Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Vaval déjà à l’agonie à Saint-Laurent

A cause d’un cruel manque de financement du Comité du Carnaval de la commune, celui que l’on attend patiemment chaque année risque de ne pas être au rendez-vous.


Vaval déjà à l’agonie à Saint-Laurent
Cette année, Vaval pourrait être le grand absent de la commune de Saint-Laurent en raisons de problèmes financiers que connaîtrait notre Comité du Carnaval . Depuis deux ans, ce dernier se débrouille sans subvention et fait de son mieux avec ses maigres moyens afin que ce moment sacré de la vie guyanaise qu’est le Carnaval perdure dans la commune. C’est ainsi qu’un programme des festivités était jusqu’à présent organisé, tant bien que mal, chaque année avec pour point d’orgue la Grande Parade de l’Ouest tant attendue par tous. Or, il se pourrait que cette année, toute cette organisation ne soit plus possible car les problèmes de trésorerie se font de plus en plus aigus, et le Comité n’est pas loin de s’avouer vaincu si aucune solution de financement n’est trouvée. Il est certain que notre carnaval saint-laurentais risque de souffrir de cette absence, voire même d’en mourir.
Il faut pourtant que nous nous rappelions que le Carnaval existait bien avant l’arrivée des Comités et des subventions pour l’organiser et le structurer. Aussi serait-il désolant que la commune soit privée de ses nègres marrons, diables rouges, jé farine, zombies et autres bobbies pour de sordides raisons financières. Souhaitons donc que notre Comité se refasse une santé et que tous les amoureux du Carnaval se mobilisent afin que cette année encore, le Mercredi des Cendres et l’adieu à notre cher Vaval, soient la clôture de deux mois de plaisir des yeux et des sens.
5 Janvier 2004 - écrit par REDACTION


              

Commentaires

1.Posté par cazenave.ph@voila.fr le 21/06/2004 02:10
C'est avec un grand retard, certes, que je réagi à cette..... désolente nouvelle.... que "notre" carnaval de Saint-Laurent se meurt. J'en pleure!! je ne sais pas qui va prendre connaissance de ce message, mais certain me reconnaitront puisque dans les dernières années du XXeme siècle, j'étais un piètre accordéoniste au Kerlis le samedi soir et un "fier" carnavalier, le dimanche dans les rues. Je ne comprends pas ce qu'il a pu arriver à Saint- Laurent pour que notre Carnaval se soit effacé... Pffft!!! Comme ça? Je n'y crois pas!!! Mes Frères que faites-vous? je peux citer tous les copains mais la place me manquerait....... hein! Jean et Patrick!!!
Je ne vous fais pas de reproches...loin de là les copains!!!!!
Faut'il revenir à Saint-Laurent pour faire revivre VAVAL? Comme dans le bon vieux temps?
C'est une "menace" s'en en être une, mais faites gaffe quand même. Dans le commentaire ci-dessus, on parle de financement!! Je me pose la question.... quel financement? pour défiler le dimanche après-midi dans les rues, nous, on improvisé... parfois, 15mn avant 17h nous n'avions pas de déguisements, ça s'était le Carnaval, c'était que des copains... et nous défilions dans la commune avec une ardeur et une joie de vivre inégalable. Notre présence était.. comment dire?.... nécessaire. Mais que sont devevenus les autres groupes?
Je pense qu'il vaut mieux éluder "pour l'instant" ces problèmes. Mais sachez, mes amis carnavaliers et musiciens, que je suis là et que mon coeur "comme vous me l'aviez dit", sera toujours avec vous; même si je n'ai jamais mangé le bouillon d'Awara.... Je reviendrai!!! C'est promis.... et Bonjour à Léon!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Suivez-nous