Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Une station météorologique sans agent à Saint-Laurent

Météo France a mis en place un nouveau système de captage par radar qui va lui permettre de fermer ses sites isolés. L'agent de Saint-Laurent est parti depuis plus d'un mois et la mairie est intéressée par le site, au bord du fleuve.




Une station météorologique sans agent à Saint-Laurent
Depuis le 1er octobre, le centre météorologique de Saint-Laurent du Maroni est autonome. Dans les communes isolées, telles que MaripaSoula, Saint-Georges, Saint-Laurent, il n'y a pas si longtemps, un agent permanent s'occupait des appareils et transmettait toutes les informations à la base de Cayenne-Rochambeau.
A Saint-Laurent, le centre de Météo-France, inauguré il y a une trentaine d'années,se trouve juste derrière le Camp de la Transportation, au bord du Maroni. Mais depuis l'époque de sa mise en service, la technologie a évolué et permet aujourd'hui d'avoir une vision à distance et plus précise de la météo. Ces vieux bâtiments ne verront donc plus personne relever les quantités de pluie tombée.


Une station météorologique sans agent à Saint-Laurent
« Pour l'instant nous allons garder les stations éloignées. Celles de Maripasoula et Saint-Georges sont nécessaires, mais Saint-Laurent fait partie du littoral et nous avons de nouveaux moyens pour centraliser toutes les données de l’Ouest. Depuis Kourou nous avons un système permettant de capter des informations aussi précises à distance que si quelqu'un se trouvait sur place », explique Dominique Daga le responsable de Météo France en Guyane.
Ce nouveau système de radar XARIA basé à Kourou, est capable de recevoir toutes les données par informatique depuis Saint-Laurent et de les transmettre ensuite à Cayenne. Météo France préfère centraliser ces données afin d'en avoir une meilleure gestion et moins de techniciens isolés.

Une station météorologique sans agent à Saint-Laurent
L'agent de Météo France qui était en poste à Saint-Laurent a dû rejoindre la capitale et le centre étudie désormais la température, le vent, les mouvements de l'atmosphère de façon autonome... Cependant, pour le responsable, la commune de Saint-laurent présente toujours un intérêt géographique important:c'est une ville qui se développe rapidement et d'autres services météorologiques pourront donc s'installer dans les années à venir sur un autre terrain.
La mairie de Saint-Laurent semble d’ailleurs intéressée par le terrain qu'occupe encore Météo France. Elle avait déjà demandé il y a quelques temps un site de remplacement pour cette administration, comme elle l'avait fait pour tous les occupants du bord du fleuve afin de mener à bien le projet de réhabilitation des berges communales.
Un nouveau terrain ne conviendrait cependant pas forcément à Météo France, qui choisit des sites présentant des caractéristiques bien spécifiques pour effectuer son travail.

10 Novembre 2003 - écrit par REDACTION


              




Les annonces

Vente (90)

Divers (54)

Immobilier (43)



Partager ce site
Suivez-nous