Les salpingites

Depuis l’épidémie de Sida, les autres maladies sexuellement transmissibles sont plutôt passées au second plan. Pourtant, leurs dégâts sont parfois considérables. La principale cause de stérilité est une bactérie appelée chlamydia trachomatis, qui provoque des infections des trompes, ou « salpingites », conduisant à des lésions empêchant le passage des gamètes (ovules et spermatozoïdes).


Les salpingites
La prévention est en fait l’élément essentiel puisque le mode de transmission de cette infection se fait lors des rapports sexuels. On n’insistera jamais assez sur la nécessité d’utiliser des préservatifs, et pas seulement comme moyen de contraception ou pour éviter de se contaminer par le virus du Sida.

Le chlamydia n’est pas mortel, mais son action est souvent silencieuse et ses dégâts considérables sur la fertilité, aussi bien féminine que masculine. A l’heure où la science déploie des efforts considérables en ce qui concerne la procréation médicalement assistée, avec ce que cela comprend de passions et de débats éthiques, une simple prévention des maladies sexuellement transmissibles par le port du préservatif serait pourtant suffisante.

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Les salpingites sont des infections des trompes graves et fréquentes. Elles touchent surtout les jeunes femmes et se transmettent exclusivement lors des rapports sexuels. Elles peuvent se manifester de différentes façons comme des douleurs dans le bas du ventre associées à de la fièvre ou à une augmentation des globules blancs, mais peuvent également être totalement silencieuses.

On ne les découvre souvent qu’à posteriori, à l’occasion d’un bilan de stérilité (quand il est parfois trop tard). Plusieurs germes sont en cause mais le principal est le Chlamydia trachomatis. Les autres germes sont le gonocoque, les entérobactéries et les germes anaérobies.

QUAND CONSULTER ?

Les salpingites
Malheureusement, les salpingites passent souvent inaperçues. Cependant, l’apparition de pertes vaginales malodorantes, d’une douleur au bas ventre ou de fièvre, doivent conduire à consulter son médecin traitant ou son gynécologue.

QUE SE PASSE-T-IL LORS DE L'EXAMEN ?

Le diagnostic repose d’abord sur des prélèvements de l’urètre, du vagin, du col de l’utérus, afin de rechercher le germe en cause. Ces examens peuvent se faire en cabinet ou au laboratoire. Ils sont indolores.

La recherche d’anticorps par une prise de sang est peu utile pour rechercher une infection récente. En effet, beaucoup de personnes possèdent des anticorps à chlamydia et il faudrait rechercher les variations du taux d’anticorps sur plusieurs prélèvements.

Il semble indispensable lors du bilan d’une salpingite de rechercher par des sérologies (recherche d’anticorps et d’antigènes dans le sang) une syphilis et surtout une contamination par les virus de l’hépatite B et du Sida (rappelons que pour le virus du Sida, la sérologie ne peut être faite qu’avec le consentement du patient).

La cœlioscopie pelvienne est également essentielle. Cet examen, pratiqué sous anesthésie générale au cours d’une hospitalisation, permet dans le même temps opératoire de faire le diagnostic (aspect inflammatoire des trompes), de pratiquer des prélèvements bactériologiques afin de confirmer la nature du germe causal, de faire le bilan des lésions (fermeture d’une trompe par l’infection par exemple) et de participer au traitement (lavage de la cavité pelvienne pour diminuer l’infection, traitement chirurgical de certaines lésions des trompes). Toutes ces actions se font sous contrôle vidéo grâce à de petites incisions de 5 à 10 millimètres, c’est-à-dire sans ouverture de la paroi abdominale.

QUEL EST LE TRAITEMENT ?

Les salpingites
Le traitement repose principalement sur l’antibiothérapie, démarrée par voie intraveineuse. On utilise souvent une association de deux antibiotiques. Ils sont ensuite donnés par voie orale durant 2 à 3 semaines, dès que l’état clinique s’améliore. Le repos est indispensable à l’efficacité du traitement, même si l’hospitalisation est de courte durée. Un arrêt de travail est donc souvent prescrit.

A noter que récemment, il a été montré que les salpingites de gravité modérée pouvaient être traitées à domicile avec la même efficacité. Le partenaire sera également traité par antibiotiques, car il est certainement porteur sain du germe. Il existe actuellement des traitements « minute » qui se prennent en une seule prise.

Attention, le traitement du partenaire est obligatoire pour éviter les récidives. En effet, une fois guérie, la salpingite peut facilement réapparaître du fait d’une nouvelle contamination par le partenaire.

Les causes de l’infertilité
7 Mars 2005 - écrit par Source : http://www.e-sante.fr



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

38.Posté par marjorie le 17/02/2010 07:46
bonjours comme beaucoup de vous toutes on ma enlevé les deux trompes la premiere a 19 ans é la seconde a 23 (il y a 1 semaine ) toujours en me disan que c'etai un kiste sur l'ovaire donc les filles faite attention !!!!!kiste sur l'ovaire allez voir d'urgence votre gynecologue c tres important
mais il ne faut pas déséspéré pour autan maintenant la médecine fait d'enorme progret é on l'aura presque toutes notre bébé meme 2 ou 3 lol o moins apres c fait g cru comprendre qu'il existé une operation pour debouché les trompes g entendu cela quelque part celle qui les on encore mais bouché peuvent se renseigné !!!!! enfin voila moi j'y crois ne vous laissé pas abattre écouté votre coeur meme si aujourd'hui il saigne le bonheurs ne sera plus grand le jours j pour nous é on purra pas dire a nos enfants qu'il n'etait pas voulu que c'etait un accident lol allé courage a toutes

37.Posté par anna le 06/02/2010 23:24
ssalut a toutes et courage a toutes celles ki st inkietes.
avez vous une idee au sujet de la menopause precoce et la fiv? bref pensez vous kune femme menopausee suite a une operation peut essayer une fiv si elle a tjrs son uterus?
que veut dire hypertrophie des ovaires?
merci de bien vouloir me renseigner, et surtout fo garder la Foi en DIEU car avec lui TOUT EST POSSIBLE

36.Posté par iliana le 06/02/2010 08:36
bonjour, j'ai eu la clamidia il y a un an et j'ai été soignée. voilà maintenant six mois que j'essaye d'avoir un bébé j'ai meme essayé le test d'ovulation clearblue mais rien... mon gynéco me dit d'attendre un an avant de faire les examens pour vérifier si mes trompes sont bouchées. je m'inquiète pourquoi ne pas faire ces tests toute suite pour que je sois fixée?

35.Posté par severine le 13/01/2010 10:06
bonjour moi aussi j ai eu cette infection mais des 2 trompes on me les a retirer y a 1 ans j ai les ovaires de toucher j ai subit beaucoup d opérations et je ne sais plus quoi faire j aimerais avoir un bébé plus que tous au monde j ai 29 ans je voudrais tante la fécondation in vitro mais je ne c est pas si cela marcheras si quel 'un peut me renseigner cela serais gentil

34.Posté par Emily le 31/12/2009 08:10
Bonjour,
Je viens d 'voir 20 ans et me croyais en bonne santé.Depuis 3 ans je suis avec le même homme, et ni lui ni moi n'avons été voir ailleurs. Le 28 Octobre dernier j'ai eu une IVG médicamenteuse car je n'ai pas la situation favorable pour avoir un enfant. L'intervention en lui même c'est bien déroulée. Trois semaines plus tard, échographie de contrôle chez mon gynécologue qui me dit que tout est bien.

Deux semaines suivant le contrôle, je commence a saigner, un rouge vif et très liquide en dehors de mes règles. Je passe voir mon médecin qui me demande d'aller tout de suite aux urgences gynécologiques à l'hôpital.

Le samedi 5 décembre, arrivé la bas on m'examine et me dit que j'ai un kyste végétal de 7 cm à l'ovaire gauche. On me demande de repasser le lundi 7 pour re contrôler la situation et voir si le kyste ne part pas tout seul.
Lundi matin on me confirme que le kyste est bien là mais avant d'opérer les médecins veulent un scanner et un IRM pour confirmer. Dans la semaine je passe ces examens où l'on me dit que je n'ai pas de kyste mais que ma trompe gauche est enflammé.

Les médecins décident de me faire une cœlioscopie le 17 décembre. L'intervention c'est bien passé en lui même . J'ai deux très petites incisions sur mon abdomen de moins de 1cm. 4 jours d'hospitalisation et un arrêt de 2 semaines. Les médecins découvrent que j'ai une chlamydia qui s'est manifesté sur mes deux trompes et qu'ils sont légèrement bouchées. En plus de m'avoir fait un curetage car il restait des corps jaune de mon IVG, ils m'ont injecté un liquide dans l'abdomen pour éviter que mes organes se collent entre eux.

je me retrouve aujourd'hui avec 3g d'amoxcilline et 1g de ofloxacine à prendre tous les jours pendant 3 semaines. J'ai un rdv avec mon médecin le 27 janvier pour voir si les antibiotiques ont marchés et m'ont débouché mes trompes.
Je flippe pour le rdv car il m'a parlé d'une autre cœlioscopie pour contrôler mes trompes. J'avoue que je n'ai pas envie de subir une autre intervention, mais j'ai peur que les antibiotiques ne marchent pas et que je me trouve pas capable d'avoir d'enfants. c'est ironique que maintenant je me retrouve avec une telle infection et que mon envie d'avoir un enfant est si fort, tandis que je voulais faire la femme raisonnable il y a un mois en faisant un IVG. Il faut dire que les pressions de la famille ne m'ont pas aidé dans mon choix.

Je voulais savoir si les trompes sont bouchés est-ce que prendre des antibiotiques sert à quelque chose?
Malgré mon choix d'IVG je sais que ce n'était pas le bon choix et ça me ronge tous les jours.Et le pire c'est que je ne sais même pas comment j'ai pu attraper cet infection.

33.Posté par baqui le 22/12/2009 07:46
bonjour,
Vos commentaires m'ont reconfortés à savoir que je ne suis pas seule dans ce malheur qui s'abbat sur nous, alors que l'on souhaite juste la chose la plus naturelle au monde pour une femme "AVOIR UN ENFANT"; Moi j'ai 21 ans et sa fait quelques années que je souffre de douleurs perlviennes m'ont medecin traitant ma dit pendant 5 ans que c'était juste des infections urinaires et il me prescrivait des antibiotiques et savon pour toilettes intimes. Je me suis marié et volonter d'avoir un enfant donc voyant bebe tardé j'ai fait un bilan et on m'a découert une salingite aigue depuis plus de 6ans (infections urinaire!!!! d'après médecin traitant). à l'echo une trompes gonflée mais l'autre ne montrait rien de grave. Au final lors de la celioscopie trompes droite gonfle de7cm le medecin voulait la retirée car d'après lui la gauche était OK mais au final la trompe gauche était toutes enroulé sur l'ovaire donc vu mon jeune âges il ma soigné les 2 en me précisant qu'elle allaient certainement se rebouchées. Il ma conseiller de faire des essais immédiatemtn avt que sa se rebouche. Malgre mon souhait de ne pas y penser sa me ronge tous les jours j'ai de l'espoir qui s'atténue de jour en jour.

32.Posté par baqui le 22/12/2009 07:38
bonjour,

31.Posté par nougatine le 03/12/2009 08:08
Bonjour
j'ai 21 ans auj ca fait 15 heures que je suis sortie de l hoptiale ou j ai passee 10jours pour une infections des trompes je vous ecris car j ai tres peur et j ai plus du tout le moral meme que je vois que ca ce soigne j ai pas vraiment le moral car j ai tres mal et pas grand monde autour de moi pour me soutenir
y a au moins 6 mois d ici que j ai commencer a avoir des douleurs dans le bas ventre et pendent l acte avec mon compagnion me suis tj dit " c est rien il est trop bien fourni ca passera " et aussi j ai jamais pris tres au serieux ma santee
donc j ai pas paniquer pour un sous jusque il y a un mois j ai commencer a avoir difficile a me lever tellement mal dans le ventre du mal a marcher et me tenir droite et toujour tres fatiguee
un jour mon copain m as forcee d aller a l hopital ce que j ai enfin accepter donc on a ete a l hopital de plus proche de chez moi
j ai expliquer mon probleme bon 1er test on m as fait un test de grossesse bon je comprennais pas trop mais bon test negatif puis prise de sang on a attendu attendu attendu pour les resultat bon apparament le medcin m annonce que j ai une inflamation urinaire tte banale mais quand j urinais j avais pas mal du tout donc je me suis dit quelle con ce toubib vu que je fait deja pas mal d inflammation de ce cote la me suis dit quelle con bon je dit a mon copain non je ne prendrai pas les medocs c est pas ca que j ai je le sais tres bien je connais mon corps c est pas ca c est plus loin on decide de rentree a la maison on passe la nuit le lendemain soir plus moyen du tout de me lever de mal dans mon ventre je commencais a avoir de la fievre la tete qui tournai mal dans ma peau comme si j allais faire un mal aisse retour au urgence mais on quitte la ville pour un autre hopital prise de sang prise d urine radiographie scan eco puis eco interne et le medcin vois mes trompes infectee donc lendemain celio
je passe part la sans problemes 5 jours antibiotique par la vaine les 5 jours passee mais les douleurs non meme pire les douleurs
quand je le disai au infirmieres elle me croiyent pas de coleire j ai arracher mon baxter finalement a 22h le soir le medcin m as faiit une eco et c est rendu compte que j avais mon infection qui etait toujour la mais en plus j avais un abces enorme et du pu donc il decide de refaire ma celio
le lendemain je repasse part la finalement on me remet sous d autres antibiotiques on ce rend compte la nuit qui viens que je suis plein de plaques rouges dans le visage avec des petit point blanc on arrette les anti biotiques cetait la muka un truc du genre on me remet les antibiotiques jusque hier
mon infection est toujour la rien n as changer le pu apparament aussi car j ai des pertes bizare on dirai vertes dsl de dire ca comme ca mais on dira que je me suis moucher dans ma petite culotte donc je suis de plus en plus degouter de moi meme toujour tres mal au ventre le medcin decide de me faire rentree chez moi avec des medocs a prendre pendant 3 jours et me fait le test pour la tuberculose donc ici lundi j ai rendez vous pour une prise de sang au matin pour voir ou en est mon infection et au soir on enleve mes fies de mes celios et controle pour mon test de la tuberculose meme si je ne vois pas ce que ca a voir avec ca vu que je suis vaccine mais bon j suis perdue je ne sais pas quoi penser ici je me demande si ca va passer un jour meme que je vous ai toutes lu me rend comptte que ca ce soigne mais ca fait tellement mal que c est comme ci y a plus de fin je perd courage j en peu plus meme si je ne peu pas je me demande si le medcin va me donner les bons medocs au plus vite pour pas que ca traine car j ai que 21 ans j ai pas envie d etre sterile comme chaqu une de vous je crois
donc voila j espere que ca passera au plus vite dsl pour ce message j avais besoin de parler

nougatine

30.Posté par Gwen434 le 15/10/2009 13:48
Bonjour , vous dites toutes que ce virus nous rend strériles... est-ce une généralité ou représentez-vous les cas les plus graves ? J'ai 18 ans et une infection de la trompe droite..j'ai deux antibiotiques matin et soir pendant trois semaines .... pensez-vous que ça marchera...?

29.Posté par moumouna le 10/09/2009 16:35
bonjour ca fait presque 2 ans que je souffre des pertes malodorantes mais cette fois ci c est grave car j ai mal de plus en plus a la trompe gauchej ai pris des antibio sur ordonnance des medecins sans succes grave ce mois j ai pas encore mes regles je ne sais pas si je suis enceinte ou bien si c est une infection dites moi c est du a quoi
merci

28.Posté par duverger stèphanie le 06/09/2009 10:21
bonjour,pour rèpondre a aurelie j'ai moi aussi eu une infection de la trompe eyant refuser la celioscopie j' ai etait soigner sous traitement et je suis tomber enceinte 5 mois apré .

27.Posté par Mélanie le 05/09/2009 10:34
Salut les filles,ca fait du bien de savoir qu'on est pas seule a subir cette souffrance terrible que de savoir qu'on ne pourras pas faire d'enfants! Suite à deux grossesses extra utérine (ectopiques) mon gynéco m'a opéré en laparoscopie pour sortir le bébé et y voir plus clair. Alors après l'opération...une tonne de briques sur ma tête...trompe de gauche gravement attaquée par une salpingite donc il a dû la couper. Trompe de droite, bloquée! Donc bye bye le rêve d'avoir un enfant naturellement avec mon mari. La dernière solution est la fécondation in vitro, mais bien sur le tarif est tellement élevé que cette option nous est plus difficle. C'est là qu'on a de la misère a voir les parents qui ne prennent pas soin de leur enfant puisqu'ils ont eu le cadeau de la vie, et que des gens comme nous toutes ne pourront pas raliser ce rêve. Donc comme le dit Émily FAITES VOUS TESTER SUR UNE BASE RÉGULIÈRE car les symptômes sont souvent muets (je n'ai jamais rien sentis). Lâchez pas et gardez le moral malgré tout car les hommes ne comprendrons jamais ce que nous éprouvons en ce moment!

26.Posté par tiana le 26/08/2009 12:10
bonjour, je me suis fais opéré j'ai subi une celioscopie il ya un 18 mois pour cause hydrosalpinx et trompes bouchées. mais après un controle médical j'ai toujours l'hydrosalpix et les trompes bouchées j'aimerais savoir si je peux encore me faire opéré une deuxième fois sil il ya un traitement après l'opération?
merci de me donner votre avis!


25.Posté par Emily le 26/07/2009 16:17
Bonjour, j'ai aujourd'hui 18 ans et sa fait maintenant 3 ans que j'ai la trompe droite bouchée. J'avais 16 ans lorsque j'ai apprit que j'avais une salpyngite et ce jour la j'ai aussi su que je ne pourrais jamais avoir d'enfants. Moi qui ai toujours revé de porter un bebe, je fait une depression depuis cette annonce. Le pire dans tous sa c'est qu'au bout de 2 ans je ne suis toujours pas opérée!!! Je ne savais meme pas qu'on pouvais se faire opérer!!! Au cours de ces 2 années j'ai enchainé une bonne quinzaine de traitements sans succes. Aujourd'hui je suis toujours malade. Je veut juste faire passer un message: LES FILLES FAITES TOUS LES TESTS DE DEPISTAGE DES MST AVANT D'ARRETER LES PRESERVATIFS, MEME SI SA FAIT LONGTEMPS QUE VOUS ETES AVEC VOTRE CHERI!!!!!! Moi c"est ce que je n'ai pas fait et aujourd'hui, a cause d'un homme qui ma trompée je ne peut pas donner la vie, j'ai perdue mon droit d'etre mere mais j'ai aussi perdue mon droit d'etre femme... Porter un enfant est tellement important dans la vie d'une femme qu'il ne faut pas laisser une maladie nous detruire cette opportunité.

24.Posté par charline le 24/06/2009 09:41
slut je m'apelle charline je suis camerounaise et ça fait dix ans que j'essaie d'avoir unenfant sans succes j'ai du perdre un homme que j'aimais faute de ne lui avoir pas donné d'enfants.aujourd'hui je suis avec mon nouvel ami depuis 4ans et lui aussi en a marre de patienter encore une fois je perdrai un compagnon .
tout commence en 1997 je fais deux IVG à la suite de quoi je me rends compte que je ne npeux plus avoir de retard je decide de consulter et on me fait un bilan de sterilité qui montrera qu'en effet mes trompes sont bouchées et mon medecin décide de me mettre sur traitement de 03 mois à la suite je subi une hydro et croyant le probleme resolue 04 ans apres je decide à nouveau de consulter et la surprise est de taille les trompes que je croyais deboch''es s'averent encore bien bouchées et en plus montrent des sequelles de salpingites et qui plus est de miomes aussi comme si ça ne suffisaient pas
et là nouveau traitement de 20 jours doxy genta etc...
le medecin qui m'a pratique l'histero m'a dit avoir debouché une trompe et mon medecin dit que cette trompes montre un risque de grossesse extra uterine
et moi toutes les perides ovulatoires sont bonnes pour eesyer de concevoir alors si quelqu'un se reconnais ds mon histoire à vos clavier

23.Posté par didine le 18/05/2009 15:33
bonjour j'ai 18ans, je viens d'avoir une salpingites,j'ai était opéré , mes deux trompes ont été infecter, les intestins colleés et d'autres petites complications a l'appareil féminin, les medecin mon dit que j'ai échapé de justesse d'etre sterile , mais maintenant j'ai peur que sa ne soit pa fini car je suis encore sous traitement,j'ai encore assez mal et j'ai peur d'avoir de nouveaux des relations sexuels, malheureusement je ne sais pas comment je l'ai eu , j'ai un implan ai-ce que cela peut y faire? svp dite moi en le plus sur tout sa ,j'ai etait operer mardi dernier, je sui mal par rapport a tout sa ..

22.Posté par gral le 27/04/2009 14:09
bjr
g sors a l instand de chez le medecin.g y allé persuadé d etre enceinte et finalement mon médecin me dit que mes trompes sont infectées!! super mon désir d enfant est finis aidez moi svp

21.Posté par kaulibri le 15/03/2009 14:14
Bonjour,
j'ai fait avec mon mari 4fiv (dont 1imsi) et une tec, aujourd'hui je ne sais plus quoi faire pour avoir un enfant cet enfant que l'on désir plus que tt au monde. J'ai l'impression de devenir folle, je pleure, j'hurle mon chagrin à l'intèrieur de moi, je m'en veux. J'aimerais savoir quoi faire pour débouchées ces "foutues trompes", exist-il qq chose à faire pour y arriver et est-ce que j'arriverais quand mm à avoir un enfant naturellement malgré mon malheur sans passé par la fiv car aujourd'hui ns devons payé pour les ttt qui sont très chers. SVP aidez-moi!!!!!

20.Posté par audrey le 05/03/2009 10:58
je viens de faire une celioscopie car au bout de trois ans n'arrivant toujours pas a avoir un enfant, mon gynéco ma dit que sa viendrait peut etre de mes trompe.
Me faisant opéré juste pour voir si elle étaient bouchées, le gynéco y trouve une infection dans les trompes , je ne sais pas encore le nom de cette infection, étant donné que je sors tous juste de l'hopital et est rendez vous avec mon gynéco dans deux semaines. mais il n'a pas parlé de stérillité ce qui me rassure.

19.Posté par laura le 10/02/2009 07:25
bonjours a toutes .... moi c'est laura , assistante maternelle , 24 ans , abonnée aux catastrophes naturelles physique de choc !.... voila l'histoire de mes troubles genitaux .......2005 je tombe enceinte , je m'en apercois a 14semaine de grossesse (denie) .... decision : IVG chirurgicale d'urgence (enfant non attendu a ce moment la)..... jusque la parcours classique ....deux mois plus tard .... maux de ventre importants(fosse droite) je vais chez mon medecin traitant qui me prescrit seulement une analyse urinaire qui releve une infection ......ECHERICHIA Coli ..... le traitement s'en suit d'une semaine .... je me dit que tout est fini puis continu mon petit train train de vie sans me faire de soucis .....4 mois suivant ...... re-douleurs, donc reconsultation chez le medecin qui cette fois me prescrit une analyse de sang .... revelatrice certe ! puisque mes CRP (signe d'infection de l'organisme ) etaient de 124 .....la je me dis OK , super , c'est reparti pour un tour puis je DEMANDE a mon medecin une echographie , je me suis dis on sait jamais dans la foulée .... resultat : endometrite catharale severe avec kyste compliqué ovarien droit ( c'est du chinois ;-) ) traitement antibiotique a large spectre m'est prescrit pendant 15jours ( augmentin) ..... erreur je suis allergique a la penicilline ...... donc le gyneco recomandé par mon medecin arrete le traitement ( j'ai fait l'allergie a 8 jrs de traitement ) en disant que ca suffirait pour traiter .... donc je me retrouve avec un kyste tubaire , l'uterus abimé , et une infection mal traitée ..!!! et quelques semaine apres le traitement des douleurs MONSTRUEUSES me sont survenues ! je suis transportée a la clinique d'urgence (toulouse) mon gyneco me prend en charge de suite fait un prelevement gyneco , une echo ...... qui revele une salpingite aigue avec debut de peritonite ! il me fait une ceilioscopie et la : les trompes sont bouchées , les ovaires necrosées , l'endometre defoncé !!!! je viens de passer 10jours a l'hopital avec morphine et traitement de buffle ( rocephine IM, lovenox IM, flagil , doxicilline) puis pendant 1 mois 3 piqures par jours dans les fesses ( qui font des bleues) RESULTAT : pour avoir voulu avorter .... et a CAUSE de cette IVG ... je me suis tapée une operation lourdes , trois infections et une grosse depression post operatoire ........ CONCLUSION ! : faites vous suivre correctement , prennez ces douleurs et cette infection tres au serieux , faites des examens gynecologique tout les six mois avec un prelevement ........ et sachez le quand meme ON EST JAMAIS COMPLETEMENT STERILE APRES UNE SALPINGITE ..... si le cas est grave (comme le mien) , plusieurs ceilioscopie et nettoyage peuvent etre benefique et si maintenant les nouvelles techniques ne sont pas toutes aussi tromatisante que l'on ne le crois (in-vitro ....etc) ca vaut le coup ....... voila une histoire qui peut peut etre vous rassurer et vous aider ..... mais l'espoir vaut tout les verdicts du monde , ce dans tout les cas de maladies et consequences traumatisantes pour nous les femmes ........ je vous salut et salut celui qui veille sur nous la haut qui ma donné le droit d'etre mere le mois dernier d'un petit jason ...................... GARDEZ ESPOIR , FAITES TOUT CE QUI EST POSSIBLE , RENSEIGNEZ VOUS BIEN et PROTEGEZ VOUS PENDANTS LES RAPPORTS !!!!!!!!!!!!! " Nous "

1 2 3 4 5


Les annonces

Vente (8)

Divers (10)


Dernières annonces postées



Facebook

@ouebtv
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube