Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Résultats du 2e tour des élections cantonales.


Résultats du 2e tour des élections cantonales.
CAYENNE

Alain TIEN-LIONG, candidat unique, est réélu. 747 électeurs se sont déplacés ce dimanche sur 2 058 inscrits.

MARIPASOULA


Claude DJANI devient le nouveau conseiller général du canton de Maripasoula. Il récolte 52,95% des voix, pour un taux de participation de 54,16% (2 274 votants sur 4 199 inscrits).

REMIRE-MONTJOLY

Claude PLENET est élu nouveau conseiller général du canton de Rémire-Montjoly. Il devance largement son adversaire avec 73,14% des suffrages exprimés qui se sont portés sur son nom, soit 1 996 voix contre 733 pour Rodolphe Sorps.

KOUROU

François RINGUET devient le nouveau conseiller général du canton de Kourou avec 51,62 % des suffrages exprimés qui se sont portés sur son nom (1 627 voix).

SAINT-GEORGES DE L'OYAPOCK

Louis BIERGE devient le nouveau conseiller général du canton de Saint-Georges-de-l'Oyapock. Il receuille 597 voix sur son nom, soit 42,92 % des suffrages exprimés.

Source France-Guyane
27 Mars 2011 - écrit par M.F.


              

Commentaires

1.Posté par aloukou ouman le 28/03/2011 12:17
c est vraiment desolant de constater que la population du maroni OSE choisir comme representant, un homme reconnue comme corrompu! c 'est monstrueux! voyons pour la suite...

2.Posté par Fière de mon peuple du fleuve le 28/03/2011 14:23
Moi je suis fière de ce représentant de des communes du fleuve qu'est notre Claude DJANI. C'est sa première élection, laissons lui faire ses preuves on le jugera après.
Il a été élue dans un vote démocratique, il n'a pas fait comme certain distribuer des parapluie avec le logo de la Région Guyane comme le démontre les photos diffusée sur le réseau facebook à des milliers d'internautes.
Bravo Claude tu es un homme du fleuve, et tu n'es pas con. Je crois en toi.

3.Posté par PAN DANS LES DENTS le 29/03/2011 01:35
tu n'es pas con. Je crois en toi.


Ah, la foi... A quoi ça tient, hein ?

laissons lui faire ses preuves on le jugera après.


Oui, oui, des preuves ! On ne peut pas condamner sans preuves !

4.Posté par moi pas toi le 30/03/2011 13:22
Il a été élue


Un tololo ??? C'est vrai que le CG, c'est un vrai carnaval !!!

5.Posté par PAN DANS LES DENTS le 30/03/2011 17:34
Big up, man ! Respect. Y'en a qui croient en lui.
Et comme chantait Little Richard :

Jenny Jenny Jenny, won't you come along with me, / Jenny Jenny, ooh, Jenny Jenny.

Moi je vous le dis, ça risque de twister sous les carbets ! Déjà qu'à l'Élysée, ça chauffe un max...

6.Posté par REACTION... le 02/04/2011 19:32
Réaction du Président de Guyane 73 aux propos de Fabien CANAVY...

J’ai naturellement, comme tout un chacun, pris connaissance des propos tenus par Fabien Canavy à mon intention et à l’intention du mouvement Guyane 73, suite à l’élection du Président du Conseil général. Je le cite : «On leur a mis bien profond», geste obscène à l’appui.

Etant nommément visé, et en tant que Président du mouvement Guyane 73, je tiens à faire part publiquement de ma consternation face à des propos aussi orduriers. Cela est d’autant moins tolérable que ce pathétique élan verbal a eu lieu en pleine salle de délibérations du Conseil général, lors d’une séance publique à haute charge solennelle, puisqu’il s’agissait de l’élection du Président.

Je voudrais rappeler à M. Canavy qu’en tant qu’Elus, nous représentons la population, et qu’à ce titre, la première de nos obligations est de conserver un minimum de respectabilité en toutes circonstances, en particulier dans l’exercice de nos fonctions électives. J’ose espérer qu’il saura, à l’avenir, se montrer un peu plus digne des mandats qui lui ont été confiés par les Guyanaises et les Guyanais ; et que de tels écarts de langages, typiquement de nature à décrédibiliser l’action politique, et à éloigner encore davantage les électeurs des urnes, ne se reproduira plus.

Je ne doute pas que M. Canavy prendra conscience de la gravité de ses propos et présentera des excuses publiques à moi-même, au mouvement Guyane 73, et à la population guyanaise toute entière.

Réaction du Président de Région (suite)...

J’ai naturellement suivi avec beaucoup d’attention le déroulement du « troisième tour » des
élections cantonales, et pris connaissance de son dénouement particulièrement surprenant, qui
ne manquera certainement pas, j’imagine, d’interpeller les électeurs.

Je confirme que j’avais publiquement émis le souhait, dans le cadre de la mise en place de la
Collectivité unique, d’avoir en face de moi un véritable partenaire, avec qui je puisse travailler
en concertation, et non en confrontation, à la recherche des solutions les mieux adaptées pour
la réorganisation des deux collectivités en une seule, en particulier sur le plan administratif.

Compte tenu de la préférence affichée d’Alain Tien-Liong en faveur de l’article 74 ; compte tenu
de son attitude d’opposition systématique à toutes les propositions formulées par la Région dans le cadre des réunions préliminaires à l’élaboration du projet de loi ; compte tenu des ses différentes prises de position relatives à la future réorganisation administrative, qu’il a présentée
à plusieurs reprises comme un futur « affrontement » entre les personnels des deux collectivités ;
j’avais estimé qu’Alain Tien-Liong n’était certainement pas le plus à même d’être ce partenaire,et j’avais formulé l’espoir qu’une personne plus consensuelle soit élue afin de renouer les fils d’un dialogue particulièrement effiloché.

Toutefois, je respecte la démocratie ; je prends donc acte du résultat des élections cantonales,
et de la reconduction d’Alain Tien-Liong à la Présidence du Conseil général.

J’attends néanmoins de lui qu’il s’inscrive désormais dans une véritable logique constructive de
dialogue avec le Conseil régional, et dans le respect du choix exprimé par les Guyanaises et
des Guyanais, à savoir la mise en place effective de la Collectivité unique.

Pour finir, je tiens à déplorer la réaction éminemment vulgaire qu’ont pu avoir certains Elus de la
nouvelle majorité départementale à l’issue de ce scrutin. Je rappelle qu’en tant qu’Elus, nous
représentons la population, et qu’à ce titre, nous avons pour devoir de conserver notre dignité
en toutes circonstances. Je veux croire qu’il ne s’agissait là que d’un épiphénomène ponctuel, et que cela n’augure en rien des futures relations entre le Conseil général et le Conseil régional.

Rodolphe ALEXANDRE


7.Posté par MARTIN le 16/07/2011 23:24
1grand bravo a claude et moi pour notre victoire ce que j'ai a te dire laisse parler les gens on la merité c'est tout, est je remerci les gens de nous avoir fait confionces j'espere que durant notre mandat on va faire le necessaire pour que tout ce passe comme on veux

supléante




Les annonces

Vente (36)

Divers (26)

Immobilier (29)


Dernières annonces

Partager ce site
Suivez-nous