Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

La lettre du maire

St Laurent grandit. St Laurent bouge. St Laurent s’embellit. Notre force et notre énergie se caractérisent par la multitude de communautés qui y cohabitent. Les services municipaux mettent tout en œuvre pour maintenir ce dynamisme, afin d’apporter une meilleure qualité de vie aux habitants. Cependant, rien ne peut se faire sans vous. Chaque Saint Laurentaise et chaque Saint Laurentais doit être « acteur dans sa ville ». J’entends par là, que nous devons prendre conscience que chaque geste, fait dans notre commune, a un impact sur notre environnement. En effet, le respect et le civisme sont les maîtres mots pour affirmer notre citoyenneté et aller vers une harmonisation et un « bien vivre » à St Laurent du Maroni.


La lettre du maire
Le Service Environnement de la Ville, a mis en place différentes équipes. La Cellule « nettoiement » et la brigade « propreté » sont à pied d’œuvre, dès 5 heures du matin, tous les jours de la semaine, dans le centre ville et les quartiers périphériques. Un travail titanesque, afin de rendre notre ville belle et accueillante.
La Cellule « Embellissement des espaces publics », composée d’une première équipe : deux paysagistes et un jardinier veillent au fleurissement et à l’embellissement des espaces publics et bâtiments communaux. La deuxième équipe gère l’entretien des groupes et établissements scolaires. Elle a, également, en charge d’accompagner les projets pédagogiques à la demande de ces établissements. La dernière équipe constituée de manipulateurs d’engins, de ratisseurs et de caneliers assure la complémentarité avec l’entretien des espaces verts publics, des berges du fleuve et du Camp de la Transportation. Toutes ces actions sont en cohésion avec la « Cellule Hygiène et Sécurité » qui veille à la réglementation et à la conformité en terme d’hygiène et de sécurité de la ville.

La lettre du maire
Le service environnement est aussi responsable des emplacements, de la sécurité et du respect du règlement intérieur du Marché. Il assure la gestion administrative et la régie des recettes. Cette équipe travaille, en collaboration, avec la Police Municipale.
La cellule « funéraire », quant à elle, administre les demandes de concessions et assure l’entretien de ces espaces. Elle a en charge la gestion des emplacements ainsi que les demandes de recherches.
Mais le rôle du service environnement ne s’arrête pas uniquement, à ces actions ! Il coopère, aussi, avec la CCOG et veille au respect des engagements pris envers les habitants, notamment pour la collecte des déchets ménagers, des déchets verts, des déchets volumineux et encombrants.
Le projet d’installation du centre de stockage « déchets verts » et d’une pépinière, adopté au Conseil Municipal du 3 octobre dernier, fait partie de ses priorités. Aujourd'hui, les déchets verts, issus essentiellement de l'entretien des espaces verts et des jardins privatifs (feuilles mortes, branches élaguées, tontes de gazon), sont, progressivement, acheminés en déchèterie. La création du centre de stockage permettra de valoriser ces déchets verts en les transformant en compost. L’installation de ce centre sera une étape, indéniable, vers une meilleure qualité de vie et s’inscrit dans la politique de respect de l’environnement, que nous développons.

Actualités culturelles :

La lettre du maire
Depuis le début de l’année 2005, 1 462 inscrits fréquentent régulièrement la Bibliothèque Municipale. Ses 19 252 ouvrages, dont 4 416 périodiques, ouvrent les portes du savoir. 186 classes ont ainsi franchi le seuil de la bibliothèque et ont découvert par des animations l’univers du livre. Après deux ans d’absence, « L’heure du conte », revient. Le personnel, associé activement à ce rendez-vous hebdomadaire, offre le rêve et l’aventure le mercredi à 16 heures « précises ». Depuis le 14 septembre, 7 séances de contes ont déjà accueilli 54 personnes, essentiellement des enfants. Les horaires d’ouverture de la Bibliothèque Municipale sont : lundi et mercredi : 9h à 12h – 15h à 17h30 / mardi fermé au public / jeudi 9h à 13h30 / vendredi 9h à 12h / samedi 9h à 12h30. La cotisation annuelle s’élève à 5,34€ (adultes), 1,52€ (enfants) et 10,68 € (familles). Pour vous inscrire, les photocopies de votre carte d’identité et d’un justificatif de domicile sont nécessaires.

Actualités sociales :

Une première pour une Collectivité Locale dans le département de la Guyane ! Mardi 25 octobre 2005, Léon BERTRAND et l’Etat ont signé la convention « Contrat d’Avenir », dispositif « PHARE » du plan de cohésion sociale, mis en place par le Gouvernement, qui favorise le retour à l’emploi. La Commune a décidé de s’inscrire dans cette dynamique à travers cette convention portant sur 200 Contrats d’Avenir. Les emplois ainsi créés ou préservés seront en priorité destinés à l’embellissement du cadre de vie. Les personnes concernées par ce dispositif pourront obtenir un contrat de travail de droit privé à temps partiel pour une durée de deux ans et bénéficieront d’un accompagnement personnalisé et de formations, outils indispensables pour un retour à l’emploi stable. A travers cet objectif, la Ville de Saint Laurent du Maroni se donne ainsi les moyens de résorber de façon significative le nombre de demandeurs d’emplois. Elle a ainsi pour ambition d’amener les foyers défavorisés vers une meilleure qualité de vie.

Actualités sportives :

© Photo Gilles JOAN
© Photo Gilles JOAN
Le 11 Juin 2005 a débuté en Guyane le championnat du football amérindien qui a vu s’affronter 21 équipes. 7 équipes de notre ville y ont participé (3 de Paddock, 1 du Village Pierre, 1 de Balaté, 1 de Terre Rouge et 1 du Village Espérance). Dimanche 30 octobre l’AS ASEWA, de Paddock Paradis, se qualifiait (4 à 0) pour la finale du 12 novembre face au FC KALINA de KOUROU, au stade de Matoury. Lors de celle-ci, après un match fort en émotions, l’AS ASEWA s’est finalement inclinée devant ses adversaires. (0 à 1). J’adresse mes félicitations à tous les sportifs qui participaient à cet événement.
13 Décembre 2005 - écrit par Léon BERTRAND


              

Commentaires

1.Posté par guylou le 20/12/2005 19:08
C'est sympa de mettre en place une brigade verte pour les rues de la ville, maintenant il faudrait mettre des poubelles et éduquer les gens à y jeter les papiers !!




Les annonces

Vente (12)

Divers (5)

Immobilier (12)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous