Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Soirée'Cabaret des Poètes' à Saint-Laurent

Le fond de l’air est décidément très poétique à Saint-Laurent. Samedi soir, la halle du marché était transformée en « Cabaret des Poètes ». Des poètes et des musiciens du département et des pays voisins se sont produits devant un public venu nombreux pour les écouter.


Soirée'Cabaret des Poètes' à Saint-Laurent
C’est d’après un projet de Claire Verger, coordonnatrice du projet « Ville lecture », et elle-même poète, avec la collaboration de la bibliothèque municipale, du CCT et le CCL, que des poètes guyanais, haïtiens et surinamais ont pu présenter samedi soir au public saint-laurentains leurs œuvres, lues ou chantées lors du « Cabaret des Poètes », soirée animée par Eric Pérez. Cette manifestation était l’une des nombreuses actions menées depuis le mois de mars dans la sous-préfecture dans le but de sensibiliser ses habitants à la beauté des mots et de la poésie. Ainsi, depuis deux mois, les activités autour de la poésie sont proposées aux scolaires et aux adultes lors d’ateliers dans les écoles et les maisons de quartier et d’autre part, les saint-laurentains ont pu assister pendant cette même période, à des spectacles d’une grande qualité artistique. " Pour moi, l’objectif de cette soirée est atteint. On a rassemblé pas mal de population, insuffisamment à mon goût car pas assez éclectique, mais pour un premier essai, c’est pas mal. C’est la première fois qu’une manifestation dure aussi longtemps sur Saint-Laurent, depuis le mois de mars. Nous allons faire un bilan et voir ce qui a marché et ce qui a moins bien marché afin de préparer les prochains festivals, "déclare, satisfaite, Claire Verger.

Soirée'Cabaret des Poètes' à Saint-Laurent
La journée a été par ailleurs une occasion pour les différents auteurs présents, de la Caraïbe et d’Amérique du sud, de se rencontrer pour la première fois, et d’échanger leurs réflexions dans la case de l’association KS and Co, au Camp de la Transportation. « La manifestation a également permis de faire se rencontrer des écrivains d’origines différentes. Nous nous exprimons dans des langues différentes mais finalement, nous disons les mêmes choses, donc il était important de se rencontrer afin de discuter de cette question de la langue », explique Madame Verger.

Parmi les invités : Evelyne Trouillot, écrivain haïtien

Soirée'Cabaret des Poètes' à Saint-Laurent
Auteur du livre «Rosalie l’infâme », qui a obtenu la deuxième place au Prix Carbet des lycéens, Evelyne Trouillot, était également parmi les auteurs invités. De passage en Guyane afin de rencontrer les lycéens, dont ceux du lycée Bertène Juminer, ayant étudié son livre et participé au vote, elle a répondu avec plaisir à l’invitation du « Cabaret des Poètes ». " Je trouve très intéressantes ce genre de rencontres, car il y a une méconnaissance de la littérature de la région par les écrivains d’un pays donné. Par exemple, les poètes, les écrivains haïtiens ne savent pas ce qui se fait en Guyane, au Suriname, ou encore à Trinidad…Nous sommes encore trop isolés les uns par rapport aux autres et il est important qu’il existe ce type de manifestations qui permettent aux gens de se rencontrer ", déclare-t-elle.
19 Mai 2004 - écrit par CC


              




Les annonces

Vente (90)

Divers (54)

Immobilier (43)



Partager ce site
Suivez-nous