Les salpingites

Depuis l’épidémie de Sida, les autres maladies sexuellement transmissibles sont plutôt passées au second plan. Pourtant, leurs dégâts sont parfois considérables. La principale cause de stérilité est une bactérie appelée chlamydia trachomatis, qui provoque des infections des trompes, ou « salpingites », conduisant à des lésions empêchant le passage des gamètes (ovules et spermatozoïdes).


Les salpingites
La prévention est en fait l’élément essentiel puisque le mode de transmission de cette infection se fait lors des rapports sexuels. On n’insistera jamais assez sur la nécessité d’utiliser des préservatifs, et pas seulement comme moyen de contraception ou pour éviter de se contaminer par le virus du Sida.

Le chlamydia n’est pas mortel, mais son action est souvent silencieuse et ses dégâts considérables sur la fertilité, aussi bien féminine que masculine. A l’heure où la science déploie des efforts considérables en ce qui concerne la procréation médicalement assistée, avec ce que cela comprend de passions et de débats éthiques, une simple prévention des maladies sexuellement transmissibles par le port du préservatif serait pourtant suffisante.

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Les salpingites sont des infections des trompes graves et fréquentes. Elles touchent surtout les jeunes femmes et se transmettent exclusivement lors des rapports sexuels. Elles peuvent se manifester de différentes façons comme des douleurs dans le bas du ventre associées à de la fièvre ou à une augmentation des globules blancs, mais peuvent également être totalement silencieuses.

On ne les découvre souvent qu’à posteriori, à l’occasion d’un bilan de stérilité (quand il est parfois trop tard). Plusieurs germes sont en cause mais le principal est le Chlamydia trachomatis. Les autres germes sont le gonocoque, les entérobactéries et les germes anaérobies.

QUAND CONSULTER ?

Les salpingites
Malheureusement, les salpingites passent souvent inaperçues. Cependant, l’apparition de pertes vaginales malodorantes, d’une douleur au bas ventre ou de fièvre, doivent conduire à consulter son médecin traitant ou son gynécologue.

QUE SE PASSE-T-IL LORS DE L'EXAMEN ?

Le diagnostic repose d’abord sur des prélèvements de l’urètre, du vagin, du col de l’utérus, afin de rechercher le germe en cause. Ces examens peuvent se faire en cabinet ou au laboratoire. Ils sont indolores.

La recherche d’anticorps par une prise de sang est peu utile pour rechercher une infection récente. En effet, beaucoup de personnes possèdent des anticorps à chlamydia et il faudrait rechercher les variations du taux d’anticorps sur plusieurs prélèvements.

Il semble indispensable lors du bilan d’une salpingite de rechercher par des sérologies (recherche d’anticorps et d’antigènes dans le sang) une syphilis et surtout une contamination par les virus de l’hépatite B et du Sida (rappelons que pour le virus du Sida, la sérologie ne peut être faite qu’avec le consentement du patient).

La cœlioscopie pelvienne est également essentielle. Cet examen, pratiqué sous anesthésie générale au cours d’une hospitalisation, permet dans le même temps opératoire de faire le diagnostic (aspect inflammatoire des trompes), de pratiquer des prélèvements bactériologiques afin de confirmer la nature du germe causal, de faire le bilan des lésions (fermeture d’une trompe par l’infection par exemple) et de participer au traitement (lavage de la cavité pelvienne pour diminuer l’infection, traitement chirurgical de certaines lésions des trompes). Toutes ces actions se font sous contrôle vidéo grâce à de petites incisions de 5 à 10 millimètres, c’est-à-dire sans ouverture de la paroi abdominale.

QUEL EST LE TRAITEMENT ?

Les salpingites
Le traitement repose principalement sur l’antibiothérapie, démarrée par voie intraveineuse. On utilise souvent une association de deux antibiotiques. Ils sont ensuite donnés par voie orale durant 2 à 3 semaines, dès que l’état clinique s’améliore. Le repos est indispensable à l’efficacité du traitement, même si l’hospitalisation est de courte durée. Un arrêt de travail est donc souvent prescrit.

A noter que récemment, il a été montré que les salpingites de gravité modérée pouvaient être traitées à domicile avec la même efficacité. Le partenaire sera également traité par antibiotiques, car il est certainement porteur sain du germe. Il existe actuellement des traitements « minute » qui se prennent en une seule prise.

Attention, le traitement du partenaire est obligatoire pour éviter les récidives. En effet, une fois guérie, la salpingite peut facilement réapparaître du fait d’une nouvelle contamination par le partenaire.

Les causes de l’infertilité
7 Mars 2005 - écrit par Source : http://www.e-sante.fr



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

78.Posté par lisa le 29/04/2011 22:19
bjr a tous , emmanuelle courage va voir tn gynéco mettez tout en oeuvre pr combattre cette merde je suis déja maman d 'une ptite fille née en 2007 mon nouveau compagnon et moi désirant un enft depuis 2ans tout de suite j'ai su qu'il ya vait un pb ma fille je l'ai eu au 1er essai depuis j'ai subi 3 hysteros 1 coelio il y a un an et tjrs rien je désespère la derniere histero date du moi dernier verdict trompes encore plus bouchées du coup tout espoir de donner un enft à mn compagnon est parti en fumé je suis aneanti pr quoi nous ??? comme toi severine je vais devoir enlever si ça continue ainsi les douleurs sont attroces surtout en période d ovulation je n'en peux plus c'est insupportable je me dis dc prquoi le sgarder vu que je ne plus être mère les filles je vous souhaite bcp de courage cela m'a fait du bien d'en parler à des personnes qui vivent la mm injustice que moi car je suis souvent imcomprise de mn entourage si vs avez des questions n'hésitez^pas


77.Posté par Emmanuelle le 17/04/2011 11:44 (depuis mobile)
Ce que je ne comprends pas c'est que le chirurgien l'a dit ça comme ça sans autres explications ni traitement ni rien.il ne m'a même pas conseillé d'aller voir mon gyneco...si je ne savais pas ce qu'était une salpingite j'aurais pu ne pas prendre rdv chez mon gyneco!!!jtrouve vraiment pas ça professionnel de sa part!et on pense même à porter plainte

76.Posté par severine le 16/04/2011 12:58
salut emmanuelle

se n est pas ta faute ni celui de ton homme surtout ne vous faite aucun reproche sur ça car il ne faut pas les médecins les coupables pas toi ni ton homme .
ta raison de lui faire faire l examen au cas ou mais fait surtout attention a toi car cela peut etre très dangeureux si tu veux me parler y a pas de probléme

75.Posté par Emmanuelle le 15/04/2011 15:39 (depuis mobile)
Le chirurgien que j\'ai vu cet aprem pr retirer mes agrafes de mon appendicectomie m\'a dit ça comme ça:\" ce n\'était pas une append mais une salpingite\" voilà, il m\'a laissé comme ça..je suis sous antibio et jvais prendre rdv par moi même chez le gyneco pr essayer de prendre ça à temps..je viens de l\'annoncer à mon homme et il a envi de tuer le chirugien...oui je sais pr les rapports jvais même lui dire de faire un examen pr si au cas où il l\'a déjà attrapé...ça ne peut venir que de mon IVG car aucun de ns deux n\'est allé voir ailleurs.. Il regrette l\'avortement du coup,il culpabilise.on a 25 ans et on voulait accueillir bébé ds de bonnes conditions financières mais si on avait su...:-(

74.Posté par severine le 15/04/2011 14:43
salut emanuelle moi aussi j ai eu une salpingite je ne sais pas si tes médecin te l on dit mais tu ne doit plus avoir de rapport tant que tu as ça tu peux lui redonner .
maintenant pour ton ivg si ça mal ete fait oui ça peux venir de la et j en suis vraiment désoler moi j ai 30 ans on ma retirer les tromper a cause de cette merde alors surtout fait toi bien soigner car moi et mon mari on ne sais pas si on pourras en avoir enfin voila prend soin de toi

73.Posté par Emmanuelle le 15/04/2011 14:25 (depuis mobile)
Bonjour...Je viens de me faire opérer de l'appendicite(soit disant) mais au final,le médecin m'a diagnostiqué une salpingite...du coup antibio...j'ai eu une
IVG tardive au mousse septembre car venant d'être licenciée(licenciement economique),mon concubin et moi ne pouvions pas assumer l'arrivée d'un bébé avec un salaire..et si cette salpingite est dut à cet avortement,je crois que je n'en me remettrais jamais...je dois prendre un rdv chez le gyneco dès lundi.jsuis en stress total et jdois l'annoncer ce soir à mon homme..aidez moi

72.Posté par panombaye georgette le 17/01/2011 04:48
bonjour, j'ai 38 ans, j'ai un hydrosalpinx à la trompe gauche. je cherche à me faire opéré (celioscopie) si vous pouvez me conseillé un meilleur Hopital en Afrique ou y a les spécialistes pour un meilleur resultat parce que mon age avance et j'ai eu peur qu'on rate l'opération et resté stérile à vie. merci de me donner votre avis!

71.Posté par Anniwell le 04/12/2010 16:57
Charline , je suis dans la même situation que toi.Il s'est révélé en moi une salpingite chronique après trois avortements, successifs. J'ai du faire une céléoscopie pour déboucher les deux trompes, quelque temps après, elles se sont rebouchées, j'étais aux abois et désemparée, j'ai même essayé une fiv, sans succès sans succès. Maintenant, j'ai décidé de ne plus rien faire, je me suis remise à Dieu Tout-puissant et à sa parole à travers la Bible et aujourd'hui, gloire à Dieu je sais que je suis enceinte et personne ne peut me l'enlever cet enfant au non puissant de Jésus Christ AMEN.

70.Posté par marina le 06/11/2010 13:28
on va me refaire unee 2 ème célioscopie, le 1ère a échouée il y a 1 an, j'ai tres peur,est ce que quelqun a reussi à tombr enceinte apres une 2ème célio des trompes?merci

69.Posté par adele le 14/10/2010 18:48
salut saraa pour repondre a ta question les cycles sont normaux moi javais des cycles de 31 jours jsp tavoir repondu

68.Posté par sarra le 13/10/2010 20:15
bjr tt le monde , je veux juste savoir , pour une personne atteinte d'une salpingite est ce qu'elle a son cycle de régles normale ???

67.Posté par severine le 01/10/2010 08:16
oui tkt je parle en connaisance de causse mais si tu veux te rasurer va voir le medecin mais tkt tu risque rien

66.Posté par LuCile le 30/09/2010 14:45
Oui mais mon traitement était fini depuis 4 jours .. Etes vous certaine que c'est sans risque ?? Ma mere ma achter la pilulle du lendemain, mais decu il est écrit qu'il est déconseillé de la prendre pour les personnes ayant eu des antécédents de salpingite....

65.Posté par severine le 30/09/2010 09:03
salut gautier moi on ma conseiller d aller voir un spy parcque j ai eu la meme chose en pire moi j ai pus de trompe depuis 2 ans et jvais avoir 30ans et j ai tjr pas d enfants et je vuex en avoir bon courage tu peux klire mon passage si sa peux ta ider j ai tou marquer avant c au nom de severine

64.Posté par severine le 30/09/2010 08:58
salut lucile ca v aecoute pour le moment tu ne risque rien mais fait attention par la suite que cela ne se reproduise pas la tu etait sous traitement donc aucune crainte et bon courage

63.Posté par gautier le 29/09/2010 13:27
bonjour à tous,

voilà cela fait 2 ans passer que j'ai eu ma première salpingite, depuis plusieurs récidives qui m'ont beaucoup inquiété!!! c'est ma trompe droite qui est touchée. j'ai subi cœlioscopie et plusieurs traitement par voie intraveineuses en séjour à l’hôpital. tout ces évènement ce sont suivi de traitement antibiotique, j'ai du mal à accepter ma maladie car elle me fait peur même si à chaque fois l'infection est prit à temps, je suis en couple et un jour nous penserons au bébé, alors sa se bouscule, peur de ne pas donner la vie peur de ne jamais être maman, pourtant de nombreuses femmes en ont eu après plusieurs épisode de salpingite, je penses que c'est aussi psychologique ...... j'aimerais me rassurer et savoir si d'autre on les mêmes peurs que moi et si on pouvait en discuter , je penses que cela pourrai m'aider à avancer plus sereinement merci!!!!

tine

62.Posté par LuCile le 29/09/2010 08:04
bonjour, j'ai 19 ans et je me suis fait opérer d'une salpingite par celioscopie il y'a presque 1 mois . J'ai du arrêter la pillule avant le retour de mes règles, puisque je ne l'ai pas prise pendant l'hospitalisation. Cela fait maintenant 4 jours que j'ai arrêter les médicaments, et j'ai eu une relation avec mon copain. N'étant plus sous pilulle et par peur de récidive de la maladie, on a mis un préservatif. Le problème est que celui-ci a craquer! du coup je ne sais pas quoi faire .. avez-vous des conseils ?

61.Posté par Adèle le 16/09/2010 09:00
J'ai 23 ans, depuis des années je souffrais de douleur dans le coté gauche mais le 30 juin terrible douleurs hospitalisation directe opération qui a suivit on m"annonce une salpingite aigue ma trompe gauche est infectée.
J'ai déjà eu 2 grossesse qui par malheur se sont terminé en fausse couche, depuis juillet mes cycles reviennent a la normal. Mon gynéco m'a dit que je n'étais pas stérile mais qu’il faut s'armer de patience.
J'ai peur de ne jamais donner la vie. Cette maladie je ne la connaissais pas comme certainement la plus part d"entre nous et celles qui ne l’on jamais connue n'en craint pas les dangers.
Je souhaite bon courage a toutes les personnes qui sont passé par la ......

60.Posté par gwen le 15/09/2010 03:29
ok je tai mis kan mm sur msn
euh pour facebook ok mais c'st koi ton nom k j t cherche ^^

59.Posté par moran le 14/09/2010 13:24
re gwen viens sur facebook si tu as je suis rarement sur msn le mien c'est moranhubert@hotmail.com

1 2 3 4 5


Les annonces

Vente (8)

Divers (10)


Dernières annonces postées



Facebook

@ouebtv
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube