avec beaucoup d’intérêt qu’il a visité le port de St-Laurent qui est au coeur d’un projet de réhabilitation devant s’achever en 2006. Bien que des travaux soient déjà en cours, beaucoup reste à faire avant que le port soit opérationnel, mais ce projet reste l’une des clés du développement économique de l’Ouest guyanais, ce dont est conscient M. le Ministre. Il n’est d’ailleurs pas venu les mains vides puisque l’Etat doit participer aux travaux à hauteur de dix millions d’euros."Le ponton est en train d’être construit à un rythme exceptionnel, j'ai vu le calendrier des travaux et à la fin de l'année, il ne restera plus à construire que le port des piroguiers, pour lequel je dispose d’une enveloppe spéciale d'un million d'euros", déclare-t-il.

Saint-Laurent reçoit le Ministre chargé des Transports et de l’Equipement
En effet, à côté du port de commerce conçu pour le trafic maritime, il est également prévu la construction d’un port piroguier destiné à réglementer et faciliter les activités fluviales. Dans la même zone, le point d’accostage du bac devrait également subir des aménagements, voire une complète transformation afin de pouvoir accueillir des bacs de plus grande taille, capables de transporter des poids lourds. Dans quelques années, si tout va bien et que ce projet ambitieux aboutit, Saint-Laurent sera donc dotée de toutes les infrastructures devant faire d’elle le premier pôle économique de l’Ouest de la Guyane.
Comme cela est maintenant la coutume, avant de repartir, le Ministre s’est vu remettre par le Ministre Maire Léon Bertrand, en souvenir de sa visite dans notre commune, une oeuvre en bois d’amourette de l’artiste Patrick Chapô intitulée « Métissage ».
14 Janvier 2004 - écrit par REDACTION


              




Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)



Partager ce site
Suivez-nous