Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Oui ou Non pour une collectivité unique: Les élus s'expriment


Les électeurs martiniquais et guyanais sont appelés à se prononcer une deuxième fois, dimanche, dans le cadre d'une évolution institutionnelle de leur territoire. Ils devront répondre par Oui ou par Non à la création d'une « collectivité unique » regroupant les compétences du Département et de la Région. Les élus de notre ville nous font part de leurs consignes de vote et les raisons de leurs choix...
23 Janvier 2010 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par Bernard le 23/01/2010 18:57
c'est interdit de faire de la propagande électorale la veille d'un scrutin !!!

2.Posté par humility 509 le 24/01/2010 04:12
En toute bonne foi mes amis, ces deux intervenants ont tellement dit que s'ils s'étaient tus, ils auraient dit tout autant. Je m'explique:

Prenons le cas de Sophie Charles qui nous dit que sa réponse est non avant de se lancer dans une foule d'explication confuse.
Pourquoi faire une consultation aujourd'hui alors qu'en 2014, tous les départements seront des collectivités uniques? Madame Sophie Charles, on comprend que vous soyez contre l'autonomie mais malgré vous, vous démontrez votre peur de voir une quelconque bribe de pouvoir entre les mains des élus locaux. Vous avez peur de commencer une expérience qui sera par la suite généralisée. En fait, le but de la consultation consiste en substance à demander aux guyanais si ils veulent goûter en premier le futur menu des collectivités françaises. Que vous le vouliez ou non, ce sera la collectivité unique. Vous parlez de surcroit de consultation prématurée, espérons que les élus (dont vous faites parti) prépareront un projet. A force de repousser l'échéance vous risquez de ne plus avoir de choix du tout à un moment donné. Je pense que c'est cela votre idéal, tout laisser à l'Hexagone de façon à mieux se dédouaner des carences déja trop nombreuses. La preuve, vous donnez à peine un semblant d'explication que vous vous écartez en citant Léon Bertrand.

Maintenant, Serge Aimé Saint-Aude. Il conviendrait que ce Monsieur nous explique le rôle de son mouvement dans la mesure où, il confond d'une part population et individu, et puisqu'il met d'autre part les élus en dehors de l'enjeu de la consultation. Cher ami, vous intervenez à quel titre? J'ai raté un wagon je pense.
N'est pas politique qui veut cher ami. J'attends des explications.

3.Posté par Ami le 24/01/2010 14:55
Je rejoins Bernard en disant qu'il est FORMELLEMENT interdit de faire de la propagande électorale la veille d'un scrutin!! Force est de constaté qu'ici à saint-laurent rien n'est respecté. Aussi bien le 10 que le 23, sur la place du marché a été tenu une conférence! Et comme d'habitude, tout est cautionné dans la capitale de l'ouest!!!

4.Posté par polius pierre le 24/01/2010 15:47
Je suis vraiment en accord avec bernard .Niveau a vraiment faible,mo k confirmé au pays des aveugles le borne est roi.Pour un meilleur avenir "siempre adelante" parceque demain ja rivé a sou nou

5.Posté par ANALYSE le 25/01/2010 13:39

ANALYSE :

Sortez de votre tour d'ivoire

Certains de nos élus n'ont encore rien, rien compris et sont totalement déconnectés, pas en phase avec les électeurs, des préoccupations, de la souffrance de la population... regardent pour leur petite personne (trop loin des mouvement sociaux de 2009... pour les carburants, de la vie trop chère... loin du tissu socio-économique de la Guyane... aprés la fracture sociale... la fracture géographique...). Car en effet, les revendications, ces mouvements... ont donné lieux à un réponse du gouvernement et du Président de la République : LES ETATS GENERAUX DE L'OUTRE-MER... mais ces élus ont brillés par la politique de la chaise vide... Ils avaient trop la tête dans le guidon avec leur changement de Statut... Le Oui, même si c'est petit Oui, à une Collectivité Unique dans l'Art. 73...et pourtant un message démocratiquement claire et même l'abstention est aussi un signe de rejet de cette classe politique!!!... il faut savoir prendre du recul par rapport à certain événement et avoir l'esprit d'analyse avec un peu d'introspection avoir une ébauche de sagesse par rapport à des manipulations d'esprit... Le Statut-quo n'est plus possible... Un projet de société est réellement nécessaire sinon c'est l'implosion d'un semblant de cohèsion qui risque de venir par revers... D'autre joue le jeu de la vengeance et du règlement de compte... trouble fête... la réunification des idées et des compétences est à présent une évidence et une impérieuse nécessité...CONCLUSION : Elus ! Ecoutez votre population !!!... sinon la Guyane restera toujours derrière... à côté de la plaque !!!... A bon entendeur Salut !...

6.Posté par Elections Régionales 2010 le 31/01/2010 15:39

Les dates des deux tours de scrutin pour la désignation des conseillers régionaux ont été fixées aux 14 et 21 mars 2010, a annoncé Brice Hortefeux dans une communication au Conseil des ministres du 27 janvier.

Les candidatures pourront être déposées en préfecture de région à partir du 8 février et jusqu’au 15 février 2010 inclus.

Le texte de la communication en Conseil des ministres

Le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales a présenté une communication relative aux date des élections des conseillers régionaux.

Le mandat des conseillers régionaux élus le 28 mars 2004 expirera en mars prochain. Conformément aux dispositions du code électoral, les élections doivent être organisées au mois de mars.

Les dates du scrutin ont été fixées au dimanche 14 mars 2010 pour le premier tour et au dimanche suivant, le 21 mars pour le second tour, soit en dehors des périodes de congés scolaires. Les candidatures pourront être déposées en préfecture de région à partir du 8 février et jusqu’au 15 février 2010 inclus.

Un décret portant convocation des électeurs interviendra, conformément aux dispositions du code électoral, au plus tard le 6 février prochain.

7.Posté par Yvan GINESTA le 01/02/2010 20:31
"Bernard" et "ami", revoyez les textes,
la campagne officielle des 2 consultations populaires, très courte, s'est arrêtée chaque fois le samedi à minuit et non le vendredi à minuit (ça c'était pour les européennes,je crois) Pour les régionales la campagne commencera le 1ier mars (si ma mémoire est bonne et s'achèvera la veille du scrutin à minuit)




Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous