Saint-Laurent du Maroni

Mycose, les ongles aussi..

Les infections dues aux champignons touchent aussi les ongles des pieds. Si vous constatez qu’ils s’épaississent, deviennent cassants, changent de couleur, consultez rapidement. Cette maladie extrêmement contagieuse peut aboutir à la perte de l’ongle, alors qu’il existe des traitements efficaces.


Cette maladie fréquente et transmissible touche 3 à 10% de la population française. Les professionnels emploient le terme d’onychomycose, qui désigne une infection de l’ongle due à trois sortes de champignons (dermatophytes, levures Candida, moisissures).

Premiers signes d’une mycose des ongles

L’infection s’installe lentement. Elle atteint en premier lieu la peau entre les orteils en formant une fissure qui ne guérit pas. Progressivement, l’ongle est atteint. Il s’épaissit, s’effrite, change de couleur (jaunâtre ou taches blanches) et devient douloureux. En l’absence de traitement, il peut se décoller.

Quels sont les facteurs de risques ?

L’âge avancé, le sexe masculin, le sport, les traumatismes et les lésions répétées, un environnement humide et certaines pathologies (maladies ostéoarticulaires, diabète, obésité, pathologies vasculaires périphériques, psoriasis…).

L’infection s’attrape très facilement dans les lieux publics collectifs humides et chauds où l’on marche pieds nus (piscine, sauna, salles de danse, vestiaires, etc.). On peut également se la transmettre en famille, en marchant pieds nus sur la moquette, en se prêtant les chaussons ou dans la salle de bain, avec notamment les serviettes ou le coupe-ongles.

La macération dans les chaussures, particulièrement les chaussures de sport ou les bottes, est également un facteur de risque important. Prédisposent aussi les microtraumatismes des ongles ou les orteils qui se chevauchent (fréquents chez les personnes âgées).

Un traitement précoce est indispensable

Une mycose des ongles ne guérit pas toute seule et risque au contraire de s’étendre aux autres ongles. De même, plus la prise en charge est tardive, plus la guérison est longue et difficile. D’où toute l’importance d’inspecter régulièrement ses ongles, particulièrement si l’on fait partie des sujets à risque. A la moindre anomalie, parlez-en à votre médecin.

Un prélèvement de l’ongle pour un examen mycologique sera nécessaire afin d’identifier le champignon en cause et de prescrire le traitement antifongique adéquat. En fonction du degré d’atteinte de l’ongle, celui-ci sera local (application d’un vernis) et/ou oral. En revanche, soyez patient et suivez bien les indications de votre médecin. En effet, le traitement est long (souvent plus de 6 mois), car l’ongle pousse très lentement.

Conseils pour éviter une mycose des ongles

Mycose, les ongles aussi..
• Séchez systématiquement et soigneusement vos pieds, particulièrement entre chaque orteil.
• Evitez de marcher pieds nus.
• Porter des sandales personnelles à la piscine, dans les vestiaires...
• Ne prêtez pas vos chaussons.
• Ne prêtez pas non plus votre serviette de bain.
• Désinfectez à l’alcool ciseaux, limes et coupe-ongles utilisés pour les ongles des pieds.
• Coupez vos ongles d’orteils courts et droits.
• Limitez le port de chaussures de sport à vos activités physiques.
• Portez des chaussures en cuir, lesquelles limitent la macération.
• Evitez les chaussures étroites, trop ajustées, en matière synthétique.
• Pensez à aérer vos chaussures, surtout de sport.
• Adoptez des chaussettes en coton, notamment pour faire du sport.

Source : http://www.e-sante.fr/francais/article.asp?idarticle=7085&idrubrique=214
26 Février 2004


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (17)

Immobilier (28)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube