Saint-Laurent du Maroni

Les parents d’élèves du lycée Bertène JUMINER manifestent contre l’absence de professeurs


Les parents d’élèves du lycée Bertène JUMINER manifestent contre l’absence de professeurs
Mercredi dernier, l’entrée du lycée Bertène JUMINER a été bloqué pendant une heure, en début de matinée, par des parents d’élèves en colère. A l’origine de ce mouvement, un phénomène d’absence chronique de plusieurs professeurs du lycée depuis plusieurs mois. D’après Mme OUEMBA JALLON, présidente de l’association des parents d’élèves du lycée JUMINER, environ 800 heures de cours n’auraient pas été assurées depuis le début de l’année. Cinq professeurs seraient actuellement absents et n’ont pas été remplacés. Deux enseignants, l’un en mi-temps annualisé et l’autre muté, donc dont l’absence à partir du mois de février était connue de longue date du rectorat ne sont toujours pas remplacés.
Les parents s’inquiètent donc de ces absences, d’autant plus que parmi les élèves lésés se trouvent des élèves qui doivent subir les épreuves de français à la fin de l’année, sans avoir été entraînés ni à l’épreuve écrite, ni à l’épreuve orale, et sans avoir lu aucune œuvre littéraire. Les élèves de terminale L, devront quant à eux, subir l’épreuve d’histoire géographie en ayant vu à peine la moitié du programme.

Les parents d’élèves du lycée Bertène JUMINER manifestent contre l’absence de professeurs
Alerté, le proviseur du lycée, M OCTAVIA, assure avoir plusieurs fois alerté le rectorat sans résultat.
« Dans l’ouest, on a vraiment l’impression d’être des laissés pour compte, que nos enfants ne comptent pas et on nous envoie des professeurs qui n’ont de professeurs que le nom : en cours, ils ne font pas le travail, ils n’appliquent pas le programme… Nous n’envoyons pas nos enfants au lycée comme nous les enverrions à la garderie. Nous voulons que nos enfants aient des professeurs qui fassent leur travail et qui les préparent au baccalauréat ! », déclare Mme OUEMBA JALLON.
Après une heure de manifestation, les lycéens ont donc repris le chemin de cours, « car notre objectif n’est pas d’enfoncer encore plus les élèves, il faut qu’ils aillent en cours, il faut qu’ils puissent apprendre, mais que tout le monde soit au courant. »
Le rectorat promet que les absences des professeurs seront prises en compte au moment des examens, ce qui n’apaise pas pour autant les parents qui s’inquiètent des difficultés que rencontreront leurs enfants pour effectuer des études supérieures sans avoir les bases requises.

Vous avez la possibilité de lire en pièce jointe la motion signée par les parents du lycée JUMINER le 26 février dernier.


Motion_lycee.doc Motion lycée.doc  (45 Ko)
5 Mars 2008 - écrit par Redaction


              

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

91.Posté par lunès le 25/04/2008 09:33
J'ai brièvement vu en télé la manisfestation élèves-enseignants du 22. Il est apparu que certains s'étaient comportés comme des vandales en saccageant quelques objects en sous-préfecture. C'est déplorable d'en être arrivé là...
Par contre j'ai aussi vu une élève faire état de l'absence du professeur de français. Qu'en est-il de la situation ? Avez vous bénéficié d'une écoute attentive et vous semble t-il que des dispositions seront prises pour vous permettre de terminer sereinement cette année scolaire ? Il ne faut pas vous désunir ni vous démobiliser mais, la prochaine fois, tâchez de canaliser votre exitation pour éviter toute dérive. Surtout n'oubliez pas que nous avons un inspecteur général de l'éducation nationale alors n'hésitez pas à le solliciter autant que nécessaire. Ne faites pas l'économie de cet atout car il a enfin décidé de s'impliquer dans cette affaire. Il était temps !



90.Posté par lunès le 06/04/2008 15:02
Dans la vie, il ne faut pas se contenter de peu si on est intimement convaincu de mériter mieux. Que ce prof soit parti n'est pas la fin du monde surtout s'il ne faisait pas correctement son travail. Au moins, comme le dit Zoé, la situation a le mérite d'être claire. Maintenant l'administration sait partinemment que le poste est vacant et doit, de ce fait, tout mettre en oeuvre pour recruter un remplaçant. La balle est maintenant dans votre camp car vous êtes en droit d'exiger que ce remplaçant soit compétent et consciencieux. De plus, n'ayant pas de prof on ne pourra vous faire endosser la responsabilité du retard cumulé dans le programme.

Maintenant, loin de baisser les bras, il faut faire remonter cette situation au niveau du rectorat, les prévenant que si dans un délai imparti aucune solution n'est trouvée, vous irez plus haut et interpellerez le ministre concerné. Par contre, il est évident que vous aussi, vous devrez jouer le jeu quand vous obtiendrez gain de cause, en fournissant le travail scolaire demandé, en observant une attitude correcte vis-à-vis du corps enseignant, de l'administration, de vos camarades de classes... Vous devez être solidaires car ceux qui ont de bons profs ne doivent pas se désolidarisés de vous. Bien en contraire. Seule n'union massive pourra triompher.

Ceux qui n'ont toujours pas de prof peuvent recopier les cours auprès des autres élèves et travailler en groupe. Il vous faut maintenant initier un travail personnel en furetant dans vos manuels, en allant à la bibliothèque ou encore en utilisant Internet. C'est votre avenir qui est en jeu, battez vous pour qu'il ne vous file pas entre les doitgs... Courage !

89.Posté par zoé le 05/04/2008 22:39
Pour moi que ce prof en question soit partit n'est pas une mauvaise chose. Qu'il soit la ou non, cela revient au même. On n'apprend rien...Mais o moins la, la situation est plus claire

88.Posté par ... le 02/04/2008 21:36
je tenais à dire que si toute fois pour certains eleves cette manif a été bénéfique pour d'autre non. je ne rentrerai pas dans les details mais actuellement un prof de francais (si nombreux sont -ils !!!!!!) est parti. Son retour : personne ne le sais . Pour certain il y a eu des remplacants et pour d'autres au final rien! pour vous dire tres chères qu'il fallait se contenter de se que l'on avait et faire avec!!!
je ne suis pas contre les manifs mais il faut savoir s'arreter à un certain stade(....)
les grands perdants de cela etant ceux qui avait tout de meme un prof !!! en realité les conseilleurs ne sont pas les PAYEURS

87.Posté par zoé (commentaire 2,6,13) le 28/03/2008 13:12
Je ne vais pas m'époumonnée sur de grands discours... Nous sommes ici pour donner nos points de vus, mais ce n'est en aucun cas dans l'optique d'un simple combat de coq. Les attaques personnels injustifié sont d'aucune utilité. Je suis une élève et je me sens concernée, mais vos belles paroles et votre syntaxe aisé ne fait strictement rien bougé. M. Chelim ne fait qu'une démonstration de plus de son intolerance face au monde qui l'entoure. Malgrès le fait que je ne soit pas aussi doué ni rigoureuse que toi, je m'ouvre tout de même à l'exterieur. J'écoute, j'analyse, je me sensibilise. Et je tassure que même sans ton talent, j'arriverais bien plus loin que toi "humainement"!! Parler franc jeu, pour vous ce n'est plus qu'une récréation, histoire de se confronter à la basse-cour de la populasse. Arretez vos minauderies et faux semblant. Effectivement, nous ne pouvons pas s'exprimer avec votre suffisance et assurance... On veut juste des résultat, est-ce difficile à comprendre? Et jonathan, tu c'est très bien que ta réussite tant au niveau scolaire que intellectuel, tu la dois aussi à ta famille, ton entourage, ton éducation, tu n'est pas né sur le fleuve avec pour seul avenir de participer à la vie au village (même si, ceux ci apprennent des choses bien différentes mais non pas moins interessantes). Tout le monde n'a pas ta chance, tu fais partie des privilégié et moi aussi d'ailleurs. C'est pas pour autant que j'en oublie les autres.

PS: j'ai sûrement fait plein de fautes, je n'ai vraiment pas le temps de me relir. Et de toutes façon, je suis sûr que vous vous ferz un plaisir de les corriger accompagné d'un petit commentaire sarcastique.

86.Posté par steve le 27/03/2008 01:08
Alala encore une de ces méthodes de ce cher professeur de SES: j'avoue que j'apprécie fort bien ce professeur.je suis tous ces conseils.je suis particulièrement attentionné par ce professeur mais certes ces dires ne marchent pas à tous les coups...comme en français en première ES...

85.Posté par Mika le 24/03/2008 15:29
"Manifestons ensemble, l'union fait la force" : une expression bien jolie mais qui hélas n'aboutira à rien!
J'admire vos actes : le fait de vouloir protester pour obtenir quelque chose mais comme vous pouvez le constater, cette manifestation n'a pas pu arranger le problème sur l'absentéisme des professeurs...
On a beau se manifester, et alors? Qu'est-ce que l'on a obtenu à la fin? "RIEN"
Comme pour la loi LRU : 2 mois de blocage = chose inutile ! (je suis actuellement à la fac en France et je peux vous dire que le blocage n'a fait qu'empirer les choses! Des heures perdues!!).
Au lieu de passer à la manière offensive, prenez votre temps, essayez d'entamer une discussion avec l'administration, etc...
Encore une fois, je ne suis pas là pour vous "casser" mais juste ici pour vous donner mon avis.

84.Posté par une élève de TES le 24/03/2008 15:15
Bonjour, étant une élève du fameux lycée Bertène JUMINER, je suis outrée par le fait que les actions des ce que l'on appelle les professeurs mais aussi par le reniement des élèves qui en profitent et qui veulent se montrer volontaires a travailler plus!!! Comme me le dit mon professeur principal, dans la vie actuelle, dans la société actuelle, il faut savoir se débrouiller seul(e) et avoir une structure de travailler que l'on s'adopte au cours de l'année scolaire. Ce dernier a un dicton que j'apprécie fortement qui est celui ci : ne mets pas dans ma poche ta misère. Cela consiste a dire qu'il faut se débrouiller seul(e) et pas compter tout le temps sur les autres. Donc chèr(e)s élèves, arretez de râlez et commencez à réviser pour vos epreuves de fin d'année. Sur ce, bonne chance à tous et à toutes.

83.Posté par guyanecho.com le 18/03/2008 10:28
Non, ne théorisant pas.
Je constate des faits sur lesquels je donne quelques appréciations qui n'engagent que moi. Exemple : Les enfants pénibles. Ils sont chiants, c'est vrai mais le pire est d'avoir à subir EN PLUS les ''théories'' de leurs parents.

82.Posté par lunès le 17/03/2008 10:04
Justement tu auras l'occasion d'agir selon tes propres prescriptions, en révisant certaines théories.

81.Posté par guyanecho.com le 17/03/2008 08:30
Dans mes romans, je ne donne pas de conseils. J'agis.
D'ailleurs le bon sens populaire affirme que lorsqu'on peut, on agit et que lorsqu'on ne peut pas, on enseigne...

80.Posté par lunès le 16/03/2008 22:56
Garde tes conseils pour tes prochains romans, que dis-je, tes contes (pour reprendre la formulation d'un de tes lecteurs). T'en fais pas, je t'aime bien.

79.Posté par guyanecho.com le 16/03/2008 21:29
Tu devrais peut-être réviser la théorie de la relativité même restreinte de l'inimitable Albert...

78.Posté par lunès le 16/03/2008 20:50
C'est toi qui oses faire une telle déclaration JD. Le monde tourne résolument à l'envers...

77.Posté par guyanecho.com le 16/03/2008 20:38
Lunés qui tourne en rond dans ses contradictions et mauvaises compréhensions...

76.Posté par lunès le 16/03/2008 20:25
Toujours est-il que je vous encourage à vous prendre en mains, les jeunes. Ne soyez pas défaitistes et ayez l'ambition de réussir et d'entreprendre. Plutôt que de disserter sur la prise de position de certains individus, aussi brillants soient-ils, appliquez vous à vous construire en emmagasinant le plus de connaissances possibles car la concurrence sera rude.

S'il est nécessaire de vous mobiliser, faites-le dans un but positif. Car ceux qui ont réussi se contentent de vous regarder de haut sans même considérer votre appel à l'aide.

Sortir l'attirail lourd pour finalement reconnaitre que l'intelligence ne se mesure pas à la faculté de maîtriser la langue (exemple du Bushinengué analphabète) mais bien de s'adapter à toute situation, est une manisfestation criarde de sa mauvaise foi constistant à faire un débat dans un débat. Histoire peut-être de s'envoyer des fleurs bien méritées ?

75.Posté par guyanecho.com le 16/03/2008 20:12
Les nombreuses et inadmissibles fautes d'orthographe et de français contenues dans cette intervention ne m'ont pas permis d'en saisir toute la subtilité.

Non seulement les élèves ont raison de protester contre l'absentéisme de certains enseignants mais ils devraient sans doute exiger une évaluation de ceux-ci.

74.Posté par Un prof le 16/03/2008 19:30
Ah la la petit chélim, du haut de tes 20 ans au grand maximum, tu as encore beaucoup de chôses à apprendre.Il semble que tu crois tout savoir et déja avoir tout vécu...d'ailleur c'est généralement le signe précurseur de ceux qui stagnent dans la vie.
Faites vous profs les gars!!! je suis curieux de voir quels résultats vous auriez.
D'ailleur que faites vous pour la jeunesse Guyanaise? à par critiquer et railler.
A propos du niveau du certificat d'étude, qui serait celui du bac actuel, il faut arréter, je vous renvois aux travaux de Jean Piaget et Vigotsky, qui démontrent scientifiquement eux, qu'un élève de 11 ans est incapable réaliser ce qui est demandé au bac.Ceci tout simplement parcequ'il n'a q'un faible potentiel pour réfléchir sur les données abstraites.
Enchanté de cette petite joute verbale, à plus

73.Posté par eleve² le 16/03/2008 18:20
...et de gagner le concours de Science-Po.

72.Posté par eleve² le 16/03/2008 18:17
tu veux avancé le débat mais je ne crois pas le debat que tu fais fait réellement avancer la situation du lycée.
J'avais jamais dit que j'étais sûr et certain de faire l'atelier science-PO...

1 2 3 4 5



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube