Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Mil’Fruits, la petite boîte qui monte.

Ce sont des bouteilles plutôt discrètes dans les vitrines réfrigérées, pourtant ceux qui ont goûté aux nectars de fruits Mil’Fruits ont été convaincus. Cette semaine, nous nous sommes intéressés à cette société locale, arrivée sur le marché il y a trois ans, et récente lauréate d’un Prix Spécial du jury du concours « Talent Régional 2004 » dans la catégorie artisanat-commerce.


Mil’Fruits, la petite boîte qui monte.
L’idée de créer Mil’Fruits est venue à Emile Saint-Jean en 2000, alors qu’il travaillait pour le SIRAD dans le cadre de « la recherche pour l’ouest guyanais » avec les populations déplacées du Suriname. Les difficultés d’écoulement des fruits produits à Charvein et ses voyages au Suriname, où les jus de fruits sont très appréciés, ont donné l’idée à ce jeune cayennais de 35 ans, de proposer aux consommateurs guyanais toute une gamme de produits allant des nectars de fruits aux chips de bananes et de manioc, en passant par des sirops et du couac. C’est donc en mars 2001 qu’est née la société.
Une grande partie des produits sont fabriqués par Emile lui-même, avec l’aide de sa femme. Petit-fils d’une saint-laurentaine, il vit depuis quatre ans dans la sous-préfecture et se rappelle encore les vacances qu’il y passait dans son enfance. L’un de ses projets est d’ailleurs de réussir à mettre sur le marché une boisson à base de jus de fruits qui rappellerait les délicieuses limonades du regretté père Alloy qui faisaient alors le régal de tous.

Mil’Fruits, la petite boîte qui monte.
Parmi les produits que propose Mil’Fruits, les vedettes restent les nectars de maracudjas et de prunes de cythères mais ceux de cerises et de gingembres sont également appréciés. La société livre régulièrement des restaurants et des snacks de la ville ainsi que des libre-services à St-Laurent, Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury et Iracoubo. Le coût de la publicité étant trop lourd à assumer, le bouche à oreille semble fonctionner à en juger par l’augmentation de la demande.
L’initiative et le dynamisme de ce jeune chef d’entreprise ont d’ailleurs été récompensés lors du dernier concours « Talent Régional 2004 » organisé par la Boutique de Gestion, au cours duquel il a obtenu un Prix Spécial du jury.



5 Octobre 2004 - écrit par Rédaction


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (17)

Immobilier (30)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous