Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Un «Week-End Amérindien» à Trois-Rivières en Guadeloupe


Un «Week-End Amérindien» à Trois-Rivières en Guadeloupe
A l’occasion de l’arrivée de la 8ème édition de la « Route du Rhum », en partenariat avec la Région Guadeloupe qui a proclamé l’année 2006, « Année du tourisme », le syndicat d’initiative de la commune de Trois-Rivières a invité la commune de Awala-Yalimapo à une manifestation intitulée « Week-End Amérindien », qu’il organisait le week-end dernier, les 18 et 19 novembre 2006, à l’Embarcadère du Bord de Mer à Trois-Rivières.

La commune de Trois-Rivières possède sur son territoire, une forte concentration de roches gravées par les Amérindiens remontant à quelques centaines d’années, notamment au parc archéologique et le long de la rivière du Petit Carbet.
Aussi, le « Week-End Amérindien » avait pour objectif de présenter d’une manière plus vivante et ludique, ce patrimoine historique et culturel, en proposant aux visiteurs des animations qui leur ont permis de découvrir des éléments forts du mode de vie des Amérindiens.



Un «Week-End Amérindien» à Trois-Rivières en Guadeloupe
Animée par une démarche d’ouverture et un esprit de partage, la commune de Awala-Yalimapo était représentée par une délégation amérindienne kali’na d’une dizaine de personnes à cet évènement culturel ouvert au grand public. Constituant des éléments vivants de son patrimoine culturel, la délégation a présenté des chants et des danses au son de différents instruments traditionnels.
Ces danses collectives ont été exécutées lors des grandes cérémonies traditionnelles de « lever de deuil », appelées « Epekodonon » en kali’na, par des dizaines de personnes donnant ainsi aux danses tout leur charme, leur beauté et leur sens spirituel.
Le savoir-faire traditionnel était également présent à travers une exposition de différents objets tels que les calebasses gravées, les paniers et autres objets usuels en vannerie, les colliers de perles et de graines, la poterie et les costumes de cérémonies traditionnelles.
20 Novembre 2006 - écrit par Mairie d'Awala-Yalimapo


              

Commentaires

1.Posté par marlène le 22/11/2006 18:14
Bravo ! Mais dommage tout de même que les invités d'awala (qui ne vont pas pour la première fois à trois riviere) n'ont pas conviés avec eux les frères arawak. Pourquoi toujours nous oublier ?

2.Posté par jocelyn le 24/11/2006 21:17
il faudrait que les fréres et soeurs arawack invitent également les kali'na dans leurs manisfestaions culturelles , comme cela se faisait avant.
En tous cas , il faut aussi de la volonté pour dialoguer et partager , je vous encourage à le faire , nous sommes de toutes les maniéres de votre avis .
Et nous allons rappeller à Trois riviéres , il y avait également des arawacks en Guadeloupe, maintenant c'est à nous de faire la démonstration de notre vitalité culturelle .

3.Posté par mcsollar le 07/12/2006 15:42
C'est une bonne initiative de la commune de Trois-Rivière
et cela doit se renouveler au moins tous les 2 ans avec un élargissement des communautés amérindiennes qui doit etre représenté.
les roches gravés ont toujours existés en guadeloupe , il est temps que les guadeloupéens sachent que ces communautés amérindiennes aujourd'hui disparus dans leur île existe toujours en guyane et pas seulement dans les livres d'histoire.





Les annonces

Vente (96)

Divers (50)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous