Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Un dimanche gras à bout de souffle


En ce dernier dimanche gras, les carnavaliers se sont fait rares dans les rues de la ville. Seuls les groupes "I Pani Frin", "ACOB", "Ago La Kultur", le "Batokal" et les infatiguables Sexy Girls ont su une nouvelle fois faire preuve d'originalité au bénéfice du nombreux public présent. Les difficiles eux offraient leur premier vidé tant attendu.
24 Février 2009 - écrit par


              


Suivez-nous