Saint-Laurent du Maroni

Article de presse du Président de l'URFCG au sujet du Carnaval Hors saison 2013 et perspectives à venir


Madame, Monsieur, Cher(e) Collègue,

Bien que le Carnaval hors saison 2013 a suscité de vives réactions démocratiques et parfois même légitimes sur sa conception, veuillez trouver ci-joint l'article du journal "France Guyane" de la semaine dernière sur les visions du Président de l'URFCG, retraçant ainsi les discussions menées par les Comités de Cayenne et Kourou sur cette manifestation lors d'une séance de travail avec l'organisateur EVENT CIEL en juillet 2013, qui s'est conclue par la signature d'une convention objective pour le prochain hors saison 2014.

Pour les comités, groupes carnavalesques ou autres associations, si nous devons solutionner une réelle adaptation de cette organisation, âgée de 8 ans maintenant, ce n'est pas en étant en dehors que nous pourrons contribuer à son amélioration par des critiques attives et personnelles, à l'instar de l'intervention isolée de Monsieur TEROSIER Myrtho du CFCK (article France Guyane signé au nom du Comité de Kourou, sans la moindre information au préalable au Président du CFCK selon ses dires).

Nous nous devons d'être pragmatiques et méthodique sur certains sujets, avec l'esprit ouvert, sans pour cela dénaturer les initiatives d'autres acteurs et passionnés du Carnaval. Conjuguer l'utile à l'agréable dans nos intentions à redimensionner notre carnaval à l'intérieur, comme en dehors de nos frontières. Le débat devra ainsi prendre de la hauteur, contrairement aux considérations parfois secondaires, en privilégiant "les propositions d'ensemble" que les passions émotionnelles ou illusoires d'un temps révolu qu'il faille construire, sans écarter tradition certes, mais en tolérant modernité.

Toute tradition est amenée à évoluer avec son peuple, le sens théologique de cette émancipation humaine, qu'il faille tolérer, sans pour cela écarter notre engagement à structurer convenablement ce qui existe déjà, sans pour cela critiquer une vision que d'autres n'ont peut être pas su anticiper et objectiver.

Maintenant charge à "NOUS" de l'organiser, afin d'accompagner l'organisateur, de part de nos connaissances et expériences à en faire produit utile à nos aspirations. Tel prend le vrai sens de nos perspectives et responsabilités en tant que structure fédératrice régionale de notre Carnaval.


Le Président de l'URFCG
Emmanuel PRINCE
19 Août 2013 - écrit par M. F.


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube