Saint-Laurent du Maroni

Communiqué de M. le Député Gabriel Serville Suite à l'arrestation des deux suspects


Ce communiqué vise à dénoncer l'absence de dispositions d'extradition dans les conventions franco-brésiliennes dans le cas de crimes commis en Guyane. Cette réaction fait suite à l'arrestation de deux des responsables principaux présumés dans la mort de deux de nos militaires œuvrant dans le cadre d'une mission contre des orpailleurs clandestins.

Gabriel SERVILLEe, Député de la 1ère circonscription de la Guyane, tient à faire part de sa satisfaction suite à l'interpellation et aux aveux des deux principaux responsables présumés des meurtres de deux militaires français le 27 juin dernier à l'occasion d'une opération contre des orpailleurs clandestins en Guyane.

Cependant, Gabriel SERVILLE regrette que les conventions franco-brésiliennes ne prévoient pas de dispositions relatives à l'extradition des ressortissants brésiliens aux fins de jugement en France.

« L'insécurité qui règne en Guyane implique une coopération plus étroite notamment au plan judiciaire entre la France et les pays frontaliers comme le Brésil et le Surinam. L'extradition devrait à mon sens être facilitée dans le cas de crimes commis en Guyane afin que ceux qui s'en rendent coupables soient amenés à y rendre des comptes. En l'absence de telles dispositions, nous devrons rester attentifs à la sanction pénale de ces faits d'une particulière gravité »


3 Août 2012 - écrit par M.F.


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube