Saint-Laurent du Maroni

Hermann Charlotte s'exprime sur la démission de René Monerville


Suite à la décision du Maire de Camopi, M. René Monerville, de démissionner du Conseil d'administration du Parc amazonien de Guyane. Le Président du Parc national, Hermann Charlotte, tient à apporter des éléments d'information sur ce dossier.

J’ai reçu le 9 avril dernier de la part de M. Monerville, Maire de Camopi, une lettre de démission du conseil d’administration du Parc amazonien de Guyane (PAG). Je lui ai adressé une réponse par courrier le 15 avril (voir pièce jointe).

Je tiens, à travers ce communiqué, à apporter des éléments d’information :

1/ Il ne s’agit pas d’une démission de la commune, qui, je le rappelle, est membre de droit du conseil d’administration du PAG. Il appartient aujourd’hui au conseil municipal de nommer un nouveau représentant, laissant ainsi plus de temps au Maire pour se consacrer à sa commune, comme il l’exprime dans son courrier. A ce jour, la commune de Camopi ne nous a pas communiqué le nom de son nouveau représentant.

2/ Comme M. Monerville l’indique dans son courrier, le conseil municipal de Camopi a bien exprimé des réserves sur le projet de charte et non pas un avis défavorable. Le 4 janvier dernier, je lui ai adressé un courrier lui présentant les réponses envisagées par le PAG sur les réserves émises par la commune. Le Maire de Camopi m’a exprimé sa satisfaction par retour de courrier le 14 janvier dernier.

3/Je regrette que la commune ne puisse être représentée à la séance du Conseil d’administration du 18 avril pour défendre à mes côtés ses positions. En effet, cette séance a pour objet d’examiner les remarques formulées lors de la consultation institutionnelle et de l’enquête publique dont l’avis est favorable, et d’étudier leur prise en compte dans le projet de charte.

3/ Je rappelle que le dernier mot revient aux communes : ce sont les conseils municipaux qui décideront d’adhérer ou non la charte au cours du second semestre 2013.

4/ Je retiens du courrier de M. Monerville qu’il espère « des collaborations futures entre le PAG et la commune de Camopi », ce qui témoigne de la volonté de la commune de continuer à travailler avec le PAG, comme elle le fait depuis 6 ans. Le PAG a toujours soutenu la commune et ses porteurs de projets de manière financière, logistique et technique. Il s’est mobilisé fortement sur la question de l’orpaillage clandestin et du Plan
d’accompagnement du Parc amazonien. Le PAG relaye les préoccupations de Camopi sur les sujets de la ZAR et des ZDUC. Le PAG est également partie prenante dans l’amélioration des services publics et a fourni à la commune de nombreux outils de gestion territoriale (données, cartographie, ...).


Hermann Charlotte
courrier_hc_pag.pdf courrier HC PAG.pdf  (817.75 Ko)
22 Avril 2013 - écrit par M. F.


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (29)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube