Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Shanella Dawse, la plus belle des mananaises

Mana ne pouvait pas aller se coucher ce samedi soir nuit de l'élection de la reine de la ville, sans connaître le visage de sa nouvelle miss. Shanella Dawse a été élue reine de la commune. Samantha Polynice et Raïka Bacoul sont ses demoiselles d’honneurs.


Shanella Dawse
Shanella Dawse
Mince et élancée, Shanella Dawse vient de décrocher son BEP secrétariat. Elle pourrait bien devenir animatrice pour les enfants qu’elle aime tant, mais c’est l’uniforme de gendarme qui attire le plus cette jeune fille de 19 ans. A défaut d’uniforme dans l’immédiat, le jury lui a confié samedi soir le diadème de la beauté mananaise. Samantha Polynice et Raïka Bacoul sont ses première et deuxième dauphines.
Toutefois, rien n’était joué pour elle comme pour les six autres candidates. La compétition était rude et le choix du jury s’est peut-être décidé au sourire près.
« Faites entrer les candidates » lancent Steeve Elina et sa co-animatrice Myriam Hierso. Le comité d’organisation avait tenu à ce que la miss Guyane 2000 et miss Beauté noire 2001 participe au rayonnement de la soirée.
Les candidates ont toutes fait grande impression lors de leur premier tour de piste.
Le pas travaillé et cadencé, elles évoluaient avec grâce sous les applaudissements du public.
Lequel public découvrait sans cacher sa joie, les candidates Gracia Bron, Priscilla Koudjen, Sylvie Merlin, Sania Patient et les autres, habillées en robe matadò, gran karo, tètèch ou encore lessiveuse, cayennaise.

Shanella Dawse, la plus belle des mananaises
Après une brève coupure de courant en milieu de soirée, quelques longues minutes de pluie ont persuadé une partie de l’assistance à quitter la fête après les douze coups de l’horloge.
A Mana comme partout, le deuxième passage était le plus attendu. Des deux-pièces avec un foulard à l’épaule, les jeunes filles portaient toutes la même tenue de plage. Là encore, le public était comblé. Chacune des candidates semblait avoir un vivier d’admirateurs qui se manifestaient aussi bruyamment que possible à leur passage. Mais comme toutes les bonnes choses, il fallait bien une fin à ce défilé de charme. Après un dernier tour de piste ensemble, les jeunes filles ont regagné les loges, pour en revenir avec la tenue décisive, la robe de soirée. Les membres du jury se contentaient de regarder, sans rien laisser filtrer. Le mystère est resté entier jusqu’au dernier instant. Certains ont pu être déçus qu’il n’y ait pas eu d’épreuve orale, mais tous s’accordaient à dire que l’élection de samedi relevait de l’exceptionnel, de par la qualité des sept candidates. De cette aventure à la conquête du diadème, Shanella retiendra principalement les amitiés tissées avec les autres candidates. Avec l’ambiance qui régnait depuis mercredi sur la commune de Mana, il est certain que de nombreux participants pourront en dire autant, l’édition 2005 de la fête communale était en quelque sorte « la fête de l’amitié ».

Ecoutez_Miss_Mana.mp3 Ecoutez_Miss-Mana.mp3  (1.98 Mo)


27 Juillet 2005 - écrit par G.H (France-Guyane) du 19 juillet 2005


              




Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (36)



Partager ce site
Suivez-nous