Saint-Laurent du Maroni

Génobri:« Je suis un militant »

Génobri présente la sortie d’un deux titres engagé, extrait de l’album prévu pour fin mars, Marwina. Conflit ou union de communauté raciale sur fond de carnaval.


Génobri:« Je suis un militant »
Né à Saint Laurent du Maroni, Génobri est devenu parisien à 16 ans. De ses premiers concerts dans les années 80, des influences RnB de Boys to men ou des concours de la FNAC dans les années 90, il lui reste l’histoire de multiples rencontres guyanaises dans la capitale, l’impulsion donnée par Roger Jadfar alias Rogers, disparu depuis ; il lui reste aussi l’inspiration qu’il puise du prince du reggae, Denis Brown, et la force des collectifs de MCs guyanais qui travaillent avec lui à Paris. Black tunes est non seulement un label, mais réunit les artistes de Damaniak, JPMS ainsi que son premier groupe URS : Universal Revolution Soldiers. La revendication est partie constituante du personnage. Genobri revient vers ses racines, 20 ans après son départ, pour la production de son deuxième album solo et reggae. Just for you laissait présager l’an dernier une place de choix et une grande visibilité sur la scène guyanaise pour cet artiste engagé. Les dates de première partie s’enchaînent depuis un an : Jah Youth, Don Carlos, Richie Spice, U-Roy, Fantah Mojah, Bushman, Gypsian.

Génobri est la voix du démuni, du peuple faible et soumis malgré lui. Il dénonce l’injustice et la corruption d’un système tenu par quelques mains intelligentes, et les conflits sous jacents d’une société multiraciale qui doit encore apprendre le respect de l’autre. Issu du métissage saramaka et créole guyanais, il revendique ses origines plurielles et offre un regard métisse sur les festivités carnavalesques qui ne semblent toujours pas intégrer toutes les communautés sur un pied d’égalité.
Le deux titres présente deux faces : le premier extrait O.P. le dit prêt à entrer dans la fête ‘diabolique’ carnavalesque. Celle censée exulter les différences et qui les exacerbe, celle qui se veut festive et égalitaire, et qui exclue et stigmatise les negs-marrons. Même dans la misère, on trouve l’énergie de participer à la fête. Les noirs-marrons doivent être acceptés comme identité guyanaise au même titre que les créoles ; Génobri dénonce l’injustice de ce constat d’exclusion : « j’ai entendu trop d’insultes racistes envers les bonis, vu trop de conflits raciaux lors du carnaval ». Musique festive et carnavalesque de trinidad, c’est sur de la socca que Génobri chante un carnaval qui divise au lieu de rassembler : « je ne comprends pas pourquoi nous les guyanais nous réagissons comme ça ».
Le deuxième titre Diaspora jump up vient rééquilibrer la balance. Le message est celui d’un appel au rassemblement du peuple noir, tous de même origine africaine. Loin des conflits inter-raciaux, l’artiste se plait à espérer une alliance fraternelle oubliant les tons de couleurs pour revendiquer une voix commune contre le pouvoir en place, contre ce système qui maintient le petit dans sa condition de démuni.
Flow unique où foi et voix groovent, l’autodidacte donne son énergie musicale en force. Sa particularité ? « Il arrive à mélanger chanté et toasté, donnant de la force au chant et de la mélodie au toast » explique Selecta T. Langue libre et déliée, Génobri balance son flow (un des titres de l’album Marwina) avec une violence contrôlée, ouverte et paradoxalement généreuse. Les langues se mêlent. Du créole, du sranang-tongo, du français, de l’anglais avec huit invités de choix pour des duos polyglottes. On retrouve Wimpa Man, Koloni, King Mo, Maitre Kalondji, Scandalyse, little African et Bongo-I-Key sur un style mêlant reggae et dance-hall avec aisance. Une oeuvre représentative de la diversité culturelle et artistique Saint-Laurentaise. L’album se veut dédié au ghetto, au peuple opprimé resté fier malgré tout, il parle du clan, de l’amitié, dans une société identitaire où il faut savoir qui on est et quelle place prendre : « Je ne retourne jamais ma veste » conclue-t-il.
On retrouvera Génobri en live
sur la scène des pointures jamaïcaines Beres Hammond et Buju Banton le 10 Mars au suriname. Il aura une pensée particulière pour Nico Raymond et sa famille.
CD en vente : Cayenne Musik Musik. Saint Laurent sur le marché. Contact : Selecta T 0694 46 54 72
6 Mars 2007 - écrit par A.C


              

Commentaires

1.Posté par force pou yé le 13/03/2007 09:20
big up bgenobri!!
big up black tunes all the singers and selecta for guyanise and suriname ...
protection .... JAAAH R..........

moise aka little dad

2.Posté par occ-crew represent le 13/03/2007 10:46
yes man! bless pour toi mon frère tu fais un réel boulot.
forceee a toi et les autres soldats

3.Posté par le prince le 13/03/2007 12:38
stl géno st laurent en force tu ns fait énormément plaisir et continue comme ca big foss a toi .

4.Posté par GLP crew le 14/03/2007 16:49
Siisii géno tu fais du bruit a panam !!

5.Posté par poupa le 14/03/2007 19:30
yo gègène,tinkiet ton son est dans nos voitures et sa passe a fond sur paname ,delire total sur le son bientot un petit clip dessus
la kultur en force respect

6.Posté par LESLY le 17/03/2007 15:32
tu est super GENOBRI...L'OUEST EN FORCE

7.Posté par NANA le 03/05/2007 12:25
GENO SUPER TON BOULO ACCROCHE TOI ET RENTRE A LA MAISON TU ME MANQUE DOU FAIS ATTENTION A TOI TA FEMME QUI EST FIERE DE TOI
BIG GUP A TRES BIENTOT (MO LOVE TO ) EUGENE BRIQUET TO MADAM

8.Posté par mozaia lion peace le 23/11/2007 13:14
bien man durant le concert gypson tu m as mis la joie de jah en moi solda nous paka wé mé savé qui to génération solda toujou la a bo to blees my blada nous la alore continué fait to solda vibré love respect and unity guidance one god one destiny
























9.Posté par leila le 14/01/2008 16:18
coucou eugène c'est leila ! g ecouter et vu ton son c trop de la bombe big up a toi et continue komsa ! tout le monde kiff le son ! leila et ludivine tu nous reconnaitra !

10.Posté par raymond ludo le 14/04/2008 10:03
géno mo ka big up to. pour tou se ke ta fait pour moi et ma famille (raymond et black unite) mile merci. nous somme soldats de jah et ghetto yout's a la foi et juste toi mon bobo ashanti, c'est au non de BLACK'S UNITE ke je représente (nico di nicobus,landry di la fouine,bénedict di ben-j man ludo di le vilain damien di toon stevenn di inguy)will big up for you géno ke jah soi avec toi man. soholang passi !!! l"unité c'est la force pa blié "black's unite"

11.Posté par jo le 04/07/2008 12:05
hé tonton sa i fè !jè écouté tou tè son é frencheman c tro malade continu kon sa !tien moi o couran kan tu revien en france !sa fè lonten kon c pa vu ! entouka pliss foce!hé big respect!

12.Posté par joe le 17/02/2009 11:43
Je suis le pote a ton frere jean roland briquet on se demandais si t'avais sortie ton album
Merci sisi a +




Les annonces

Vente (36)

Divers (17)

Immobilier (26)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube