Saint-Laurent du Maroni

Troisième décès lié à l'épidémie de dengue


Une fillette de 4 ans et demi avait été évacuée du centre hospitalier de Kourou dans la nuit du 18 au 19 avril dans un état critique provoqué par une dengue sévère. Malgré des soins intensifs et les efforts des équipes médicales, elle est malheureusement décédée dans le service de réanimation à l’hôpital de Cayenne.

Le préfet de Guyane et la directrice générale de l’ARS s’associent à la douleur de la famille et lui présentent ses plus sincères condoléances.
Ce drame, le troisième depuis le début de l’épidémie, nous rappelle la gravité de l’épidémie de dengue à laquelle la Guyane fait face depuis plusieurs mois : la dengue est en effet une maladie grave potentiellement mortelle.

L’ensemble des services de l’Etat et les collectivités locales compétents sont mobilisés pour lutter contre cette épidémie et rappellent l’absolue nécessité pour chacun de se protéger contre les moustiques qui transmettent cette maladie :

– A la fois en évitant leurs piqûres : par le port de vêtements amples et couvrants, l’application de répulsifs cutanés deux à trois fois par jours, en isolant les malades et les personnes dormant la journée par des moustiquaires ;

– Mais aussi et surtout en luttant contre les gîtes de larves de moustiques présents au sein et autour des domiciles : en évitant toute eau stagnante, notamment dans des récipients à l’extérieur qui recueillent les eaux de pluie, dans des soucoupes sous les pots de fleurs, en enlevant les encombrants et déchets dans les cours et jardins, etc.

Ce drame nous rappelle que la dengue est une maladie dangereuse. Soyons tous mobilisés.
22 Avril 2013 - écrit par M. F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube