Thyroïde, l'essentiel sur les maladies de la thyroïde

Les maladies de la thyroïde sont nombreuses et peuvent conduire à un manque (hypothyroïdie) ou au contraire à un excès d'hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie). Dans certains cas, la thyroïde peut augmenter de volume et former un goitre. Elle peut également être le siège du développement de nodules qui correspondent le plus souvent à un kyste ou adénome bénin et plus rarement à un cancer de la thyroïde. Un nodule ou un goitre peut se former en dehors de toute anomalie du taux des hormones thyroïdiennes.


La thyroïde est une glande endocrine (qui fabrique et sécrète des hormones) située à la base du cou. Les hormones thyroïdiennes, tri-iodothyronine (T3) et thyroxine (T4) agissent sur de nombreux organes, comme les muscles, le cœur, le système nerveux, le système digestif, etc. Elles ont pour rôle d’augmenter la consommation d’oxygène par les cellules et donc de fabriquer de l’énergie. Elles sont elles-mêmes synthétisées à partir de l’iode provenant de l’alimentation. Ces hormones sont sécrétées en fonction des besoins de l’organisme, sous l’influence de l’hypophyse (petite glande de la base du crâne, rattachée au cerveau) qui fabrique la thyréostimuline ou TSH. Celle-ci stimule la thyroïde lorsque le taux des hormones thyroïdiennes dans le sang diminue. A l’inverse, si le taux de T3 et T4 s’élève, la sécrétion de TSH par l’hypophyse est alors mise au repos.

Quelles sont les causes ?

www.givision.ch
www.givision.ch
Excès de fonctionnement de la thyroïde
Une cause fréquente d’hyperthyroïdie est la maladie de Basedow, due à des auto-anticorps (anticorps fabriqués par le patient lui-même) qui stimulent la synthèse d’hormones thyroïdiennes. Une surcharge en iode, provoquée notamment par la prise de certains médicaments iodés (médicaments substitutifs d’une hypothyroïdie, certains médicaments utilisés contre les troubles du rythme cardiaque) peut entraîner une hyperthyroïdie réversible. Un goitre peut être lié à une inflammation de la glande ou thyroïdite.

Défaut de fonctionnement de la thyroïde
La thyroïdite d’Hashimoto est une des causes les plus fréquentes d’hypothyroïdie ; il s’agit d’une maladie auto-immune avec production d’auto-anticorps dirigés contre la thyroïde qui peuvent, à la longue, entraîner une synthèse insuffisante d’hormones thyroïdiennes. L’hypothyroïdie peut être la conséquence de l’ablation chirurgicale de la glande, indiquée dans le cas d’un cancer ou d’une thyroïdite, ou encore d’une radiothérapie pour un cancer de la région du cou. Plus rarement, la cause se situe au niveau de l’hypophyse, qui ne peut plus assurer le contrôle de la thyroïde.

Tumeurs
Une tumeur bénigne ou nodule thyroïdien, ou encore un cancer de la thyroïde peuvent provoquer une hypersécrétion d’hormones thyroïdiennes.

Quand consulter ?

  • Un dépistage systématique comportant des dosages hormonaux ou un bilan imposé par la prise de certains médicaments révèle des taux anormaux d’hormones thyroïdiennes.
  • Une grosseur cervicale (nodule, goitre) est découverte à l'autopalpation ou lors d'une palpation systématique de la thyroïde par le médecin traitant, le médecin du travail...
  • Vous ou votre entourage constatez des signes évocateurs d'hypothyroïdie: prise de poids, fatigue, somnolence, frilosité, humeur instable, peau sèche, ongles et cheveux cassants, prise de poids, rythme cardiaque lent...
  • Vous ou votre entourage constatez des signes cliniques évocateurs d'hyperthyroïdie : hyperactivité, bouffées de chaleur, irritabilité, amaigrissement, faiblesse musculaire, yeux exorbités, augmentation du rythme cardiaque, palpitations, diarrhée, insomnie...

Que se passe-t-il lors de l’examen ?

www.idealfitness-reims.com
www.idealfitness-reims.com
Le médecin recherche par la palpation la présence d’un goitre ou d’un nodule. Un examen clinique complet recherche également des signes en faveur d’une hyper ou d’une hypothyroïdie. En fonction des données de l’examen, le médecin peut prescrire certains des examens suivants : dosages hormonaux (T4 libre et TSH le plus souvent); recherche d'anticorps anti-thyroïde pour les pathologies auto-immunes ; scintigraphie thyroïdienne à la recherche de la cause, mesure de l'iode dans les urines (iodurie) pour les carences ou au contraire les surcharges iodées.

Une échographie et parfois une scintigraphie peuvent être indiquées pour explorer un nodule ou un goitre. Ces examens sont totalement indolores. L'échographie, réalisée en passant une sonde à ultrasons sur le cou, permet de visualiser la thyroïde, les nodules et d’en préciser les dimensions. La scintigraphie, permet, après ingestion d'une très faible dose d’iode ou de technetium radioactif, de déterminer au moyen d’une caméra si un nodule thyroïdien sécrète (nodule "chaud") ou non (nodule "froid") des hormones thyroïdiennes. Les nodules "chauds" sont presque toujours bénins. En cas de nodules "froids", l’échographie permet de distinguer des nodules liquidiens (kystes), toujours bénins, et des nodules solides ou mixtes, dont un sur dix environ est cancéreux. Mais c’est, avant tout, la ponction à l’aiguille fine (cytoponction), peu douloureuse, qui permettra de prélever quelques cellules de tissu thyroïdien pour en faire l’analyse et de repérer ainsi avec une grande précision les nodules cancéreux, qui devront être opérés.

Quel est le traitement ?

Les affections thyroïdiennes se traitent généralement facilement, mais nécessitent parfois un traitement à vie. De même, la chirurgie de la thyroïde est aujourd'hui considérée comme une chirurgie simple ne laissant le plus souvent aucune cicatrice.

En cas d’hyperthyroïdie, un traitement médical est d'abord prescrit, qui consiste à administrer pendant 18 mois un médicament destiné à freiner l'activité de la glande. En cas d'échec, la chirurgie permet la guérison rapide, en retirant une grande partie de la thyroïde et ne conservant que ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme. Cependant, environ une fois sur dix, une hypothyroïdie apparaît, nécessitant alors un traitement à vie. Le traitement par iode radioactif est tout aussi efficace, mais comporte un risque plus élevé d'hypothyroïdie.

Le traitement d'une hypothyroïdie, quelle que soit la cause, repose sur l'administration quotidienne d'hormone thyroïdienne (lévothyroxine) et devra être poursuivi à vie. Ce traitement n'entraîne aucun effet indésirable, puisqu'il ne fait que remplacer une hormone manquante. Une surveillance biologique (prise de sang) et clinique régulière est cependant nécessaire pour dépister un surdosage (signes d'hyperthyroïdie) ou un sous-dosage (signes d'hypothyroïdie). Lorsque c’est un médicament qui est à l’origine d'un dysfonctionnement de la thyroïde, les troubles régressent généralement en quelques mois après arrêt de ce traitement.

Enfin, les inflammations thyroïdiennes (thyroïdites) nécessitent le plus souvent un traitement anti-inflammatoire, au besoin par cortisone. Un goitre simple peut être traité par l'administration d'hormone thyroïdienne (lévothyroxine), afin de mettre la glande au repos. Parfois une ablation partielle de la thyroïde est nécessaire si le goitre est très volumineux et provoque une altération de la voix ou une gêne respiratoire. La présence de nodules nécessite généralement une intervention chirurgicale, soit parce que leur volume est important, soit parce qu'ils risquent d'être cancéreux ou encore parce qu'ils provoquent une hyperthyroïdie. Dans la grande majorité des cas, le nodule est bénin et seule une petite portion de la glande est enlevée.

Lorsque la chirurgie est impossible, un nodule chaud peut être détruit par l'administration d'iode radioactif. Le risque est alors de voir apparaître une hypothyroïdie, qu'il faudra traiter à vie par l'administration d'hormones.

Les cancers de la thyroïde sont de bon pronostic. Globalement, dans 80 % des cas l'espérance de vie n'est pas modifiée par le cancer, même lorsque le diagnostic n'a pas été porté immédiatement. L'ablation totale ou subtotale (si la tumeur est inférieure à 1 cm) de la glande ou thyroïdectomie, associée au traitement des chaînes ganglionnaires permet généralement d’assurer la guérison. Parfois, ce traitement est suivi par l'administration d'iode radioactif, afin de détruire le tissu thyroïdien restant et de diminuer le risque de rechute. Après le traitement d'un cancer, il y a deux impératifs : la prise quotidienne d'hormone thyroïdienne (lévothyroxine) pour pallier l'absence de glande, et une surveillance à vie pour dépister la survenue de rechute ou de métastases, qui peuvent être très tardives.

Conseils pratiques

www.swissmed.ch
www.swissmed.ch
Eviter les carences en iode en consommant du sel de table iodé
Les besoins en iode varient avec l'âge : 60 à 100 microgrammes par vingt-quatre heures (µg/24h) avant l'âge de 10 ans, 100 à 150 µg/24h chez l'adolescent et 200 µg/24h chez la femme enceinte. Une alimentation équilibrée couvre normalement les besoins physiologiques en iode. En cas de carence ou de gros besoins (adolescents, grossesse), il est donc conseillé d'augmenter les apports par la consommation de produits riches en iode : algues marines (utilisées dans la préparation d'entremets lactés gélifiés), morue fraîche, hareng fumé, soja, crustacés, haricots verts, choux, laitages, œufs.

Etre surveillé en cas de prise de médicaments pouvant induire une hypo ou une hyperthyroïdie(amiodarone, lithium, hormones thyroïdiennes substitutives)
En cas d’apparition de signes de dysfonctionnement de la thyroïde, votre médecin pourra être amené à modifier les doses ou même à supprimer certains médicaments.

Rechercher des facteurs génétiques
Les rares cas de cancer thyroïdiens médullaires familiaux imposent un dépistage dans la famille.

Source : http://www.e-sante.fr
16 Janvier 2005 - écrit par Rédaction



Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

139.Posté par inaya le 14/10/2010 12:36
Bjr a ts....cela fait bientot 2ans que jai été diagnostiqué (hyperthyroïdie) ac maladir de basedow.Pas facile dapprendre sa lorsque l on a 18ans.je n'arrive pas a prendre mon traitement donc je ne guerri pas...sai long est fatiguant.personne de mon entourage peut me soutenir.cest a moi de me prendre en main mais pa facile..je cherche de l'aide est du soutient ver vous qui pouver comprendr mon probleme.merci d'avance

138.Posté par michele caumont le 20/08/2010 12:52
suite a la reaction de campos ..je ne pense pas que ce dereglement thyroidien empeche d avoir des enfants....m²a maman etait b hyper et hypo et elle a eut 4 enfants........demandez a votre medecin michele

137.Posté par campos le 16/08/2010 21:46
voila j ai une hypothiroidiequi vient d étre dianostiquerje suis en attente de voir un andocrinologue et je voudrai savoir si avec cette maladie on pourait avoir des enfants il parle de m enlevais la thyroide si le traitement un fait pas effet merci de me donner une réponse

136.Posté par DAMIANO le 24/07/2010 04:49
bonjour, j'ai un nodule thyroidien en attente de réponse d'une cytoponction j'ai peur du résultat tsh normales, et depuis quelques mois pertes marrons aprés les régles est-ce déréglement hormonaux ? qui a connu cela vient-il de la thyroide ? j'attends vos réponses je suis trés inquiéte ai-je une maladie grave j'ai 5 enfants le dernier a 18 mois et moi j'ai 42 ans urgent j'attends vos réponses svp

135.Posté par nikita le 16/06/2010 17:01
bonjour!
la thyroïde c'est chacun sa galère...souvent on n'est pas dans les "normes" alors l'important est d'arriver à se sentir bien avec le lévothyrox que ce soit logique ou pas par rapport aux dosages de la TSH.
Je suis en hyper d'après ma TSH qui est très très faible et pourtant j'ai tous les symptômes de l'hypo... une augmentation de mon traitement ( de 50 à 100 ) m'a soulagée alors que ça aurait du, dans la logique, empirer la situation... Alors à vous d'en parler avec votre médecin, s'il vous entend, sinon changez de toubib et trouvez en un qui accepte que la fameuse logique ne le soit pas tant que ça ! Bon courage à tous.

134.Posté par michele caumont le 07/06/2010 05:41
en reponse a sandrine j 'ai fais toute les tsh possible.....t3.t4...je fais de lhyperthyroidie...hypo........suivant mon etat emotionnel les coups du destin.....bien avant que ce dereglement soit detecte...mescollegues amies etc me disaient que jetais tres speed.........pourquoi,,,,,?????JE N'EN SAVAIS RIEN.....LE MEDECIN QUE J 'AVAIS A L 'EPOQUE....ME REPONDAIT QUE C 'ETAIT DE LA RAPIDITE ET DE L EFFICACITE 'L'ARDEUR AU TRAVAIL..DE L ...COMME POUR D AUTRES QUI SONT LENTS..........CA ME FAIT DE BELLES JAMBES MAINTENANT........IL NEST PLUS VIVANT ALORS JE NE PEUX PAS ALLER LUI DIRE QU 'IL ETAIT A COTE DE LA PLAQUE...MICHELE .

133.Posté par MICHELE CAUMONT le 04/06/2010 09:38
pour axel n122 j 'irais voir unautre dermatologue et un cancerologue parlez en a votre medecin...michele

132.Posté par sandrine le 04/06/2010 06:46
solange on ne peut pas savoir, il faudrait d'autres symptomes, as tu fait une prise de sang tsh,t3,t4?

tu peux faire de l'apnée du sommeil et ca fatigue car le cerveau n'est pas bien oxygéné

LA THYROIDE N'EST PAS UNE MALADIE, je précise c'est une glande qui produit des hormones, qui fait fonctionner bien nombres d'organes

manger des coquillages n'ets pas nocif, tout depend si on est en hypo ou hyper

j'ai entendu dire que le soja etait nefaste pour le fonctionnement de la thyroide

le stress, les chocs affectif etc... peuvent a mon vais etre pour beaucoup dans un dysfonctionnement temporaire de la thyroide, les grossesses aussi


pour farid, si ta fille bouge beaucoup, si elle est speed, c'est peut etre qu'elle est trop dosé, il faut verifier sa TSH par une prise de sang

pas facile d'avoir le bon dosage

131.Posté par solange G le 03/06/2010 09:30
bjr! vraiment je ne sais pas par ou commencé pour vous expliquer! en effet j ai les palpitations, mon pool se met à baisser très tard toujours la nuit dans mon sommeil!, et je me reveille brusquement j ai peur et ne dort plus car je me dis que ma respiration va s arreter dans le sommeil! et là je suis obligé de boire un litre d'eau et respirer a fond!je ressent après une grande fatigue! vraiment essayer de me dire si c est une maladie de la thyroiide. merci

130.Posté par caumont michele le 02/06/2010 13:43
QUAND LE MINISTREDE LA SANTE VAS T ILSE PENCHER SUR CE GROS PROBLEME?????NOUS DEVRIONS ETRE PRIS A 100/100.....DIFFICULTES MUSCULAIRES /MARCHER..SE LEVER...MONTER LES ETAGES....ECRIRE AUSSI........J'ai LA MALADIE DEPUIS PLUS LONGTEMPS QU 'ELLE N 'EST DIAGNOSTIQUER......ATTENTION A LIODE.........LORSQUE JE MANGEAIS DES FRUITS DE MER J'AVAIS DES MALAISES.......J'AVAIS DES FIEVRES........MON GENERALISTE ME FAISAIT FAIRE DES PRISES DE SANG ...NEANT TSH IMPECABLE.............LORSQUE JE TOMBAIS AU SOL GRANDE DIFFICULTES DE ME RELEVER....IL ME FALLAIT UNE CHAISE OU UN APPUI....ET ACTUELLEMENT C EST PAREIL ......ETJ''EN OUBLIE..CELA AS ETE TRESDUR DE S'ADAPTER....MON MARI AVAIT REHAUSSE LES TOILETTES AFIN QUE JE N'AI PAS DE DIFFICULTES..POUR ME RELEVER.......NOUS AVONS AUSSI UN MANQUE DEQUILIBRE..COMME SI NOUS AVIONS BU...JE NE BOIS PAS....L'ALCOOL EST DECONSEILLE C'EST COMME LIODE...........MICHELE

129.Posté par Mame diarra le 01/06/2010 21:10
bonjour, je vis au sénégal, ma voisine vient de découvrir kel avait la thyroide, stressée, angoissée, perdue, elle sait plus ou donner la tete. Que faire, quoi manger. je compte sur vous pour lui venir en aide.

128.Posté par caumontmichele le 01/06/2010 06:17
fatigue intense en hyper...en hypo......du mal à se concentrer..........memoire defaillante .........A TEL POINT QUE J 'AI CRU AVOIR LA PARKINSON OU EISEMHMER........JE N 'ARRIVE PAS A GARDER LE CONTROLE LORSQUE JE SUIS SOUS UNE GRANDE EMOTION DANS UNE SITUATION OU JE SUIS LE PRINCIPAL SUJET....CELA ME LAISSE SANS VOIX ET ME DESARME ET SUIS SANS DEFENSE.........COMME SI J ETAIS MUETTE ... J AIMERAIS SAVOIR SI CELA VOUS ARRIVE AUSSI ..MICHELE

127.Posté par caumont michele le 01/06/2010 05:47
autrechosequejai oublie......LEVOTHYROX A VIE A PLUSIEURS DOSAGES......120////250/......25////////ETC et disfonctionnement des intestins et du systeme urinaire...... SI VOUS ETES COMME MOI...C'EST DUR A VIVRE MAIS ON Y ARRIVE .......

126.Posté par caumont michele le 01/06/2010 05:23
reponses a yas n120///j'ai les memes problemesque vous hyper/hypo/depressive// soupe au lait//bouffees de chaleur /frilosites par moment vue///palpitations//alors il faut que j evite la ventoline car le coeur en prend un coup///////j'ai eu ce problemeaccentue a la suite d'une operation...je me soigne....mais c est difficille les dosages changent plusieurs fois l 'an..........j'ai pris de l 'embonpoint.......ma mere a ete comme cela........vers 75ans sa tsh s 'est stabilisee.........j'espere que pour moi cela seras avant..........michele

125.Posté par hadjer le 29/05/2010 15:41
bonjour pour tout le monde ; j'ai un exposé pour la tyroide est ce que vous pouvait aide moi a partir de votre experience pour cette maladie s v p ??????????

124.Posté par AnnienCloutier le 15/05/2010 22:29
Je ne veux plus recevoir de commentaire sur la glande thyroide.

123.Posté par nanou le 14/05/2010 11:52
bjr je rentre le 27/05/10 a l'hopital pour une abblation totale de ma thyroide j'ai un gros goitre au niveau du coup et une prise de poids tres importante depuis la naissance de mon enfant !!!! je lis plusieurs cas dons divers symptomes mon medecin traitant ma dit ke apres l'operation j'aurais un traitement a vie et ke j'allais fondre!!!! y a t'il des personnes ki pourrais me repondre !!!!! je ve tellement retrouver mon poids d'avant.....................

122.Posté par dany Axel le 07/05/2010 09:17
moi j'ai des kyste au niveau du front au niveau du coup et a la poitrine au visage j'ai sauvant des apparition des gros boutons que j'ai longtemps combattu avec l'aide d'un dermatologue mais son suces les examen que j'ai fait donne c'est résultatsglycemie 0,86gl cholesterol 1,36gl TGo 33,4uIl TGP53,3UI/L HDU 069 gl/l UDU 0,56Gl/l TRiGLYCERIDES 0,53.

Dite ce que je veu faire

121.Posté par jeanygabriel le 22/04/2010 03:37
bonjour, je viens d'apprendre que ma femme a un taux de tsh de 79,3 que dois-je conclure

120.Posté par yas le 12/04/2010 06:35
bonjour j'ai 28 ans et on m'a diagnostiqué un problème de thyroïde, le soucis c'est que je présente un mélange des symptomes a la fois de l'hyper et de l'hypothyroidie, prise de poids, frilosité alternant des bouffees de chaleur, nervosité, depression et problèmes oculaires et acceleration du rythme cardiaque...
j'aimerai savoir si quelqu'un présente les mêmes symptomes que moi et comment ça se soigne?

1 2 3 4 5 » ... 9


Les annonces

Vente (44)

Divers (5)

Immobilier (14)


Dernières annonces postées



Facebook

@ouebtv
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube