Saint-Laurent du Maroni

Spectacle « A l’ombre du grand flamboyant » des élèves de l’Ecole de musique.


Spectacle « A l’ombre du grand flamboyant » des élèves de l’Ecole de musique.
Mardi était le jour du grand spectacle organisé chaque année par l’Ecole de musique de St-Laurent pour montrer au public le travail effectué pendant l’année par ses élèves. Depuis les tout petits des classes d’éveil musical, jusqu’aux adolescents des classes d’instruments, ils étaient tous présents sur scène pour clôturer une année de travail studieux. Aux parents et aux amis venus nombreux pour apprécier leurs progrès, ils ont offert une ballade agréable aux sons des comptines, berceuses et chansonnettes de la tradition créole, et dirigés de main de maître par Claire VERGER, la coordinatrice pédagogique de l’école.
C’est suite à un coup de foudre pour l’ouvrage « A l’ombre du grand flamboyant », un recueil de comptines et chansons créoles de Martinique, Guadeloupe, Haïti, la Réunion et bien sûr la Guyane, que l’idée lui est venue de choisir le thème de cette année : « Chansons et comptines créoles d’ici et d’ailleurs ». Un thème d’ailleurs tout à fait d’actualité alors que nous nous trouvons actuellement dans le mois de la célébration du 159ème anniversaire de la deuxième abolition de l’esclavage.

Spectacle « A l’ombre du grand flamboyant » des élèves de l’Ecole de musique.
De « Dodo fillette » (Guadeloupe) à « Ti train longtemps » (la Réunion), en passant par « Tonton bouki »(Haïti) ou « Toti pa ni dan » , chansonnettes dont on trouve des variantes dans beaucoup de régions de France hexagonale, chacun a pu retrouver dans sa mémoire des moments oubliés de son enfance, et se retrouver des années en arrière, dans les bras de sa maman ou dans la cour de l’école.
La danse traditionnelle n’était pas oubliée puisque les élèves de Mme Quennie DUTON de l’école Solange HULIC étaient également sur scène pour interpréter la « danse du manioc », d’origine guadeloupéenne. Un Labassyou et un Belya, danses du folklore guyanais, interprétés par d’énergiques jeunes demoiselles menées par Mlle Myrtha BRIQUET, ont achevé de faire regretter à certains d’être assis et de ne pouvoir effectuer eux-mêmes quelques pas. Les spectateurs ont même eu droit à un petit défilé de personnages du carnaval guyanais, parmi lesquels la sousouri, le bobby, le jé farine, la touloulou et la coupeuse de canne, sur la chanson « Papillon volé » reprise en chœur par tous les enfants.
C’est sur « P’tite fleur fanée », chantée par les élèves et le public que s’est achevé ce merveilleux moment de féerie offert par les artistes en herbe très prometteurs de l’Ecole de musique.

Spectacle « A l’ombre du grand flamboyant » des élèves de l’Ecole de musique.
6 Juin 2007 - écrit par C.C


              






Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube