Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni

Coup de gueule d'un enseignant !

N'est-il pas possible de travailler pour l'Education Nationale et d'éduquer ses propres enfants ?


Coup de gueule d'un enseignant !
Existe-t-il en France une administration capable d’affecter des enseignantes, mères de trois enfants, deux jours avant la rentrée, à 250 km du foyer familial ? Et bien oui, cette administration s’appelle l’Education Nationale.
Cette même administration qui définit chaque année les priorités et les objectifs pour l’éducation de nos enfants.
Quel beau modèle d’éducation que celui de séparer des familles pour offrir un cadre épanouissant aux enfants !
Pensez-vous que cette même administration soit capable d’affecter une famille avec un bébé de 13 mois dans un village si isolé qu’il n’y a ni dispensaire, ni téléphone, ni pirogue de l’éducation nationale et que le premier centre hospitalier d’urgence est à 2 jours de voyage.
Et bien oui tout cela est possible en Guyane !

Quelle solution reste t-il pour ces enseignants qui souhaitent continuer à élever leurs enfants :
se mettre en arrêt et ne pas faire la rentrée jusqu'à ce que l’administration réexamine leur affectation.
Aujourd’hui après plusieurs jours d’arrêt, les mères de trois enfants et de deux enfants ont eu gain de cause, certaines mères d’un enfant également, on ne sait sur quels critères, les autres parents attendent toujours !!!
N’est-il pas possible M. le Recteur, de mieux prendre en compte la situation familiale des enseignants avant de les affecter afin d’éviter une rentrée ratée pour les enfants et les parents qui se retrouvent sans enseignant?
9 Octobre 2005 - écrit par hassonch@yahoo.fr



Commentaires

1.Posté par jérôme le 11/10/2005 13:40
" n'est -il pas possible de prendre en compte la situation familiale d'un enseignant ! Et bien oui tout cela est possible en Guyane ! " cela faisait 6 ans que j'enseignais en Guyane dans un collège de st Laurent du maroni . Les 2 phrases cité au desus de l 'article me pousse a réagir par cette réponse.
Il me semble intéressant de s'informer des perspectives d'avenir en terme de mutation avant de s'engager dans un métier. Se retrouver dans votre situation est chose "normale". Il ne faut pas espérer pouvoir passer au desus d'un fonctionnement pour obtenir gain de cause systématiquement. Il est de tradition en Guyane Française que le pistonnage, la magouille , le nombrilisme ..etc Forcement lorsque l'on obtient pas ce que l'on veut on crie au scandale. Pour information le système de mutation est valable dans tous les établissments de France même les DOM.
Si on accepte de passer un concours en Guyane ou ailleur, on accepte de prendre le rique de se retrouver a 250 km de sa maison et des ses enfants.
Ceci dit il est effectivement pas normale de tomber dans se genre de situation. Serait-il pourquoi d'envisageable des études de cas par cas ..... sur qu'elles critères ???? afin de ne pas créer de favoritisme !!!
Je compred la situation. ce n'est pas la faute à la Guyane mais a un système politique que l'on subit car on la choisit ( cF élection !!).Alors si vous voulez que votre pay change a vous de décider. Soyez CITOYEN avant tout !
Jérôme D
PS: Lorsque l'on écrit un article ..... : On signe !!!

2.Posté par Jean Audrain le 12/10/2005 08:26
Régler ses problèmes avec sa hierarchie en se mettant "en arrêt" voila ce qui est choquant !!!
Que dire aussi des médecins qui se prêtent à ces pratiques, grâce auxquelles, entre autres, la Sécu est dans l'état que nous savons.
Et c'est qui c'est qui paye?
Once again ! L'honnête travailleur cotisant, qui lui ne consulte que lorsqu'il est malade. Le pauvre ! Surtout quand il n'est JAMAIS malade, et que donc, il va travailler tous les jours. Problème avec sa hierarchie, ou non.

3.Posté par kriss973 le 13/10/2005 18:16
je comprend bien votre problème. mais je suis entièrement daccord avec Jean quant à la solution "se mettre en arrêt " qui est choquante. Vous participez donc à l'élargissement du trou de la sécu pour régler vos problèmes perso..
Je pense qu'avec de la bonne volonté, il y a possibilité de vous faire entendre sans avoir à employer des moyens détournés.
De plus à moins de l'être vous-même, c'est le medecin qui vous met en arrêt de travail... Saul si il s'agit là d'une autre sorte d'arrêt de travail (peut être les congés, congés sans solde etc....).
se faire porter pâle pour échapper à une corvée, j'ai déjà vu ça quelque part...(lol)

4.Posté par kate le 14/10/2005 00:24
je suis concernée par cet article affectée à Mana le 30 aout avec 3 enfants à charge la galère j'ai connu j'aurai pu me faire pistonner mais j'ai préféré prendre mon poste car effectivement lorque qu'on passe un concours on sait à quoi s'attendre mais n'empêche que notre hiérachie exagère non seulement elle se fout des élèves car leur faire courir le risque de ne pas avoir d'enseignant à la rentrée c'est grave mais c'est d'autant plus dramatique pour son propre personnel de devoir tout faire dans l'urgence (Inscriptions, déménagement etc...). pour avoir connu cela on a effectivement envie de se mettre en arrêt maladie ne serait ce que pour récupérer physiquement car on y laisse des plumes (Plus de 3 kg pour ma part alors que je n'en avais pas besoin!). Mais si on aime son métier on paut gérer cela !

5.Posté par midas9777 le 14/10/2005 16:19
je penses que ces dames ont choissit ce métier en connaissance de causes sinon pourquoi auraient-elles choissit la fonction d'enseignant?
je compatis à leur problème, mais n'est ce pas par égoïsme que de se mettre en arrêt maladie jusqu'à obtenir gain de cause? avez vous pensé aux autre enfants et aux autres parents?
il est clair que le rectorat de guyane bat de l'aile....

6.Posté par hervé le 14/11/2005 03:08
je dirais qu'il y a une difference entre Mana et Apagui par exemple, si tu est mère de trois enfants et qu'on t'envoie à Apagui..;palu et compagnie, je prefere Mana.
Il faut quand même que l'éducation nationale étudie les dossiers de ses employés.

7.Posté par gregoh le 08/02/2007 05:47
Y'en a marre de voir toujours les memes personnes se plaindre : les couples et les couples avec enfants !!!

Désolé mais moi suis prof aussi, celibataire et j'ai muté dans l'académie de Créteil. Cela fait 6 ans que je suis eloigné de ma famille et de mes amis d'enfance et j'attends ma mutation ! J'ai joué le jeu, pas de faux pacs mais maintenant ca me saoule d'entendre tout le temps les memes rengaine des rapprochements de conjoints ! Il faut aussi jouer le jeu car je ne vais pas payer 10 ans à Créteil pour des couples qui ne veulent meme pas faire un an dans l'académie. Il fallait choisir un autre boulot ! Je ne vois pas au non de quoi et de qui je n'aurais pas le droit plus qu'un autre à ma mutation !!!!!

8.Posté par cyril le 29/05/2008 14:29
Les enseignants choisissent ce métier pour le métier en lui même et non pour accepter ces énormes problèmes.
Voilà maintenant 7 ans que mon amie travaille de manière acharnée pour vos enfants, pour quelle récompense ? obtenir des titres provisoires chaque année, savoir l'affectation 5 jours avant la rentrée, éluder toute vie de famille car chaque année tout est à refaire, j'entends au sens communication parent/collègue, qui vous ne le savez peut-être reste une grosse partie du travail d'un enseignant..

Quand à se mettre en arrêt maladie, la question que je me pose est: 'Quelle autre solution ?'.
Nous ne disposons d'aucun interlocuteur, d'aucunes explications, d'aucunes possibilités de réviser ces décisions entre adulte de manière calme et posée.

Ce soir, je suis révolté par ce côté inhumain des décisions administratives de l'éducation prises dans un grand bureau par de belles personnes....
Lorsque l'éducation nationale a des enseignants motivés et passionnés, il ferait bien de les épargner. Sinon, il ne faut pas se plaindre du non intérêt porté aux enfants par certains enseignants aigris par les abus répétés de l'EN.

Ce soir, après un an de direction à s'investir pour établir des projets pédagogiques, créer des liens avec les parents, organiser la vie de l'école, on remercie mon amie en la virant ainsi qu'une autre collègue.
Sur 3 enseignants dans l'équipe, 2 sont mutés, croyez vous selon bénéfique pour les enfants ?
Et quelle remerciements pour les 2 enseignants qui se sont investis ?

Lorsqu'une personne adorant son métier est sur le point de démissionner pour ce type de problème, c'est qu'il y a vraiment un problème.

9.Posté par Bruno le 17/09/2009 09:23
Désolé pour vous, mais le desarroi de madame est largement justifié dans la mesure ou en Guyane, les points ou les situations familiales....tout ce qui fait que l'on doit être prioritaire pour les mutations, cèdent leurs place aux magouilles avec les locaux.
Les magouilles, le cancer de l'éducation guyanaise, ou nos priorités éducatives sont bien loin des priorités des élus syndicaux, ou autre bonnes familles...
Il faudrait faire du ménage est appliqué les mêmes rêgles pour tous, à partir de ce moment là, on ne peut plus refuser son affectation, mais tant qu'il y aura des injustices il est normal de se soulever contre.

Nouveau commentaire :
Twitter



Les annonces

Vente (18)

Divers (7)

Immobilier (19)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube