Eradication des paillotes illégales sur les rives du quartier de "la charbonnière"


Faisant suite à un communiqué de la municipalité demandant aux tenanciers des paillotes situées sur les berges du Maroni de procéder à la destruction de celles-ci avant le 7 juillet 2010, la ville de Saint-Laurent à mené une opération d'éradication conjointement avec la Police Municipale, la Gendarmerie et la Police aux Frontières, le vendredi 9 juillet 2010 à 6H30 sur les berges du Maroni...
19 Juillet 2010 - écrit par


              

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

35.Posté par zentropa973 le 21/07/2010 13:05
"D'ailleurs, pourquoi les statistiques ethniques de la criminalité sont-elles interdites dans notre belle démocratie ? Seraient-elles de nature à bousculer la pensée unique et le politiquement correct ?"

Les maux sont reconnus, reste à mettre en place des solutions.

Délinquance des jeunes : les 13-19 ans racontent leur délits. / Christian ROCHE.- Seuil (Editions du), 2001. - 300 p.
Descripteurs : COMPORTEMENT SOCIAL / DELINQUANCE / JEUNE DELINQUANT / TEMOIGNAGE / ECHEC SCOLAIRE / MILIEU SOCIAL / VALEUR MORALE / JEUNE ISSU DE L’IMMIGRATION / JUSTICE / STATISTIQUE

L’auteur, sociologue, est un adversaire du politiquement correct. Il nous montre que cette délinquance devenue facile et précoce, n’est pas l’apanage des adolescents défavorisés mais que la frustration scolaire, par exemple, est un facteur de risque plus significatif que l’origine sociale. S’il constate une "surdélinquance " des jeunes d’origine étrangère, il soutient en même temps que la délinquance n’est pas une lutte sociale. La facilité de commettre des délits est un obstacle au souci de combattre collectivement l’injustice.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ds_0378-7931_2000_num_24_4_1736://

34.Posté par Pan dans les dents le 21/07/2010 12:46
Même qu'il y a 3 ou 4 ans, ils se sont fait voler, dans la cour de la gendarmerie, un moteur HB qu'ils avaient saisi sur les rives du fleuve


Et des Mobylette par-dessus le mur d'enceinte !
A deux heures du matin, j'ai vu un gazier sortir tranquillement de leur carbet avec la TV sur la tête...
Sans parler de ces Mobylette jetées dans le Maroni et que les pêcheurs récupéraient dans leurs filets.

Moi pas toi, tu ajoutes au comique des huiles locales sans les rejoindre. Grâce à toi le comique de la situation en sort grandi. Merci de cet apport.

33.Posté par Pan dans les dents le 21/07/2010 12:33
"Simple marquage de territoire" Cher ami, laissez cela aux prédateurs de brousse qui font de leur urine leur meilleure carte de présentation.

Oui. Viens uriner sur mes groles et observe...

Oh les pauvres nationaux initiés à la violence par les terribles barbares (sens romain du terme), les métèques;

Il suffit de lire les statistiques et examiner le contenu des prisons. Une grosse majorité des crimes et délits est commise par des populations exogènes. Ca ne dédouane en rien les nationaux, pas plus que ça fait de l'homme un doux agneau. D'ailleurs, pourquoi les statistiques ethniques de la criminalité sont-elles interdites dans notre belle démocratie ? Seraient-elles de nature à bousculer la pensée unique et le politiquement correct ?

En attendant et après ce coup de force médiatisé, que sont devenus les constructeurs de paillotes de la Charbonnière ?
Estimation du niveau de traumatisme.
Où se sont-ils repliés ?
Quel accueil ont-ils reçu par les résidents du nouveau site ?
Perspectives en termes d'emplois créés sur la nouvelle zone.
Quelles mesures d'aide ont été prises par les autorités ? (Cellule psychologique, indemnités, etc.).
Comment ces forces vives du trafic en tout genre ont-elles organisé leur délocalisation ?
Avec quelles aides et de quel niveau ?
Quel est l'impact sur l'économie locale ?
Le saccage en grande pompe d'un complexe économique érigé dans le cadre d'un développement durable... Qu'en pensent leurs clients ?
Comment compensent-ils cette disparition ?

Merci de nous rassurer.

32.Posté par Moi pas toi le 21/07/2010 12:27
Apparemment, ils sont très étourdis car la lecture des journaux montre qu'ils perdent beaucoup de passeports


Apparemment ce mal frappe aussi nombre de jeunes fonctionnaires désargentés d'origine métropolitaine qui perdent leurs papiers d'identité aux alentours de la Glacière ou de la Charbonnière, mais qui y trouvent, en cherchant bien, quelques milliers d'euros.

31.Posté par Moi pas toi le 21/07/2010 12:20
je plante quatre poteaux à Caca Beach et me fais une cabane. Combien de temps sera-t-elle tolérée ?


La, camarade, tu oublies ta réputation... Depuis ton départ, les gendarmes veillent à fermer les grilles du Quartier Joffre... Que veux-tu ? Tu n'es plus là pour venir à leur secours... Même qu'il y a 3 ou 4 ans, ils se sont fait voler, dans la cour de la gendarmerie, un moteur HB qu'ils avaient saisi sur les rives du fleuve :-)

Donc, tu n'as rien à craindre pour ton carbet sauvage, sauf une invasion venant du Suriname (pas ,impossible en voyant le CV du nouveau président).

30.Posté par Moi pas toi le 21/07/2010 11:56
Pour résumer : il y a des claques qui se perdent, mais qui ne sont pas perdues pour tout le monde, surtout si les bénéficiaires sont des voleurs qui ne les ont pas volées !

29.Posté par humilty509 le 21/07/2010 11:09
il existe des coins sur cette planète où tu es fichu si tu refuses le combat
Cela s'appelle la justice privée! Je comprends qu'il n' y ait dans votre monde pas de place pour le droit tel conçu au 21ème siècle.
"Simple marquage de territoire" Cher ami, laissez cela aux prédateurs de brousse qui font de leur urine leur meilleure carte de présentation.
"La délinquance est "surtout" le fait des immigrés". Et puis vous osez parler d'angélisme? Oh les pauvres nationaux initiés à la violence par les terribles barbares (sens romain du terme), les métèques;
Concernant les chinois et les italiens dont vous parlez, ils n'ont pas initiés l'Amérique à la violence comme vous semblez le croire. L'Amérique avait déjà un beau passé d'esclavagiste et vous n'allez pas me faire croire que c'était les esclaves émigrés qui ont initié les sudistes à la violence la plus abjecte. Je ne le pensais pas mon cher mais sur ce sujet, votre pensée se révèle très courte. D'autre part, c'est le communautarisme exacerbé qui est le ferment le plus sûr de la violence chez les Asiats confinés dans leurs bastions de China Town! Pareil Pour les Italiens.
La violence cher ami est un fait culturel. Pire, il est inhérent à la nature humaine tant et si bien qu'un certain Hobbes eut à dire "l'homme est un loup pour l'homme"! Voila

28.Posté par Pan dans les dents le 21/07/2010 00:36
visiblement le milieu guyanais vous a endurci à un point tel qu'il y a lieu de voir en vous lun homme voulant persuader autrui de sa virilité.

Houlala ! Je n'essaye plus depuis belle lurette de faire le bonheur des gens contre leur volonté. Nulle prétention d'affirmation de virilité de ma part, étant un individu extrêmement paisible mais ne se laissant pas emmerder. Ce que je sais pour l'avoir vérifié est qu'il existe des coins sur cette planète où tu es fichu si tu refuses le combat. Simple marquage de territoire. Après quelques remises des pendules à l'heure, tout roule. Beaucoup ont pensé le contraire et s'en sont mordus les doigts.

Je ne sais par quel étrange mécanisme de pensée, dès qu'il s'agit des populations immigrées, vous faîtes de suite le lien avec l'insécurité.

Ca n'est pas un mécanisme de pensée, encore moins la résultante de je ne sais quelle idéologie fascisante, mais un fait constaté partout et de tout temps ! La délinquance est "surtout" le fait des immigrés. Les immigrés italiens aux USA ou ailleurs ont créé leur mafia. Idem pour les asiatiques avec les triades. Tiens, puisqu'on parle des Chinois, ils sembleraient avoir découvert le secret de l'éternité car on constate rarement des décès dans leur communauté. Apparemment, ils sont très étourdis car la lecture des journaux montre qu'ils perdent beaucoup de passeports... Il y aurait beaucoup d'autres exemples. C'est incontestable. Ca n'est pas pour cela qu'il faut sombrer dans l'équation "immigré = délinquant = gifle de bienvenue obligatoire". Il faut simplement intégrer cette donnée en gommant un peu son angélisme béat et en faisant preuve de moins de naïveté.
Bon, si je reviens un jour en Guyane, histoire de faire mentir les statistiques, je plante quatre poteaux à Caca Beach et me fais une cabane. Combien de temps sera-t-elle tolérée ?

27.Posté par Humility509 le 20/07/2010 22:51
Ce n'est pas forcément avec la population étrangère qu'ils agissent ainsi! Je ne sais par quel étrange mécanisme de pensée, dès qu'il s'agit des populations immigrées, vous faîtes de suite le lien avec l'insécurité. C'est le schéma simpliste des réac nationalistes, vieux et cons. (Comme quoi même notre excellent pan dans les dents est sujet à la connerie la plus..symptomatique)
Pan dans les dents, j'apprécie bcp tes interventions mais crois moi, rien, rien au monde ne saurait légitimer la violence et le jour où tu seras victime d'un "pan dans les dents" par un de ces brutes sans jugement, tu seras plus à même de comprendre les ressorts de ma pensée (je n'ai pas pu m'empêcher ce jeu de mots). Un Etat de Droit ne s'improvise pas et est l'oeuvre du temps et des pratiques. La violence en Guyane n'a rien à envier à ce qui se passe dans les banlieues Françaises. Il suffit de se référer à l'actualité récente. Donc l'histoire de spécifité locale est à mettre dans les cabas et à jeter dans le maroni car je persiste et je signe, ce qui n'est pas valable en france ne peut pas l'être en Guyane!
Cris de vierge effarouchée tu dis ?
Je n'en tiendrai pas compte car visiblement le milieu guyanais vous a endurci à un point tel qu'il y a lieu de voir en vous lun homme voulant persuader autrui de sa virilité.

26.Posté par Pan dans les dents le 20/07/2010 21:47
Ce qui est inacceptable, c'est surtout le motif ayant amené le giflé en face du flic et appelé la claque...
Et puis, on en train de pousser des cris de vierge effarouchée pour une histoire de claque... En face, le mec a volé, tué, violé, trafiqué de la coke, etc. Y'a comme un méga décalage, non ?

En Guyane, il faut tenir compte de la spécificité locale réclamée à tour de bras chaque fois qu'elle est profitable. Vous en voulez de la spécificité ? Pas de problème.
A criminalité sud-américaine, devraient correspondre des méthodes sud-américaines. Il suffit de se demander pourquoi les originaires des pays voisins ramènent plus leurs fraises chez nous que chez eux et appliquer les méthodes éprouvées pouvant s'avérer de nature à leur faire mettre un bémol à leurs prétentions.
OK pour le respect des droits de l'homme en posant comme préalable incontournable le respect de certains devoirs, faute de quoi les droits fondent comme neige au soleil...
Parce qu'à bien regarder, la démocratie, c'est surtout la dictature des cons.
OK aussi pour une large autonomie ! Très large même.

25.Posté par humilty509 le 20/07/2010 19:35
Remarque, j'ai parlé de proportionnalité! Quand le contexte l'appelle, une claque peut ramener un belligérant à la raison.
Pour moi il y a abus dès lors que la claque est tombée sans motifs véritables! Si la loi française n'est pas adaptée à la situation guyanaise, qu'on dote la guyane d'une assemblée législative capable d'édicter des lois-pays. Dans le cas contraire la loi telle conçue par le législateur doit être appliquée en Guyane comme elle s'applique en Métropole. Si en Métropole, les claques sont inacceptables, je ne vois pas pourquoi elles le seraient en Guyane. Un point, un trait! Un système policier qui fonctionne avec deux poids deux mesures est l'apanage des républiques bananières! Ne laissons pas la Guyane cheminer vers ce shéma lugubre.

24.Posté par Pan dans les dents le 20/07/2010 19:13
je suis contre toutes les formes d'abus.


Moi aussi. Dans un monde qui serait idéal. Avant d'y arriver, les gifles tiennent lieu de norme.
Je suis aussi contre l'abus de tolérance, source principale de bien d'autres excès.
J'ai distribué quelques claques et autres gentillesses adaptées à la situation du moment. Ca a évité un paquet de palabres stériles et de formalités compliquées, longues, couteuses, inefficaces.
Il m'est aussi arrivé d'en prendre. Même topo !

23.Posté par Humility509 le 20/07/2010 19:03
..si de l'autre côté ils mangent de la merde, nous n'en ferions pas autant! je suis contre toutes les formes d'abus.

22.Posté par Humility509 le 20/07/2010 18:58
Je suis d'accord avec toi sur le fond!

21.Posté par Pan dans les dents le 20/07/2010 18:11
Les claques sont généralisées quelque soit l'affaire. Pour un oui ou un non: Claque!


Et de l'autre côté ? Ca se passe comment ? En face, ils ne ramènent pas leur science. Il peut y avoir des abus, mais je ne jetterai pas le bébé avec l'eau du bain. Certaines gifles doivent être largement méritées. De toute façon, ces gens se pressent à notre frontière, connaissant parfaitement nos avantages et faiblesses et sachant parfaitement les exploiter.

La pédophilie... J'ai du mal à concevoir que ça existe. Il est évident que des cas avérés doivent être dénoncés. Tout le reste n'est que rumeur et ragot.

Pour ce qui est de l'attitude à avoir en cas de problème, c'est vrai que c'est souvent laissé à "l'appréciation du client". C'est un peu la loi de la jungle. La faute à qui ? Certainement pas au gendarme de base qui est dégouté et démotivé par les ordres qu'il reçoit et la politique du pas de vague. J'en ai connu beaucoup qui n'attendaient qu'un ordre pour foncer. Hélas, avec les politiciens et décideurs d'eau douce que nous avons en sur-stock, cet ordre ne venait jamais. De là, les problèmes.
Encore heureux pour la population que l'immense majorité des gendarmes ont une certaine et haute idée de leur métier !

20.Posté par Humility509 le 20/07/2010 17:27
Pan dans les dents j'ai une trop haute estime de l'honneur pour me hasarder à de telles allégations si elles n'étaient pas avérées.
La présence des forces de l'ordre en Guyane est plus qu'une nécessité et le travail admirable qu'ils font sur le territoire est à saluer chaque jour. Mais cher ami, j'ai eu l'occasion d'assister à des scènes tellement ahurissantes que je me demande si ces gendarmes n'ont pas lu leur manuel à l'envers. Un exemple simple. Il y avait une bagarre à Mana entre des Mananais et des jeunes Saint-Laurentais. On a vu un gendarme (bien connu pour son arrogance) arrivé en vélo et se joindre au nombre des curieux. On lui pria d'intervenir, ce dernier répondit avec calme qu'il n'était pas de service. Résultat: personne machettée!
En Guyane tout le monde a intégré l'idée selon laquelle, si tu es en péril, agis, n'appelle surtout pas les gendarmes! Tout ceci participe à la promotion de la délinquance en Guyane.
Une dernière chose, les immigrés clandestins n'ont certes pas de papiers mais cela ne justifie pas les abus contre leurs personnes. Le principe de légalité est valable aussi en Guyane et je suis obligé de le répéter parce qu'il y a dans la PAF de ST-Laurent un groupe de jeunes sans vergogne, imbus de leur autorité soudaine dont les agissements s'apparentent plus à ceux des Brigades S.S pendant l'occupation. Il n'ont aucun égard pour les femmes et les enfants. Comment peut-on contraindre un homme âgé à coucher sur le sol et à poser ses bottes sur son visage le temps de vérifier ses documents? Cela est-il admissible? Les claques sont généralisées quelque soit l'affaire. Pour un oui ou un non: Claque!
Je ne suis pas en train de généraliser mais tout le monde sait qu'il y a une sorte d'émulation sanguinaire parmis les membres de cette police pour savoir lequel inspire le plus la crainte. Je propose qu'on initie ces personnes concernées à la notion de droit humain. Cela serait un premier pas vers plus de bon sens!
Il y a des fois où la force brute est nécessaire mais, il serait bon de savoir l'utiliser de manière synchrone! Trop d'abus!

19.Posté par Pan dans les dents le 20/07/2010 16:16
Certains faits de pédophilie présumée relatés dans les messages précédents sont (si avérés) gravissimes et tombent sous le coup de la loi. Cela fait pas mal de temps déjà déjà que de tels pratiques sont régulièrement évoquées. Oui, le tourisme sexuel est largement pratiqué en Guyane.
Il existe un site intéressant et sur lequel ceux ayant connaissance de faits de ce genre peuvent les mettre en ligne.
Il s'agit de [http://gabegie973.xooit.fr/index.php]
Il me semble que dans le cas de pédophilie, c'est un devoir à la fois moral et légal que de le dénoncer. Il s'agit tout de même d'enfants ! Si le cas évoqué se révélait exact, il serait intéressant de voir l'attitude du service concerné. Semblable à celui du clergé ? Wait & see.

Cette situation demi-molle dans l'ouest

Doux euphémisme, la politique menée ayant peu ou prou la consistance du guacamole.

18.Posté par zentropa973 le 20/07/2010 14:57
Cette situation demi-molle dans l'ouest Guyanais arrange tout le monde. Il y a une partialité dans la justice et de toute évidence, l'ouest Guyanais est un véritable Far West.
Malheureusement les choses ne s'y règle pas a coup de flingue mais en douce.
Les marshalls jouent les gros bras pendant que les bandits paradent en ville avec leurs beaux carosses.
Les ados vendent leurs cul pour des billets de 10, les profs font des économies en rêvant de Mayotte, les infirmieres s'en mettent dans le nez...

Bienvenu dans le Far West.


17.Posté par Pan dans les dents le 20/07/2010 14:49
Les hommes sont ce qu'ils sont et les services de l'État sont forcément à l'image de l'homme. En Guyane, c'est sans doute pire qu'en Métropole vu le rôle de poubelle administrative dévolu à ce département éloigné. Il faut voir les resplendissants échantillons de soleils bennés à Rochambeau à grands coups de Boeing !

Les produits qu'ils saisissent sur le marché ne sont pas tous détruits. Un policier municipal a avoué qu'il les redonnait à sa femme qui tient un restaurant!

Il ne fait que copier un autre fonctionnaire d'un autre service de l'État ayant trouvé une utilisation similaire pour ce qui est appelé "minuties" en dialecte gabelou. J'avoue avoir été client une paire de fois et cette pratique largement connue à SLDM m'a été confirmée plusieurs années plus tard par un receveur. J'évoque cette anecdote dans un de mes bouquins.

Ceci étant posé, tous les porteurs d'uniforme ne sont pas des ripoux. Par les temps qui courent (comme par le passé) je soutiendrai fermement les gendarmes. S'il y a quelques ripoux parmi eux, il existe aussi une inspection générale des services dont c'est la fonction de rechercher, sanctionner les brebis galeuses et de nettoyer. Il ne faut tout de même pas oublier que militaires et gendarmes payent de leurs vies un lourd tribu pour assurer notre sécurité dans des conditions de plus en plus difficiles. Donc le respect s'impose.
Pour l'or ? Je ne suis pas choqué outre-mesure. On ne combat pas l'orpaillage clandestin avec des pompom-girls et je serais favorable à un droit de pillage sur les placers simultanément à leur destruction. Tiens, je suis même volontaire pour aller casser du garimpeiro. Et aussi des baraques de clandestins car c'est là que commence le boxon. J'avais d'ailleurs pris quelques initiatives personnelles en ce sens, mais il m'a été demandé de mettre un terme à ces actions alors jugées trop musclées. J'agissais sans caméra ni guignol en petit blanc m'accompagnant avec sa quincaillerie sur le bréchet...
Il ne vous reste qu'à mesurer aujourd'hui le bilan affligeant de ce laxisme étatique.
JE ME GAUSSE !

16.Posté par Humility509 le 20/07/2010 14:25
Non seulement cela. Parmis les forces de l'ordre, il y a une poignée de pédophiles qui se livrent à des abus éhontés. Je parle en connaissance de cause. A Mana, un gendarme entretenait des relations sexuelles avec une fillette de 14 ans. Les parents ayant interdit à la jeune fille de le revoir, celui-ci s'est présenté au domicile de la famille et a carrément dit à la mère si elle persistait, il déchirerait sa carte de séjour!
Dernièrement, ils ont interpellé un gendarme avec des images pédophiles sur son ordinateur. Ce dernier pour sa défense a dit qu'il cherchait sa petite fille! Son avocat pris dans la folie du verbe déclara même que la loi ne réprimait pas les esprits dérangés (si ce n'est pas un avoeu!).
Quand est ce qu'un journaliste s'interessera à tout cela?
Les produits qu'ils saisissent sur le marché ne sont pas tous détruits. Un policier municipal a avoué qu'il les redonnait à sa femme qui tient un restaurant! Pourtant les saisies sont faits en partie pour des motifs de salubrité et d'hygiène.
Il est temps de pointer du doigt les abus des policiers de la PAF. Si la population était au courant de leur droit, les plaintes pour abus d'autorité pleuveraient! Ces gens agissent sans la moindre notion de droit, violant allègrement propriété privée et intégrité physique des citoyens quelqu'ils soient.
J'ai conscience de sortir du cadre du débat initial mais...Trop d'abus, il faut les dénoncer.

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Octobre 2014 - 07:49 Vidéo - KS & CO Fait sa rentrée 2014-2015




Les annonces

Vente (0)

Divers (1)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous