Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

La lettre du Maire (n°3)


La lettre du Maire (n°3)
Mesdames, Messieurs, chers concitoyens,

J’ai choisi de consacrer cette troisième lettre d’information à une question majeure, qui nous préoccupe tous, notre environnement.

Nous avons la chance d’habiter dans une région où l’environnement naturel est l’un des plus beaux au monde. Il nous faut le préserver.

Votre équipe municipale, s’emploie à trouver des solutions concrètes pour œuvrer dans cette direction. Au tout premier rang des nuisances se trouve le traitement des ordures ménagères. Comme vous le savez tous, notre ville stocke les déchets à la décharge municipale située route de Paul Isnard. Ce procédé encore utilisé par plus de 8000 communes en France métropolitaine et par la quasi-totalité des villes des DOM-TOM présente de graves inconvénients pour notre environnement. La Commission des Communautés Européenne, vient de rappeler par un avis motivé aux autorités françaises que les décharges de déchets ménagères à ciel ouvert constituaient une infraction à la directive n°75/442 de la C.E.E.

Avant même que l’Europe ne fasse ce rappel, notre collectivité publique s’est inquiétée de ce mode de traitement des déchets. Plusieurs solutions sont à l’étude. Elles ont cependant toutes un dénominateur commun : un coût très élevé. Une fois encore, pour ne pas faire appel uniquement à la fiscalité locale (votre argent), nous sollicitons l’ensemble de nos partenaires publics (y compris l’Union Européenne) pour nous aider au financement de l’opération. La date butoir a été fixée par la C.E.E. au 16 Juillet 2009.

À ce dossier important vient s’ajouter celui du ramassage des ordures ménagères dans les quartiers de notre ville. Vous êtes nombreux, depuis quelques temps, à nous faire part de votre mécontentement sur le sujet.

Comme vous le savez, cette compétence a été transférée à la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais (la C.C.O.G.).

Pourquoi ce transfert de compétences ?
Préserver notre environnement, en ramassant les déchets ménagers, ne peut se concevoir qu’à un seul endroit géographique qui se limiterait aux frontières de Saint Laurent Du Maroni. De plus, chaque commune ne peut supporter individuellement le coût de ce service. C’est pourquoi les élus des villes membres de la CCOG ont choisi de faire appel à l’esprit communautaire pour mettre en commun les crédits suffisants afin que tous les habitants de l ‘ouest bénéficient de ce service de ramassage. Nous luttons ainsi efficacement contre les dépôts sauvages. Cela étant, des difficultés apparaissent. Les Saint-Laurentais estiment que le nombre de passages ainsi que leur régularité dans les quartiers ne sont pas encore bien adaptés aux besoins. Pour répondre à ces interrogations j’ai mis en place à la CCOG une commission de travail qui a pour objectif d’apporter une réponse rapide et concrète aux problèmes posés par vous tous. Une solution devra être adoptée pour la rentrée prochaine.

Sans nuire aucunement à l’esprit communautaire, notre ville, tout en aidant les autres collectivités, ne doit pas en subir trop lourdement les conséquences. Pour cette raison, l’équipe municipale pourrait être amenée à reprendre la gestion de cette compétence.

En guise de conclusion, je souhaiterais insister encore sur le fait que l’embellissement, la modernisation et le développement de Saint Laurent Du Maroni a toujours guidé notre action politique. Les grands projets à venir (un hôtel 4 étoiles, un casino, un port piroguier, etc…..) en sont les plus patents témoignages. Ces opérations d’envergure ne peuvent s’épanouir dans un environnement où les questions minimales telles que le traitement des ordures ménagères ne soient pas réglées. Nous en sommes tous convaincus.

Nous construisons l’avenir de nos enfants et je citerai bien humblement Antoine de Saint-Exupéry.


« Nous n’héritons pas de la terre,
nous l’empruntons à nos enfants ».



Le Maire
Léon Bertrand

La lettre du Maire (n°3)
21 Juin 2005


              

Commentaires

1.Posté par GLAS Maurice le 22/06/2005 15:20
Oui de beaux projets, mais j'imagine, qu'il y a certains travaux plus "terre à terre" qui embelliraient notre environnement. Voir grand, c'est bien, mais regardont, plus autour de nous.




Les annonces

Vente (12)

Divers (5)

Immobilier (12)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous