Saint-Laurent du Maroni

L'ostéoporose

Les os sont principalement composés de minéraux, surtout de calcium. Avec l’âge, et sans que l’on s’en rende compte, la masse osseuse perd de sa densité et de son épaisseur ; c’est un phénomène normal et commun à tous. Mais les os peuvent devenir fragiles au point de se casser facilement. C’est ce que l’on nomme l’ostéoporose.


QUELLES SONT LES CAUSES ?

www.chirosuisse.info
www.chirosuisse.info
Diminution de l’apport minéral. L’apport minéral commence à diminuer vers l’âge de 30 ans, ce qui entraîne la détérioration graduelle de la masse osseuse.

Chute des hormones. Plus de 90 % des cas d’ostéoporose touchent des femmes. Cela s’explique : la chute rapide des hormones (œstrogènes) durant la ménopause augmente la fragilisation des os. Par conséquent, la densité osseuse des femmes diminue rapidement (de 3 % à 5 % par année) au cours des cinq années qui suivent l’arrêt des menstruations ; cette dégradation se fait moins rapidement par la suite, mais elle se poursuit tout au long de la vie. La chute des hormones peut également commencer après une ablation des ovaires ou de l’utérus.

Certaines maladies. Les troubles rénaux, les problèmes de glande thyroïde et de glande parathyroïde ainsi que l’alcoolisme affaiblissent la masse osseuse, autant chez l’homme que chez la femme. En outre, une longue période d’immobilité (lors d’une hospitalisation, par exemple) constitue un autre facteur de risque.

Certains médicaments. Pris sur une longue période (plusieurs mois), la cortisone et les médicaments antiépileptiques fragilisent les os.

QUAND CONSULTER ?

www.maitrise-orthop.com
www.maitrise-orthop.com
  • Vous êtes une femme ménopausée.
  • Vous êtes atteint d’une maladie de la glande thyroïde ou parathyroïde ou encore d’un trouble rénal.
  • Vous prenez régulièrement de la cortisone ou un antiépileptique.
  • Vous avez subi une ablation chirurgicale des ovaires ou de l’utérus.
  • Vous souffrez d’alcoolisme.
  • Vous avez plus de 50 ans et avez déjà subi des fractures.
  • Vous êtes une personne âgée souffrant de problèmes d’équilibre.
  • Vous avez des antécédents familiaux d’ostéoporose.

QUE SE PASSE-T-IL LORS DE L’EXAMEN ?

Pour diagnostiquer l’ostéoporose, les médecins procèdent à une ostéodensitométrie, examen qui permet de mesurer la densité des os. C’est un test non douloureux qui n’exige pas d’hospitalisation.

QUEL EST LE TRAITEMENT ?

Pour ralentir la perte de la masse osseuse, les médecins peuvent prescrire une alimentation et/ou des suppléments riches en calcium et en vitamine D, notamment aux personnes qui prennent des médicaments fragilisant les os.

À la femme ménopausée, si elle fait de l'ostéoporose, les médecins pourront suggérer de suivre une hormonothérapie, car les hormones (surtout les œstrogènes) aident à reconstituer la masse perdue et à prévenir la perte de densité.

Dans certains cas, le médecin peut aussi décider de prescrire un médicament spécifique contre l'ostéoporose afin d'augmenter ou de maintenir la densité osseuse.

CONSEILS PRATIQUES

www.aly-abbara.com
www.aly-abbara.com
Pour prévenir l’ostéoporose

Adopter une alimentation saine. Une alimentation riche en calcium et en vitamine D contribue à prévenir la maladie. Le calcium fortifie les os et la vitamine D aide à absorber le calcium. Les légumes vert foncé, les produits laitiers, les graines de soya, les dattes, les sardines et les fruits secs sont très riches en calcium. Quant à la vitamine D, vous la trouverez notamment dans les produits laitiers, le jaune d’œuf, le foie et les huiles de foie de poisson.

Prendre un peu de soleil. Durant l’été, une exposition au soleil de 10 à 15 minutes par jour facilite l’absorption de la vitamine D. Après 15 minutes, si vous voulez rester encore au soleil, appliquez un écran solaire.

Prendre des suppléments. Les adultes ont besoin de consommer quotidiennement de 1000 mg à 1500 mg de calcium et 400 U.I. de vitamine D. On conseille des suppléments lorsque l’alimentation ne fournit pas les apports nécessaires. Attention : trop de calcium peut causer de la constipation (si cela se produit, augmentez la consommation de fibres).

Pratiquer une activité physique régulière. L’activité renforce l’ossature et des exercices comme la marche rapide, la musculation, le tennis, la danse, la danse aérobique douce, etc., sont particulièrement indiqués pour lutter contre l’ostéoporose. À cause de l’apesanteur, la natation n’aura pas l’efficacité des sports qui entraînent une tension sur les os.

Adopter des habitudes de vie saines. Rappelez-vous que le tabac, l’alcool et la caféine diminuent la densité osseuse, car ils nuisent à l’assimilation du calcium.

Consulter son médecin à la ménopause. Toutes les femmes ménopausées (aucune menstruation depuis au moins neuf mois) devraient faire évaluer leur masse osseuse. Elles devraient également discuter de l’utilité d’une hormonothérapie pour prévenir ou traiter l’ostéoporose.


Si l’on souffre d’ostéoporose

Faire des exercices avec prudence. Sachez que certains exercices peuvent être néfastes, voire dangereux pour les os. Par exemple, les exercices en flexion (comme se pencher pour toucher ses orteils), le patin sur glace ou à roues alignées, etc. La personne ostéoporotique devrait consulter son médecin avant de pratiquer n’importe quel sport. Seule la marche peut être pratiquée par tout le monde sans crainte.

Prévenir les chutes. Vous risquez de vous fracturer des os en tombant. Afin de prévenir les accidents, consultez un ergothérapeute. Celui-ci pourra se rendre chez vous afin d’évaluer les risques de chutes que comporte votre domicile et vous suggérer quelques mesures de protection comme installer un tapis antidérapant dans le bain, une veilleuse dans la chambre et la salle de bain, une rampe dans le couloir ou porter des chaussures dotées de petites griffes de métal pour ne pas déraper. Votre médecin vous dirigera vers un ergothérapeute.

Source :http://www.e-sante.fr
30 Novembre 2004 - écrit par Rédaction


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube