Saint-Laurent du Maroni

Une réunion pour sensibiliser les commerçants à l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs.


Une réunion pour sensibiliser les commerçants à l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs.
Une réunion a été organisée la semaine dernière à la sous-préfecture dans le cadre du Contrat Local de Sécurité (CLS), avec les représentants des commerçants de Saint-Laurent afin de leur rappeler la législation sur la vente d’alcool aux mineurs.
Cette réunion initiée par le sous-préfet, M. Jean-Marie NICOLAS, partait du constat que l’alcoolisme est en augmentation chez les jeunes, voire les très jeunes, des collèges et des lycées. A la fin de l’année 2008, trois jeunes filles avaient dû être emmenées aux urgences du CHOG en état de coma éthylique, fait symptomatique de ce qui se passe actuellement à Saint-Laurent où de plus en plus de jeunes se mettent à consommer de l’alcool dès les premières heures de la matinée, augmentant ainsi les faits d’incivilité et de délinquance dans les rues et dans les établissements scolaires.
Tous les citoyens sont donc concernés et en particulier les commerçants chez qui ces jeunes achètent l’alcool qu’ils consomment. En convoquant ces derniers à une réunion de sensibilisation, l’objectif du sous-préfet était de leur rappeler la législation actuellement en vigueur concernant la vente d’alcool aux mineurs, la Ministre de la Santé ayant récemment fait voter un loi fixant l’âge légal pour l’achat d’alcool à 18 ans au lieu de 16 jusqu’alors. De plus, lorsqu’un commerçant a des doutes sur l’âge du client, il est en droit de lui réclamer une pièce d’identité, les sanctions pénales pouvant être lourdes pour les contrevenants, allant même jusqu’à la fermeture de l’établissement en cas de récidive. « Pour moi, c’étai l’occasion de rappeler aux commerçants que j’ai besoin d’eux pour lutter contre ces éléments et qu’aussi ils ont leur propre responsabilité dans le cadre de l’organisation de leur commerce », explique Jean-Marie NICOLAS.

Une réunion pour sensibiliser les commerçants à l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs.
Parallèlement à la sensibilisation des commerçants, des actions sont également menées auprès des jeunes dans les collèges et lycées, en collaboration avec les chefs d’établissement et les enseignants. Contrôles et surveillance auprès des commerces et des établissements seront accrus afin d’enrayer ce phénomène d’alcoolisme chez les jeunes, qui affecte la société dans son ensemble. « Ces enfants, souvent, n’ont pas d’argent, donc pour pouvoir acheter de l’alcool, ils vont devoir s’en procurer, parfois de manière illicite. Alors ce sont des larcins, des vols de sacs à main dans les marchés qui perturbent la vie de la cité. Et quand ils ont bu, ils perturbent aussi la vie de la cité, dans les classes, à l’extérieur… il y a des risques d’accidents accrus sur les deux roues. Vous voyez que c’est vraiment pour protéger l’ensemble de la population : les mineurs en premier titre pour ce qui concerne leur santé, mais aussi l’ensemble de la population par rapport aux risques qu’elle pourrait encourir du fait de ce niveau de consommation d’alcool chez les mineurs », conclue le sous-préfet.
30 Mars 2009 - écrit par C.C.


              

Commentaires

1.Posté par lunès le 24/05/2009 23:32
Interdire la vente d'alcool aux mineurs est nécessaire mais, il faut aussi s'interroger sur les véritables causes de ce malaise. Les jeunes ne boivent pas sans raison. Quel avenir leur propose t-on ? Chômage, illettrisme, promiscuité, perte des valeurs, extinction de la morale, course aux prestations sociales....

Pense-t-on réellement à occuper ces jeunes à longueur de journée ? Ils sont livrés à eux mêmes et sont en quête d'une identité qu'ils ont du mal à définir. A qui la faute ? Principalement aux parents qui ne s'occupent pas du bien-être de leur progéniture. La société part en lambeaux car les parents sont avant tout des géniteurs... auxquels les enfants s'identifient faute de modèles dignes de ce nom.

Cessez donc ce carnage !







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube