Saint-Laurent du Maroni

Un anaconda capturé près de la forêt des sapins


Un anaconda capturé près de la forêt des sapins
Mercredi dernier, un évènement plutôt inhabituel a provoqué un mini embouteillage sur la RN1, à la hauteur de la forêt des Malgaches. En voulant traverser la route, un anaconda de 2,50m s’est retrouvé être le centre d’une attention dont il se serait sans doute passé.
Parmi les automobilistes gênés, le lieutenant MASSEMAIN, chef du centre de secours qui a immédiatement signalé l’incident à ses hommes et organisé la capture de l’animal.
Ce dernier a été remis en liberté deux jours plus tard, au pont de la crique Margot où s’effectuent tous les lâchés d’animaux capturés.

3 Avril 2008


              

Commentaires

1.Posté par guyanecho.com le 04/04/2008 11:02
Bigre de bigre ! Et après ça, on dira qu'il n'y a pas d'insécurité en Guyane !
Même la justice ne suit plus : Il n'est pas normal de relâcher un coupable présumé après seulement deux jours de garde à vue !
N'empêche que... Un bébé anaconda qui provoque un mini embouteillage, l'intervention des pompiers... C'est très sérieux comme affaire. Mais les pompiers veillent au grain !
Mais qu'avait donc ce reptile en tête pour générer un tel déploiement de forces ?
Au lieu de mobiliser tant de Personnels, n'aurait-il pas été plus logique de laisser cet animal traverser la route et suivre son bonhomme de chemin ?
Enfin, félicitations aux pompiers téméraires qui, avec un courage exemplaire et un mépris total du danger ont écarté le péril rampant menaçant la sécurité des citoyens.

Au fait, savez-vous pourquoi en Guyane les anacondas traversent les routes juste au moment de votre arrivée en voiture ? Ben, pour aller de l'autre côté. Chez les poules, c'est pareil.

2.Posté par Daniel le 04/04/2008 18:29
Monsieur le Lieutenant des pompiers

Bravo,
Un anaconda bloque la circulation le temps de traverser la route.
Vous le faites capturer par vos hommes ou peut-être l'avez vous capturé seul.
Un geste normal vu le risque pour l'animal de se faire écraser.
Mais pourquoi le capturer et le relacher 2 jours plus-tard?
N'était il pas possible de bloquer la circulation le temps qu'il traverse la route ?
Qu'avez-vous fait de cet animal pendant 2 jours ?
Le fait de déplacer inutilement une patrouille, de capturer l'anaconda, de le stresser simplement parce qu'il voulait traverser la route, le garder durant 2 jours (chez vous où à la caserne ?), de le ramener à la crique Margot (avec votre véhicule perso ou un véhicule pompier ?)
et de le relacher.
Expliquez moi monsieur le Lieutenant des pompiers de ST Laurent où se trouve la logique de votre acte ?

3.Posté par les yeux ouverts le 04/04/2008 19:07
alors l'ancien ministre du tourisme, maire de st laurent !!!!!!!!! si vous aviez fait en sorte de sortir le carnet d'adresse , on aurait un zoo en pleine capacite de recevoir les touristes, puisqu'ils sont en ordre croissants , n'est ce pas??????????????

4.Posté par guyanecho.com le 05/04/2008 10:08
Cool... Un anaconda en garde à vue pendant 48 heures, c'est un non évènement ne méritant que peu de lignes. Cette affaire n'est à considérer qu'au niveau de l'anecdote.
Cependant, un lieutenant des pompiers a tout de même le droit de se faire plaisir s'il le souhaite. L'animal a été relâché ? C'est très bien. Point à la ligne.

Quant au fait de connaitre les raisons profondes ayant conduit à son interpellation, ou de savoir si le suspect a subi des violences policières pendant sa garde à vue, tout ceci est hors de propos.
Après tout, il aurait pu finir en darnes relevées d'une bonne sauce. Alors...
Pas de morts, pas de dégâts collatéraux.
Et financièrement parlant, nous sommes loin des 100 000 € de récupération de deux zozos en goguette dans la région de Saül.

5.Posté par CHERSOULY Franck le 06/04/2008 08:05
Que de doctes paroles au travers de ces discours quelque peu fumeux.
Je me demande quelle aurait été la durée de vie de l'anaconda s'il avait réussi à rejoindre l'autre côté de la route. Nul doute qu'en arrivant au niveau des habitations situées en face de la forêt des Malgaches, il y a fort à parier qu'il serait tombé nez à nez avec un ou plusieurs sabres d'abattis.
Donc, bonne initiative des Pompiers. La seule énigme est de savoir pourquoi il a été gardé deux jours avant d'être relâché. Néanmoins,le principal est qu'il ai pu rejoindre son milieu naturel sans encombres. Pour le reste,on ne peut empêcher personne d'y aller de son commentaire.........

6.Posté par guyanecho.com le 09/04/2008 12:27
Petite précision d'ordre botanique : Cette forêt n'est pas composée de sapins mais de pins, Pinus Caraïbus en l'occurrence.
La nuance n'est pas subtile. Les sapins sont du genre Abies alors que les pins sont du genre Pinus. Il n'y a pas de sapins en Guyane.

7.Posté par Jérémie Caberria le 11/04/2008 10:04
Très pertinent!

8.Posté par princess le 20/04/2008 14:14
bonjour , nous sommes bien en guyane , les gens n'ont à faire de leur temps libre.
juste, pour la garde vue, c parcequ'il n'y apas de zoo.







Facebook

Les annonces

Vente (118)

Divers (18)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube