Saint-Laurent du Maroni

Renforcement des dispositions de salubrité publique en Guyane dans le cadre de la lutte contre le Chikungunya


Dans la lutte contre le Chikungunya, on observe actuellement en Guyane une accélération de la circulation du virus. Alors que la forte mobilisation mise en oeuvre sur le terrain avait permis, jusqu’à présent, de contenir les foyers épidémiques à Cayenne, Rémire-Montjoly, Kourou, Matoury, Montsinéry ou encore Macouria, le risque est fort de voir ces foyers épidémiques s’étendre à toute la région.

Cette situation sanitaire d’urgence a amené Monsieur le préfet de la région Guyane à prendre un arrêté de dispositions renforcées de salubrité publique. Cet arrêté applicable immédiatement ordonne à toute la population, propriétaires ou occupants de terrain, de supprimer tout réceptacle d'eau (exemples : déchets divers, encombrants, véhicules hors d'usage, bacs de récupération d’eau de pluie non protégés d’une moustiquaire…).

En cas de carence, cet arrêté permet aux communes et services d’État compétents de mettre en oeuvre ces mesures d’hygiène, même dans les propriétés privées, ceci aux frais des contrevenants. Ces infractions seront constatées par procès verbal et leurs auteurs sanctionnés.

Les mesures de lutte anti-vectorielle sont efficaces pour ralentir l'épidémie. Supprimer les réceptacles d’eau, c’est empêcher la reproduction des moustiques responsables de la transmission de la maladie. La lutte contre la prolifération des moustiques est l'affaire de chacun d’entre nous. L’arrêté est consultable sur le site internet de la Préfecture de Guyane (www.guyane.pref.gouv.fr et sur le site internet de l’ARS de Guyane.
(www.ars.guyane.sante.fr).
8 Juillet 2014 - écrit par M. F.


              



Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (30)


Dernières annonces postées



Facebook


Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube