Saint-Laurent du Maroni

Un homme décède de la rage à Cayenne


Un homme décède de la rage à Cayenne
L'Institut Pasteur a confirmé le décès dû à la rage le 27 mai 2008 d’un habitant de Cayenne hospitalisé au Centre hospitalier André Rosemon depuis le 19 mai 2008.

Le virus de la rage est présent en Guyane comme dans de nombreuses régions du monde. Les services sanitaires et vétérinaires enquêtent afin de déterminer la source de contamination.

L'entourage proche du défunt, de même que les professionnels de santé ayant été exposés lors des soins vont rapidement bénéficier d'un traitement vaccinal préventif .

Il s'agit là, d'un principe de précaution, face à un risque théorique, les cas de transmission interhumaine de rage rapportés dans le monde sont exceptionnels (greffes).

Rappel des recommandations générales suivantes, applicables en tout lieu et en tout temps :

* tout chien ou chat ou autre carnivore ayant mordu ou griffé une personne, doit être présenté à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure. L’animal fait l’objet d’une surveillance sanitaire par le vétérinaire pendant 15 jours ;
* en cas de morsure, il faut immédiatement nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon, rincer abondamment et appliquer une solution antiseptique. Il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique ;
* il ne faut pas manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés.


Des informations sur la rage sont disponibles sur les sites du Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports : www.sante.gouv.fr
28 Mai 2008 - écrit par Préfecture de la Guyane


              

Commentaires

1.Posté par tonio le 29/05/2008 10:36
Ce n'est pas normal qu'un homme décède de la rage.
L'année dernière,un enfant décède de mort étrange (dingue hémorragique???)à l'hôpital de cayenne.
La Guyane est sous médicalisée.
Que fais l'état ??b[

2.Posté par Audrey le 30/05/2008 03:42
La rage quand elle est déclarée est forcément mortelle, même s'il avait été pris en charge dès le début des symptômes, il était déjà trop tard pour le sauver. En cas de morsure par un animal suspect de rage, il faut se faire traiter avant la déclaration de la maladie.

3.Posté par moi le 01/06/2008 06:25
Vite ! Vite! La rage a semble t-elle atteint les intervenants du forum du 97320 !!!

4.Posté par caradocdoc le 07/06/2008 23:36
bonjour,
une fois de plus, la guyane se trouve confronté a un cas medical non rencontré depuis fort longtemps. nous sommes, il ne faut pas l'oublier, tous sur une terre qui fut jadis touchée par des épidemies diverses. aujourd'hui la medecine nous permet de vivre en toute quiétude. et je reviens au "nous" de ma dernier phrase, il ne peut pas impliquer tout le monde...du moins pour le moment! tout n'est pas beau et rose...mais cela parrait completement noyé dans le paysage "guyane". les maisons de toles feront elles toujours parti du decor guyanais?non mais la transition est longue car nourrie par de nouvelles demande...un etat sanitaire stable en guyane semble possible si on ne parle pas du sida qui lui contamine de nouvelles personnes chaque jour... dans tout les cas de figure un seul esprit commun émmerge, c'est celui de la vigilance. tout ça pour dire : tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.







Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube